Xbox : la première console de Microsoft fête ses 20 ans

Publicité

Xbox : la première console de Microsoft fête ses 20 ans

Robin Lamorlette

14 mars 2022 à 14h50

6
© Microsoft
© Microsoft

Il y 20 ans jour pour jour, Microsoft se lançait non sans difficultés dans l'âpre arène du marché des consoles de jeux avec la Xbox première du nom, déployée en France le 14 mars 2002.

Une marque qui a connu bien des déboires et a même risqué de mettre la clé sous la porte à maintes reprises, pour finalement se hisser aujourd'hui comme l'un des piliers majeurs de l'industrie, grâce à une stratégie ambitieuse qui se montre finalement payante. Rétrospective sur la fameuse console marquée d'un X vert !

Publicité

Publicité

Une naissance difficile marquée d'une croix verte

À la fin des années 90, Microsoft côtoyait les étoiles sur le marché du PC avec Windows, le système d'exploitation qui encore aujourd'hui reste le plus utilisé dans le monde. Mais en 1999, Sony allait faire trembler la firme de Redmond avec la PlayStation 2, une sorte de PC de salon capable de lire des CD et des DVD, risquant de mettre le marché du PC en péril.

Dans les coulisses de Microsoft, quatre ingénieurs renégats composant l'équipe DirectX allaient braver de nombreux interdits pour imaginer une machine fonctionnant sous Windows et DirectX pour afficher des jeux plus aboutis graphiquement sur une console de salon. Non contente de vouloir proposer ce qui s'apparentait à un PC de salon, l'équipe souhaitait également que sa machine soit pionnière dans le jeu en ligne. Un projet que nombreux chez Microsoft considéraient alors comme une farce.

© Microsoft
© Microsoft

Mais la petite équipe DirectX est, malgré les déconvenues et le scepticisme ambiant, allée au bout de son idée, avec l'approbation prudente de Bill Gates. Après plusieurs itérations, le nom Xbox, considéré comme leur pire option, fut finalement adopté suite à une longue étude marketing. Mais les déboires ne se sont pas arrêtés là, puisqu'une présentation cruciale d'un prototype durant la Game Developer's Conference en 2000 s'est soldée par un échec car celui-ci… ne démarrait pas.

© Microsoft
© Microsoft

Heureusement, des démos techniques montrant d'impressionnants graphismes et une physique particulièrement aboutie pour l'époque ont sauvé le projet de la noyade. Le 14 mars 2002, la première Xbox était donc lancée en Europe et a réussi l'exploit inespéré de concurrencer la PlayStation 2 à travers le monde. D'une part grâce à son hardware bien plus puissant, mais aussi grâce à des licences iconiques comme Fable ou encore un certain Halo : Combat Evolved, qui a révolutionné le FPS sur console et utilisé à merveille le tout aussi révolutionnaire Xbox Live.

© Bungie / Microsoft
© Bungie / Microsoft

Publicité

Publicité

Une ascension semée d'embûches

Se sentant pousser des ailes, Microsoft a mis les bouchées doubles pour sa deuxième génération de console, la fameuse Xbox 360, sortie en 2005. Lancée plus tôt que la PlayStation 3 et à un prix bien plus compétitif, c'était au tour de Microsoft de faire trembler Sony… avant que le terrible « Red Ring of Death », lié à un problème de refroidissement du processeur, ne vienne semer le chaos. Pour sauver la situation, Microsoft décida de payer de sa poche la réparation du nombre incalculable de consoles affectées. Une décision très coûteuse, mais qui allait de nouveau sauver la marque de la noyade… pour un temps.

© Microsoft
© Microsoft

En effet, pour la Xbox One, sortie en 2013, la firme de Redmond (ayant les yeux plus gros que le ventre) a fait l'inverse de ce qui avait été opéré pour la génération précédente. À l'origine vendue terriblement cher avec le tristement célèbre Kinect intégré et trop concentrée sur le multimédia, Xbox touchait à nouveau le fond et perdait pied face à une PlayStation 4 bien meilleure dans l'aspect purement « console de jeux », notamment au travers de ses licences exclusives phares. La Xbox One aura finalement été sauvée par une nouvelle stratégie visant à retirer le Kinect et à se recentrer sur les fondamentaux d'un tel produit.

JVFR
© Microsoft

Publicité

Publicité

Un avenir radieux ?

Nous rattrapons peu à peu le présent avec la génération actuelle de consoles Xbox, les Series X|S, déployées il y a deux ans et toujours difficiles à obtenir dans un climat de crise sanitaire sans précédent. Malgré leur puissance, leur prix bien mieux étiqueté et un focus à nouveau mis sur le jeu vidéo, ces dernières ont bien du mal à faire le poids face à une PS5 tout aussi puissante mais comptant encore une fois sur de bien meilleures exclusivités comme Demon's Souls, Returnal, Ratchet & Clank : Rift Apart ou dans une certaine mesure Horizon Forbidden West.

JVFR
© Microsoft

Mais là où Xbox a nettement réussi à se démarquer de son meilleur ennemi, c'est dans le développement de services qui vont au-delà de la simple console de salon. Le Game Pass est aujourd'hui un service incontournable, notamment depuis le rachat historique de Bethesda et, s'il vient à être validé par les autorités compétentes, celui d'Activision Blizzard. Xbox a également une longueur d'avance sur le Cloud Gaming avec le solide xCloud, permettant notamment de jouer au très vaste catalogue du Game Pass sur d'autres appareils que le PC ou la console.

JVFR
© Microsoft

En définitive, Xbox a fait bien du chemin depuis sa toute première console sortie chez nous il y a exactement 20 ans. Si son avenir se veut plus dématérialisé que celui de Sony, force est de constater qu'une telle direction semble être de très bon augure pour la fameuse marque au X vert.

JVFR
© Microsoft

Commentaires via Clubic

Dernières actualités