Call of Duty : Vanguard sortira le 5 novembre sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC

Publicité

Call of Duty : Vanguard sortira le 5 novembre sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC

Comme l'an dernier pour Black Ops - Cold War, Activision a fait le choix de se servir de Warzone comme plateforme pour annoncer formellement le prochain opus de sa poule aux œufs d'or : Call of Duty Vanguard.

Un 18e opus (pffiou) cette fois-ci chapeauté par Sledgehammer Games, qui pourra donc poursuivre ce qu'il a entamé en 2017 avec Call of Duty : WWII. Eh oui, on repart une nouvelle fois pour les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale.

Publicité

Une campagne au menu

Écrite en collaboration avec l’auteur de science-fiction Tochi Onyebuchi (Riot Baby), la campagne de Call of Duty : Vanguard vous enverra combattre sur les fronts d’Afrique du Nord, de l’Ouest, de l’Est et du Pacifique. Il ne s’agit pas d’une suite directe des événements dépeints dans Call of Duty : WWII.

JVFR
© Activision
JVFR
© Activision

Sledgehammer précise qu’elle permettra de découvrir « les histoires inédites des héros multinationaux qui ont formé la Task Force One, changeant le cours de l’histoire et ouvrant la voie aux forces spéciales telles que nous les connaissons. » De quoi imaginer son lot de missions d’infiltration qui contrasteront avec le côté « très grand spectacle » de cette première bande-annonce.

Le jeu mettra notamment en scène des héros et héroïnes de guerre reconnus comme la lieutenante Polina Petrova, qui s’inspire de la tireuse d’élite Lyudmila Pavlichenko. Trois autres personnages, chacun combattant sur son propre front, sont également au casting. 

Publicité

Un mode multijoueur conséquent

L’autre volet évident d’un Call of Duty, c’est bien entendu son multijoueur. Et Vanguard ne devrait pas décevoir sur ce point.

Si les différents modes de jeu (on espère un retour du mode Guerre de WWII) n’ont pas encore été dévoilés, on sait d’ores et déjà qu’on trouvera pas moins de 20 cartes au lancement. 16 d’entre elles étant des maps propres aux modes de jeu traditionnels à 6 contre 6, quand les quatre autres se réservent probablement aux affrontements en 2v2.

JVFR
© Activision

Nouveau : en plus du traditionnel mode « hardcore » (chaque balle est potentiellement mortelle), on trouvera aussi un nouveau filtre de partie baptisé « Blitz ». Celui-ci surchargera littéralement les cartes du roster avec plus d’adversaires que nécessaires pour créer des situations de « pur chaos et de fun », s’amuse Sledgehammer.

Enfin, un mode zombie (développé par Treyarch) est évidemment de la partie, et permettra aux joueurs et joueuses de poursuivre l’intrigue Dark Aether entamée dans Black Ops — Cold War.

Une nouvelle carte pour Warzone

Comme il l’a fait avec Black Ops - Cold War, Activision veut donner à son Battle Royale Warzone les couleurs de ce nouvel opus. Mais comment faire, alors que Verdansk est désormais figée quelque part dans les années 80 ?

Tout simplement en inaugurant une nouvelle carte exclusive. Après 17 mois à arpenter les mêmes rues et à se planquer dans les mêmes forêts, les joueurs et joueuses de Warzone pourront enfin découvrir de nouveaux environnements d’ici la fin d’année. Une nouvelle carte qui nous emmènera donc sur les théâtres d’opérations de la Seconde Guerre mondiale, et sur laquelle rien n’a encore été dit par Activision.

Autre bonne nouvelle : Call of Duty : Warzone recevra – enfin – un anti-cheat afin de combattre des cas de tricherie en recrudescence ces derniers mois.

Un nouvel-ancien moteur de jeu

Il vient également d’être confirmé que Call of Duty : Vanguard tournerait sous le moteur utilisé par Infinity Ward pour Call of Duty : Modern Warfare (2019), et non pas sur la révision d’un vieux moteur utilisé par Treyarch sur le dernier opus. Une nouvelle qui en réjouira certains et certaines quant elle en irritera d’autres, tant on sait combien les différences d’approche des gunfights entre les deux jeux ont pu diviser la communauté au passage du flambeau l’an dernier.

Toujours est-il que ce choix, pragmatique, permettra à Activision d’uniformiser pour de bon les expériences de son Call of Duty « canonique » et de Warzone – conçu à partir du moteur de Modern Warfare. C’est bon, vous arrivez à suivre ?

D’autres informations sont attendues concernant Call of Duty : Vanguard, et notamment sur les dates et les conditions d’accès à ses différentes phases de bêta d’ici à son lancement le 5 novembre.

Source : Activision

Modifié le 19 août 2021 à 20h27

Dernières actualités