Diablo II Resurrected : des changements à venir suite aux retours de l'Alpha technique

Publicité

Diablo II Resurrected : des changements à venir suite aux retours de l'Alpha technique

JVFR
© Blizzard

Vingt ans après le titre original, le Mal légendaire de Blizzard et père du genre hack'n slash s'apprête à revêtir le sombre manteau de la remasterisation. En avril dernier, Diablo II Resurrected avait eu droit à une courte Alpha technique qui s'est montrée riche en enseignements pour Vicarious Visions, le studio rattaché à Blizzard et derrière ce vaste projet.

Au travers d'un long article de blog, l'équipe derrière le remaster de ce titre de légende s'est donc attelée à nous présenter quelques changements à venir sur sa version bêta, accessible en août pour celles et ceux ayant précommandé le jeu, en avant-première d'une sortie le 23 septembre. Si nombre des changements à venir apparaissent relativement mineurs, ils soulignent le souci du détail et l'amour apporté par les développeurs à la cure de jeunesse d'un monument vidéoludique.

Publicité

Le Mal se refait une beauté supplémentaire

Si Diablo II Resurrected se veut aussi fidèle que possible à l'œuvre originale, l'intérêt principal de le ramener à la vie vingt ans plus tard est bien sûr de lui donner une cure de jouvence visuelle. À ce titre, les effets visuels comme ceux des sorts de la Sorcière ou du Paladin ont été remaniés tout en collant à ceux connus par les vétérans.

JVFR
© Blizzard

Les sorts endommageant ou immobilisant les ennemis ont également été légèrement modifiés afin d'être plus clairement visibles, suite aux retours des joueuses et joueurs de l'Alpha technique.

JVFR
© Blizzard

L'interface en elle-même a aussi connu quelques changements visuels, plus précisément au niveau de certains éléments présents dans l'inventaire, comme les potions, les parchemins ou encore les gemmes, afin une fois de plus de les rendre plus visibles au moment opportun.

JVFR
© Blizzard

Les icônes d'armes, de charmes et d'objets de quête ont également quelques modifications visuelles mineures visant à les rendre à la fois plus attrayantes à l'œil et remarquables.

JVFR
© Blizzard

Publicité

En Enfer aussi, la qualité de vie compte

Toujours avec la volonté d'offrir une expérience aussi fidèle que possible à celle du jeu original, Vicarious Visions a profité de ce remaster pour injecter quelques éléments type « qualité de vie » qui manquaient aux vétérans il y a vingt ans de cela. Seront donc ainsi de la partie des options activables selon le bon vouloir de chacun et chacune pour ramasser automatiquement l'or, ou encore pour changer la taille de l'interface et des polices, ainsi que la luminosité d'ensemble.

JVFR
© Blizzard

Les collectionneurs et collectionneuses compulsifs seront certainement ravis d'apprendre que le coffre partagé disposera de trois onglets de cents emplacements chacun, et non d'un seul.

JVFR
© Blizzard

Cette bonne nouvelle rejoint une option additionnelle permettant de maintenir la comparaison entre deux objets au lieu d'avoir à presser la touche à chaque fois. La carte se remplissant au fur et à mesure (activable en pressant la touche « Tab ») a également reçu quelques améliorations au niveau des éléments affichés au fil de l'exploration, afin d'en améliorer la clarté. Il sera par ailleurs possible de la positionner à trois endroits différents sur l'écran : à gauche ou à droite en version réduite, ou au centre en plein écran.

Des démons mineurs s'immiscent après l'Alpha

Au-delà des changements plus ou moins importants cités plus haut, d'autres petits ajouts demandés à cor et à cri par les joueuses et joueurs de l'Alpha technique feront leur apparition dans Diablo II Resurrected. Blizzard cite notamment la possibilité d'afficher ou non un manteau pour apporter une petite touche de classe supplémentaire à son personnage.

Un souci présent dans le jeu original n'aura plus lieu d'être dans son remaster : l'apparition de notre personnage dans le monde alors que le temps de chargement n'est pas encore terminé, évitant ainsi de mener à une mort impuissante de celui-ci. Les férus du mode Hardcore seront ravis de cette nouvelle. Un changement appréciable, alors que lesdits temps de chargement devraient être drastiquement réduits, grâce notamment à un SSD, sur PC comme sur PS5 ou Xbox Series X|S.

Blizzard et Vicarious Visions tiennent à rappeler que tous ces éléments ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres afin de proposer une expérience à la fois rendant hommage au jeu original et visant à plaire aux joueuses et joueurs, vétérans comme néophytes. Ces derniers auraient été d'une grande aide pour l'équipe lors de l'Alpha technique, et de nombreux bugs et éléments ont été corrigés en conséquence.

Plus que jamais le Mal approche

En août, une bêta fermée temporaire de la version PC, accessible à toutes celles et tous ceux précommandant le jeu, sera une nouvelle occasion pour l'équipe de Diablo II Resurrected d'obtenir de précieux retours. S'ensuivra une bêta ouverte sur PC ainsi que sur les consoles Xbox et PlayStation, une première chance justement d'en essayer la version console afin de relever d'éventuels problèmes et changements à apporter sur ces plateformes.

Au vue du travail abattu par Blizzard et Vicarious Visions, l'équipe de développement semble pleinement consciente de l'importance du jeu original et de ce remaster, à plus d'un titre. Leur volonté est donc d'offrir la meilleure expérience possible aux anciens fans de Diablo II comme aux nouveaux, en vue d'une sortie pour l'heure annoncée sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S et Nintendo Switch le 23 septembre.

Rendez-vous en Enfer durant les dernières phases de bêta, que nous pourrions partager avec vous en direct sur notre chaîne Twitch au moment voulu, puis en septembre pour voir s'ils ont tenu leur promesse – sinon, le Seigneur de la Terreur devra sévir.

Source : Blizzard

Modifié le 14 juillet 2021 à 11h05

Dernières actualités