Starfield : le point sur les rumeurs, ce que l'on sait, ce que l'on attend

Publicité

Starfield : le point sur les rumeurs, ce que l'on sait, ce que l'on attend

Thibaut Popelier

16 janvier 2022 à 09h00

0
© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

C'est sans aucun doute l'action-RPG le plus attendu de 2022 2023. Bethesda Game Studios (BGS) s'émancipe enfin de ses sagas fétiches que sont The Elder Scrolls et Fallout pour se tourner vers une toute nouvelle licence. Une grande première en plus de 25 ans pour le studio américain. Il est temps de décoller vers les étoiles en direction de Starfield.

Annoncé en 2018, puis réellement montré au cours de l'E3 2021, Starfield est un projet de longue haleine en gestation chez Bethesda Game Studios depuis de nombreuses années. Les équipes à l'origine de Skyrim et Fallout 4 ont attendu que la technologie soit assez robuste pour proposer une expérience sans concessions. Mais il va falloir patienter pour admirer le résultat puisque la sortie du jeu a récemment été repoussée jusqu'en 2023.

Publicité

Publicité

Un peu plus près des étoiles

Pour l'instant, nous ne connaissons que les grandes lignes du contexte dans lequel l'histoire de Starfield sera ancrée. C'est 300 ans dans le futur, et plus précisément en l'an 2330, que notre épopée débutera. Le joueur entrera dans la combinaison spatiale d'un ou d'une astronaute qui travaille pour la compagnie Constellation. Notre avatar partira alors explorer les confins des Systèmes coloniaux, une zone qui se trouve en réalité être une infime portion de notre Voie lactée. Quant à l'objectif précis de notre mission, il reste pour l'instant inconnu.

Mais une chose est sûre, durant notre périple, il va falloir nous frotter aux deux grandes factions locales que sont l'Union coloniale et la Confédération Liber Astra. Elles se sont autrefois livré une guerre coloniale sans merci, mais la paix paraît enfin régner… D'autres organisations comme les pirates de la Flotte écarlate et la fameuse Constellation auront également leur mot à dire. S'il va falloir se montrer patient avant de connaître les tenants et les aboutissants du scénario, ce dernier sera centré autour d'une question essentielle : que trouve-t-on au-delà de la Terre ?

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

L'exploration nouvelle génération

Pour donner naissance à Starfield, BGS se sert de son moteur maison nommé le Creation Engine 2. Hélas, nous n'avons pas encore eu le loisir d'admirer les prouesses de cet outil. Cependant, nous sommes en droit d'espérer un véritable bond graphique par rapport à Fallout 4. Et le premier trailer diffusé lors de l'E3 2021 semble abonder en ce sens. En effet, la vidéo en question a été capturée en jeu depuis une version alpha. La modélisation du vaisseau et du personnage, mais aussi l'attention toute particulière portée aux détails sont autant d'éléments rassurants.

D'autre part, Starfield nous fera voyager de planète en planète à travers des paysages variés. Si l'aventure en elle-même sera plus « terre-à-terre » que celle d'un The Elder Scrolls, des mondes aliens, voire inspirés des plus grandes œuvres de science-fiction, répondront à l'appel. Des villes comme New Atlantis, Akila ou Neon pourront être explorées à volonté. Dans la plus pure tradition des jeux de Bethesda Game Studios, le joueur sera carrément en mesure d'ignorer la quête principale pour prendre son vaisseau, décoller et accomplir des tâches secondaires. La liberté devrait être poussée à son paroxysme.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

L'ADN des grands jeux

Il y aura inévitablement des ressemblances entre Starfield et la formule en grande partie introduite avec The Elder Scrolls V: Skyrim. Ces similitudes seront particulièrement palpables au niveau de la structure du jeu. Nous serons assez logiquement confrontés à un monde ouvert gigantesque et à des mécaniques empruntées au genre RPG. Une sorte d'arbre de compétences n'est pas à exclure, et notre avatar prendra sans doute des niveaux au fil de son aventure.

Pour ce qui est du gameplay, il est impossible d'en dire plus pour l'instant. Bethesda Game Studios s'est en effet contenté de dire que le joueur pourrait opter pour une vue à la première ou à la troisième personne. Les gunfights devraient également être fournis, que ce soit face à des mercenaires, des pirates de l'espace, des astronautes ultra violents ou contre des créatures assoiffées de sang. L'action occupera une place importante dans cette épopée, mais nous sommes aussi en droit d'espérer un système d'infiltration mieux calibré que dans les précédentes productions du studio.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Faut-il croire ces belles promesses ?

Ne nous mentons pas, le sérieux de BGS a été quelque peu écorné par le lancement catastrophique de Fallout 76. Il n'est donc pas rare de lire des messages dubitatifs d'internautes qui remettent en question la qualité finale de Starfield. Cependant, il est primordial de souligner le fait que le studio n'a jamais déçu avec ses jeux purement solo. Oui, monde ouvert oblige, des bugs seront inévitablement présents, mais souhaitons qu'ils ne gâcheront pas le plaisir de jeu.

La bonne nouvelle, c'est que l'équipe en charge de Starfield ne se préoccupera que d'un écosystème console. En effet, le jeu sera exclusif aux Xbox Series X|S, en plus d'une sortie sur PC. Le travail d'optimisation et de peaufinage s'en trouvera facilité. Cela pourrait déboucher sur un lancement plus doux, et surtout, sur un titre parfaitement jouable.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Nous vérifierons cela lorsque Starfield atterrira au cours du premier semestre 2023. Il sera dès son lancement inclus dans le Xbox Game Pass.

JVFR

Starfield

  • PC
  • Xbox Series X | S

Date de sortie : Courant 2023

Commentaires via Clubic

Dernières actualités