Embracer Group rachète Eidos, Crystal Dynamics et Square Enix Montréal

Publicité

Embracer Group rachète Eidos, Crystal Dynamics et Square Enix Montréal

Pierre Crochart

02 mai 2022 à 07h01

2
© JVFR
© JVFR

Alors que les rumeurs de rachat de Square Enix vont bon train depuis plusieurs mois, les choses ont pris une tournure plutôt inattendue en ce début de semaine. L'ogre Embracer Group, qui a déjà racheté pas moins de 37 studios (dont Gearbox) l'an dernier, vient de s'emparer de la branche occidentale de l'éditeur japonais.

Ne restera donc plus de Square Enix que Square Enix. Dans un communiqué publié ce matin par Embracer, l'éditeur annonce mettre la main sur Eidos, Crystal Dynamics et Square Enix Montréal.

Publicité

Publicité

Des licences phares qui changent de main

Plus que ces studios, ce sont bien des licences que vient d'acquérir l'entreprise de Lars Wingefors. En accaparant les trois studios occidentaux de Square Enix, l'éditeur suédois met notamment la main sur :

  • Tomb Raider
  • Deus Ex
  • Thief
  • Legacy of Kain
  • Et plus de 50 autres licences issues du catalogue Square Enix

Des noms sur lesquels Embracer prévoit bien entendu de capitaliser, au point de faire renaître auprès des fans l'espoir d'un reboot de la licence Legacy of Kain. Précisons néanmoins que les IPs Outriders, Life is Strange ou Just Cause restent la propriété de Square Enix.

« Nous sommes excités d'accueillir ces studios dans le groupe Embracer, écrit le P.-D.G. Lars Wingefors dans un communiqué. Nous reconnaissons les fantastiques licences, le talent créatif de classe mondiale et l'historique d'excellence qui a été démontré à maintes reprises au cours des dernières décennies ».

Phil Roger, le P.-D.G. de Square Enix America & Europe, a pour sa part loué le caractère décentralisé du nouvel acquéreur de ses studios. « C'est le creuset idéal de nos ambitions : faire des jeux de grande qualité, avec des gens géniaux, en faisant grandir et en pérennisant nos licences de la meilleure façon qui soit ».

Publicité

Publicité

Des studios AAA pour une bouchée de pain

Ce qui étonne peut-être encore plus que cette annonce surprise, c'est le montant avancé par Embracer Group pour faire l'acquisition d'Eidos, Crystal Dynamics et Square Montréal.

Dans un monde où Microsoft est capable de débourser 68,7 milliards de dollars pour s'offrir Activision-Blizzard, Embracer n'aurait eu qu'à présenter une enveloppe de 300 millions de dollars. À titre de comparaison, Sony a racheté Bungie pour 3,6 milliards de dollars. Et Embracer, encore lui, avait dépensé 525 millions de dollars pour racheter Saber Interactive en 2020. Un unique studio, dont le palmarès est loin d'être aussi prestigieux que les noms dont nous parlons ici.

Un prix bradé donc, qui peut notamment s'expliquer par des échecs commerciaux successifs de la part de Eidos (Marvel's Gardians of the Galaxy) et Crystal Dynamics (Marvel's Avengers). D'autant que les derniers projets signés par la branche édition de Square Enix n'ont pas non plus fait recette (Outriders, Balan Wonderworld ou plus récemment Babylon's Fall).

Une pression qui commence sans doute à peser lourd sur les épaules de Square Enix, actuellement concentré sur la fin du développement de Final Fantasy XVI. Mais ce n'est pas tout : dans le communiqué de Square Enix, on apprend aussi que cette vente est motivée par « le lancement de nouvelles activités, avec des investissements dans des domaines incluant la blockchain, l'IA et le cloud. »

Il y aura beaucoup d'analyses à faire de cette nouvelle acquisition. Mais en ce qui concerne les employés des différents studios qui changent aujourd'hui de main, Embracer a déjà annoncé que les quelque 1100 salariés des huit divisions resteront à leur poste.

Une fois cette transaction finalisée, Embracer Group comptera 124 studios internes pour plus de 14 000 employés à travers le monde.

Commentaires via Clubic

Dernières actualités