Starfield : 10 choses que l'on attend de pied ferme

Publicité

Starfield : 10 choses que l'on attend de pied ferme

Thibaut Popelier

07 mai 2022 à 07h00

6
© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

À environ 6 mois de son arrivée sur les consoles Xbox ainsi que sur PC, Starfield reste caché dans l'obscurité. Le RPG de Bethesda Game Studios (BGS) affiche tout de même des ambitions démesurées et un tel projet suscite forcément des attentes folles.

Si aucun retard ne vient troubler la fête, Starfield sortira le 11 novembre 2022 sur Xbox Series X|S et PC. Après presque trois décennies rythmées à coups de The Elder Scrolls et autres Fallout, le studio américain s'apprête à nous offrir sa première nouvelle licence en plus de 28 ans. Autant dire que l'enjeu est immense et que les espoirs sont innombrables chez les amoureux du genre RPG. Voici nos attentes personnelles !

Publicité

Publicité

Un univers immense mais maîtrisé

Bethesda Game Studios l'a annoncé, Starfield sera dans ses grandes lignes une sorte de « Skyrim dans l'espace ». Le joueur pourra explorer librement une map qui s'annonce d'ores et déjà gigantesque. Si démarrer notre vaisseau et partir à la conquête de nouveaux horizons sera inévitablement grisant, on espère que Bethesda saura imposer quelques limites.

Des points d'intérêt variés (et pas des centaines de « ? » par pitié!), des rencontres aléatoires face à des adversaires voire même des événements plus ou moins scriptés devront impérativement dynamiser la progression.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Des gunfights enfin satisfaisants

C'est généralement une faiblesse des Fallout à la sauce BGS... Les phases de tir étaient trop souvent surfaites et en dehors du mode V.A.T.S. (qui ralentissait le temps pour permettre de viser une partie du corps précise), on ne ressentait que peu de satisfaction après avoir dézingué un survivant ou un monstre répugnant.

La donne devra changer avec Starfield puisque notre avatar devrait avoir accès à un équipement aussi futuriste que létal pour affronter les dangers des Systèmes Coloniaux. Et puisque les talentueuses équipes de chez ID Software (un autre studio appartenant à Bethesda) sont plutôt douées pour apporter de la crédibilité aux armes en jeu, il serait judicieux de les voir apporter leur expertise sur Starfield.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Des compagnons plus « humains »

Que ce soit dans Skyrim ou même Fallout 4, les acolytes capables d'accompagner notre avatar font plus office d'extension de notre inventaire que de vrai compagnon de route. La faute à des dialogues trop limités et à l'impossibilité de nouer une relation palpable avec eux. Le quatrième Fallout commençait à apporter un peu de profondeur à ce niveau mais cela demeurait assez anecdotique.

Starfield serait inspiré d'inclure un système relationnel plus travaillé. Passer du temps avec tel ou tel acolyte pour consolider leur confiance envers notre héros, participer à des activités annexes avec eux, apprendre à les connaître au fil de l'aventure... Les développeurs devront impérativement façonner un background solide pour chaque compagnon.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Un scénario immersif par les dialogues et l'environnement

Là encore, nous sommes face à une faiblesse qui se retrouve dans chaque production de Bethesda Game Studios. Au final, peu de joueurs prennent la peine de terminer la quête principale dont le rythme est souvent beaucoup trop lent, les missions relativement banales et les protagonistes peu marquants. Au-delà du simple bac à sable fourmillant de possibilités, le monde de Starfield se doit d'être intéressant à parcourir via des objectifs prenants et une narration environnementale aboutie.

On peut par exemple imaginer qu'une ville détruite lors d'une mission se reconstruira au fil des heures passées dans le jeu (ce qui n'était pas le cas de Kvatch dans Oblivion ou même d'Helgen dans Skyrim). Il faut rendre l'univers crédible, vivant et surtout évolutif.

