Shawn Layden, ancien PDG de PlayStation, ne croit pas en la viabilité du Xbox Game Pass

Publicité

Shawn Layden, ancien PDG de PlayStation, ne croit pas en la viabilité du Xbox Game Pass

JVFR

Plutôt discret depuis son départ de Sony Interactive Entertainment en 2019, Shawn Layden n’en reste pas moins un observateur avisé de l’industrie du jeu vidéo. Une perspicacité qui s’illustre dans un article publié hier chez Gamesindustry.biz, et dans laquelle l’homme émet quelques doutes sur le modèle économique du Xbox Game Pass.

Désormais le service incontournable des joueurs Xbox, et dans une moindre mesure des joueurs PC, tout le monde s’attend à ce que le Xbox Game Pass fasse des émules… sauf Shawn Layden, qui estime que le programme n’est pas viable sur la durée pour Microsoft.

Publicité

Des AAA trop coûteux pour un abonnement à 10 euros par mois

En réalité, Shawn Layden ne dit pas autre chose que Jim Ryan, actuel P.-D.G. de PlayStation, à chaque fois qu’il est interrogé sur l’arrivée potentielle d’un « PlayStation Game Pass ». Pour lui, ce type de service n’est tout simplement pas viable économiquement.

En cause ? Principalement le coût de développement des jeux first-party, dont le budget dépasse allègrement les 100 millions de dollars. « C’est très difficile de lancer un jeu à 120 millions de dollars sur un service par abonnement qui ne coûte que 9,99 dollars par mois, expose Shawn Layden à Gamesindustry. Si vous faites le calcul, il vous faudra plus de 500 millions d’abonnés avant de pouvoir récupérer votre investissement ». Un chiffre que Microsoft est encore très loin d’atteindre, puisque le dernier décompte officiel annonce 18 millions d’abonnés au Xbox Game Pass (janvier 2021).

« C’est pourquoi, à l’heure actuelle, vous devez adopter une posture de leader pour développer cette base d’utilisateurs, reprend l’ex-P.-D.G. Mais malgré tout, si vous n’avez que 250 millions de consoles sur le marché, vous n’atteindrez pas un demi-milliard d’abonnés. Alors comment vous vous en sortez ? Personne ne l’a encore compris ».

Publicité

Un parc de consoles en activité qui se développe peu

En dépit de la popularité des Xbox Series X|S, de la PlayStation 5 et de la Nintendo Switch, on estime qu’il y a environ 250 millions de consoles de jeu sur le marché aujourd’hui. Un chiffre, rappelle Gamesindustry, qui n’a presque pas bougé depuis la fin des années 90.

Seulement, la stratégie de Microsoft est justement de multiplier les points d’accès à son Game Pass afin d’augmenter cette fameuse base d’abonnés.

Il y a d’abord eu le « xCloud », qui permet aux joueurs sur mobiles et tablettes de profiter d’un catalogue grandissant de jeux en streaming. Un service récemment étendu aux PC et Mac, et qui devrait arriver prochainement sur des téléviseurs connectés ou sur des box via une application dédiée. En somme : Microsoft veut développer son activité jeux vidéo sans pour autant vendre ses consoles.

Le jeu en streaming ne serait pas une solution

Mais les comptes n’y seraient toujours pas pour Shawn Layden. « Évidemment si vous ajoutez les smartphones dans l’équation vous atteignez des centaines de millions de joueurs. Mais il s’agit de catégories de joueurs très particulières. Nous avons appris avec le temps que me jeu sur mobile n’est pas nécessairement une porte d’entrée vers les consoles, mais juste une autre façon pour les gens de consommer du jeu vidéo ».

L’homme ne reste toutefois pas insensible aux efforts déployés par Microsoft pour arriver à ses fins. Simplement, il existe encore un décalage entre les projets de l’entreprise et la réalité du marché. « Les gens n’achètent pas une console parce qu’ils veulent plus d’acier et de plastique dans leur salon. Ils achètent des consoles parce qu’ils veulent accéder au contenu. Alors si vous trouvez un moyen de leur fournir ce contenu sans console, alors oui, effectivement. Tout le monde a un appareil qui lui permet de lire du contenu en streaming. Mais tout cela est limité par la qualité de la connexion Internet des gens. Et ils [Microsoft] n’ont pas encore établi un modèle économique qui fonctionne avec cet état de fait ».

Quoi qu’il en soit, Microsoft continue sur sa lancée. Nous apprenions d’ailleurs ce matin même que les Xbox Series X|S sont les consoles Xbox les plus populaires de l’histoire de l’entreprise, et que le Xbox Game Pass bénéficiait d’une « croissance rapide ».

Modifié le 28 juillet 2021 à 06h58

Dernières actualités