Sony, Xbox et Nintendo épinglent Activision-Blizzard, l’éditeur au pied du mur

Publicité

Sony, Xbox et Nintendo épinglent Activision-Blizzard, l’éditeur au pied du mur

JVFR
© Activision-Blizzard

Mercredi dernier, l’industrie vidéoludique a de nouveau été secouée par des faits inédits relatifs à l’affaire Activision-Blizzard qui dure depuis le mois de juillet dernier. L’éditeur, dans la tourmente tout comme Bobby Kotick, son P.-D.G., a tenté d’apaiser la situation, mais entre Activision-Blizzard et les employés, qui manifestent depuis et demandent le départ de Kotick, le torchon brûle.

Plus loin encore, Jim Ryan, le P.-D.G. de Sony Interactive Entertainment, et Phil Spencer, le dirigeant de Xbox Game Studios et responsable produit de la branche Xbox, ont tous deux pris position dans cette affaire. Il ne manquait plus que la réaction de Nintendo pour réunir la triade, et c’est désormais chose faite.

Publicité

L’indignation de Bowser !

Tandis que les voix s’élevaient à l’encontre d’Activision-Blizzard, qui promettait d'améliorer ses conditions de travail, et que deux des principaux constructeurs s’invitaient dans la grogne générale, beaucoup attendaient une réaction de la part de Nintendo qui tardait à arriver. En réalité, un message envoyé en interne à l’ensemble des employés et daté du 19 novembre vient d’être relayé par nos confrères du site Fanbyte.

Signée de la main de Doug Bowser, l’actuel président de Nintendo of America, cette lettre dénonce les nouvelles allégations dans l’affaire Activision-Blizzard. Dans ce courrier, Doug Bowser concède que ces nouveaux témoignages sont « alarmants » et « bouleversants » et n’oublie pas de rappeler que tout ceci va à l’encontre de ses propres croyances, mais aussi des valeurs et politiques mises en place par Nintendo.

Le président de Nintendo of America a également tenu à souligner que la marque s’engage auprès de l’ensemble de ses employés à leur fournir « un lieu de travail ouvert inclusif où tous sont les bienvenus » et qu’elle continue dans cette voie, notamment dans sa collaboration avec l’ESA sur le sujet, et attend le même comportement de ses partenaires.

Pour le moment, les répercussions de cette affaire dans les relations entre Nintendo et Activision-Blizzard sont encore floues, mais Bowser affirme que la marque est entrée en contact avec l’éditeur américain, que des mesures ont été prises tandis que d’autres sont encore en évaluation.

Source : Fanbyte

Modifié le 23 novembre 2021 à 09h00

Publicité

Dernières actualités