Xbox Game Pass : Microsoft loupe de peu ses objectifs

Publicité

Xbox Game Pass : Microsoft loupe de peu ses objectifs

JVFR
© Microsoft

Depuis son lancement en juin 2017, le Xbox Game Pass est devenu une plaque tournante dans la stratégie de Microsoft. En juillet dernier, le P.-D.G. de la firme de Redmond, Satya Nadella, se réjouissait de la croissance rapide du service en énonçant de très bons chiffres concernant les habitudes des joueurs abonnés.

Néanmoins, les années se suivent sans se ressembler pour le service de Microsoft, car si les prévisions du dernier exercice fiscal ont été largement dépassées, cela n’a pas forcément été le cas lors de l’exercice 2021.

Publicité

Une croissance forte, mais en deçà des attentes

La liste des jeux rejoignant le Xbox Game Pass ne cesse de s’accroître dans le but de convaincre le plus de joueurs possible. Il faut dire que le coût attractif de son offre et les titres alléchants qui rejoignent le catalogue ont de quoi faire craquer les possesseurs de PC, Xbox One et de Xbox Series X|S. Le mois d’octobre n’est d’ailleurs pas en reste avec l'arrivée de Back 4 Blood et d’EverSpace 2 dès demain, par exemple.

À juste titre, la firme se félicitait de l’exercice fiscal 2020, notamment grâce à une augmentation de 85,75 % du nombre d’abonnés pour un objectif initial de 71 %. Notons que Microsoft préfère exprimer les objectifs et les résultats du Xbox Game Pass en termes de croissance, et que l'objectif de performance annuel est lié à la rémunération en actions des hauts dirigeants de la société américaine.

Toutefois, il semblerait que Microsoft ait été un peu trop ambitieuse au sujet de ses objectifs pour l’exercice fiscal 2021. En janvier 2021, la société annonçait pas moins de 18 millions d’abonnés à son service et espérait clore son exercice, au 30 juin 2021, sur une augmentation globale de 47,79 %.

Au final, la firme de Redmond passe à côté de son objectif en atteignant « seulement » 37,48 % d’augmentation. Néanmoins, le service est en très nette augmentation, ce qui est plutôt bon signe pour la société, quand bien même certains, comme Shawn Layden, ne croient pas en sa viabilité.

Modifié le 20 octobre 2021 à 12h18

Publicité

Dernières actualités