© Bethesda Softworks
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Une interface optimisée sur console

Depuis pratiquement 30 ans, le PC est la plateforme de prédilection pour BGS. Si bien que l'ergonomie n'a jamais trop été au rendez-vous manette en main. Pourtant des progrès considérables devront être faits dans ce compartiment avec Starfield sur Xbox. Et c'est surtout du côté de l'inventaire que des progrès seront requis.

Dans un RPG, le joueur passe énormément de temps dans les menus et les développeurs devraient accorder un soin particulier à l'interface en général. Quitte à en créer adaptée à la manette pour les consoles et une alternative pour le combo clavier/souris.

JVFR
© Bethesda Softworks

Publicité

Publicité

Des quêtes annexes dignes d'un sorceleur

Si Fallout 4 est sorti en 2015 comme un certain The Witcher 3, le RPG de Bethesda avait pourtant des années de retard en matière de scénarisation des quêtes et notamment sur les missions secondaires. La faute à des personnages trop lisses et à des objectifs convenus.

Plus globalement, Starfield a pour obligation de s'approprier les innovations introduites dans les RPG occidentaux ces dernières années. Adieu les quêtes FedEx donc !

JVFR
© Bethesda Softworks

Un vrai saut dans l'inconnu

Les œuvres de science-fiction ont trop souvent tendance à réutiliser les mêmes codes en proposant des décors trop proches de ceux de la Terre et des races aliens optant pour une morphologie trop humaine. C'était une des promesses (non tenues) de No Man's Sky mais espérons voir Bethesda oser surprendre avec Starfield.

Les planètes les plus exotiques pourraient ainsi défier notre imagination avec des formes de vie étonnantes ou encore des anomalies physiques inconcevables jusqu'à aujourd'hui. Car si le jeu relèvera forcément de la fiction, un petit aspect « réaliste » à la Interstellar permettrait à son univers de se démarquer.

JVFR
© Bethesda Softworks

De la customisation à tous les étages

Pour revenir à quelque chose de plus ludique, évoquons toute la dimension customisation finalement peu utilisée par BGS en dehors de l'éditeur de personnage ultra complet en début de partie. Puisque le joueur sera l'heureux propriétaire d'un ou plusieurs vaisseaux, on peut imaginer la possibilité de personnaliser l'intérieur comme l'extérieur de ces véhicules spatiaux.

On souhaite bien évidemment la même chose pour l'apparence de notre futur avatar. Un système de craft d'armes et de ressources n'est pas non plus à exclure. Bien entendu, si Bethesda décide de faire l'impasse, on peut imaginer que les mods sauront palier à ce potentiel manquement.

JVFR
© Bethesda Softworks

Connecté oui... mais pas trop

Après la triste expérience Fallout 76, Bethesda Game Studios va probablement éviter d'incorporer des éléments connectés dans son jeu. Nous savons déjà que Starfield sera un titre purement solo mais un aspect online pourrait pourtant apporter un petit plus à l'expérience.

Les joueurs se laisseraient des messages à travers l'univers pour indiquer un danger ou un secret proche. Un mode multijoueur totalement séparé du solo pourrait également faire l'affaire et il n'est pas insensé de penser qu'un second jeu (sur mobile par exemple) soit développé en parallèle pour développer le lore de Starfield.

JVFR
© Bethesda Softworks

On veut... des infos sur The Elder Scrolls VI

Cela peut sembler hors sujet puisque c'est bien de Starfield dont il est question... Cependant, comme tout monde ouvert qui se respecte, le jeu fourmillera d'easter-eggs et autres clins d'œil à dénicher. Et puisque c'est une portion entière de la galaxie qui s'ouvrira à nous, les développeurs planqueront forcément quelques détails croustillants sur un mur ou au fond d'une grotte.

Par ailleurs, puisque la saga The Elder Scrolls se déroule sur une autre planète nommée Nirn, pourquoi ne pas y faire référence dans Starfield voire même permettre d'en explorer une partie. On rêve sans doute un peu trop puisque les deux licences n'ont rien à voir l'une avec l'autre...

JVFR

Starfield

  • PC
  • Xbox Series X | S

Date de sortie : Courant 2023

Commentaires via Clubic

Dernières actualités