Square Enix espère que les NFT exploseront dans le milieu du jeu vidéo

Publicité

Square Enix espère que les NFT exploseront dans le milieu du jeu vidéo

JVFR
© Square Enix

On n'a pas fini d’entendre parler des NFT dans le milieu du jeu vidéo. Certains sont pour, d’autres contre. Square Enix a choisi son camp.

L’éditeur japonais a affirmé qu’il souhaitait que la blockchain devienne l’une des tendances majeures de l'industrie à l’avenir. Au point que Square Enix envisage sérieusement d’implémenter des jeux pay-to-earn à son portfolio en plus des jeux « traditionnels ». 

Publicité

Square Enix croit fermement aux NFT dans le jeu vidéo

C’est le nouveau mot en vogue dans l'industrie du jeu vidéo : les NFT. Alors qu’Ubisoft s’y est essayé avec sa plateforme Quartz au grand dam des joueurs, d’autres sont revenus sur leur décision suite aux critiques de leur communauté à l’instar de S.T.A.L.K.E.R 2. Pourtant, l’éditeur français est loin d’être le seul à s’intéresser à cette nouvelle tendance de la blockchain. 

Dans une lettre de vœux pour la nouvelle année, Yosuke Matsuda, président de Square Enix, a manifesté un intérêt particulièrement enthousiaste pour les NFT et le concept pay-to-earn, qui implique que les joueurs puissent gagner de l’argent en jouant à des jeux vidéo. Pour l’homme à la tête de l’entreprise qui détient des franchises comme Final Fantasy, Dragon Quest, Tomb Raider ou encore NieR, le metaverse et les crypto-monnaies sont des tendances qui ont leur place dans le jeu vidéo. L'éditeur japonais annonce la couleur, les monnaies virtuelles sont au cœur de sa stratégie en 2022. 

Publicité

Récompenser les joueurs pour qu'ils créent du meilleur contenu 

Les jeux qui reposent sur la blockchain « ont le potentiel de croître de manière autonome en poussant le concept play-to-earn », indique Yosuke Matsuda dans sa lettre, espérant qu’ils attirent une nouvelle audience. « Je suis conscient que les personnes qui “jouent pour le plaisir”, et qui forment la majorité des joueurs, ont émis leurs réserves au sujet de ces nouvelles tendances et à raison. Cependant, je suis convaincu qu’il y a un certain nombre de personnes dont la motivation est de “jouer pour contribuer”, et par là j’entends aider à rendre le jeu plus excitant », explique-t-il avant d’ajouter que les productions actuelles n’ont offert aucune motivation explicite pour ce groupe de personnes motivées uniquement par « des sentiments personnels tels que la bienveillance et le volontariat ». 

Pour lui, en offrant aux joueurs la possibilité de gagner de l’argent à partir de leurs créations in-game, le contenu généré par ces utilisateurs serait revitalisé et ne s'arrêterait plus uniquement à la simple expression de soi. « Je vois ça comme l'une des raisons principales pour lesquelles nous n’avons pas encore vu de contenus révolutionnaires générés par les joueurs eux-mêmes ». La solution ? Implémenter les NFT pour augmenter leur motivation et récompenser leurs efforts créatifs. « En conceptualisant une économie basée sur les NFT viable, nous créerons une croissance autonome du jeu. C’est précisément ce genre d'écosystème qui est au cœur de ce que j’appelle “le jeu vidéo décentralisé”, et j’espère que ça deviendra l’une des tendances majeures du jeu vidéo à l’avenir », conclut Matsuda.

Source : VGC

Modifié le 02 janvier 2022 à 11h45

Publicité

Dernières actualités