GameStop (Micromania) se lance dans les NFT et explose en bourse

Publicité

GameStop (Micromania) se lance dans les NFT et explose en bourse

JVFR

Tout le monde s’y met. Nike, Marvel ou encore Ubisoft se sont laissés séduire par les NFT. Si dans le milieu du jeu vidéo la nouvelle tendance de la blockchain fait des émules, un nouvel acteur important de l’industrie va prendre le train en marche.

GameStop, la maison-mère de Micromania, a annoncé ce vendredi 7 janvier 2022 vouloir foncer tête baissée sur le marché des NFT.

Publicité

GameStop se met aux NFT avec une plateforme d'achat/vente

Le Wall Street Journal rapporte que la plus grande chaîne de magasins de jeux vidéo au monde a fondé une nouvelle filiale spécialement consacrée aux jetons non fongibles et aux partenariats autour des crypto-monnaies. L’objectif, créer une plateforme d’achat, vente et d’échange de NFT liés aux jeux vidéo, comme des éléments cosmétiques destinés aux personnages de jeux. À ce titre, GameStop aurait déjà invité plusieurs éditeurs et développeurs à mettre leurs créations sur ce nouveau marché qui verra le jour plus tard cette année, bien que plusieurs acteurs se soient déjà lancés de leur côté à l'instar de Konami avec ses NFT Castlevania.

Autre axe de stratégie pour cette enseigne à la peine, des partenariats tactiques avec des sociétés de crypto-monnaies afin de collaborer et d’investir des dizaines de millions de dollars dans des studios de jeux blockchain et dans le développement de jeux liés aux NFT ou reposant sur les cryptos. La maison-mère de Micromania serait sur le point de signer des accords avec deux d’entre elles.

Publicité

L'action grimpe de 30 % sans une annonce officielle

Comme le rappelle le Wall Street Journal, l’industrie du jeu vidéo est susceptible de jouer un rôle majeur dans l’adoption des crypto-monnaies, des NFT et des technologies blockchain. Les analystes estiment que les joueurs devraient être parmi les premiers à les adopter puisqu’ils dépensent déjà beaucoup en biens virtuels, comme les biens immobiliers dans les jeux ou les objets de collection. Des éléments qui constituent un « segment croissant rapide du marché du NFT ».

Les principaux concernés quant à eux se montrent encore très réfractaires. Par exemple, S.T.A.L.K.E.R 2 avait dû faire marche arrière sur l’implémentation de NFT dans son jeu après avoir essuyé un tollé de sa communauté. Ubisoft essuie les critiques sur sa plateforme Quartz, mais croit dur comme fer à l’avenir de ces jetons dans le jeu vidéo. Les investisseurs doivent partager l’avis de l’éditeur français, puisque le simple article du Wall Street Journal annonçant une plateforme de NFT a fait bondir les actions de Gamestop de 30 % sans même un communiqué officiel. Rappelons que l’entreprise détenant Micromania avait été sauvée de son interminable chute grâce aux joueurs boursicoteurs lors de l’affaire Gamestop qui avait fait trembler Wall Street. C'est une drôle de façon de leur rendre la pareille.

Modifié le 07 janvier 2022 à 15h06

Publicité

Dernières actualités