Activision : Ricochet, le nouveau système anti-triche, fait d’une pierre deux coups sur Call of Duty Warzone et Vanguard

Publicité

Activision : Ricochet, le nouveau système anti-triche, fait d’une pierre deux coups sur Call of Duty Warzone et Vanguard

JVFR
© Activision

Engagé dans une lutte intestinale contre les joueurs adeptes de la triche, et ce, depuis maintenant de nombreux mois, Activision avait fait la promesse de sévir contre cette pratique, jugée néfaste et déloyale par l’éditeur. Avec son nouveau système baptisé « Ricochet », Activision rebondit dans ce combat de tous les instants et compte bien illustrer l’expression « aux grands maux les grands remèdes » comme il se doit.

Conscient qu’il faut en faire plus dans ce domaine, l’éditeur a annoncé l’arrivée d’outils inédits et de nouvelles mesures pour son battle royale, Call of Duty: Warzone, et son prochain opus, Call of Duty: Vanguard.

Publicité

Activision frappe au cœur du problème

Pour le lancement prochain de Call of Duty: Vanguard, dont les protagonistes ont été dévoilés hier, Activision a voulu passer un message fort au sujet de la triche et a mis les petits plats dans les grands en inaugurant un système anti-triche qui ne fait pas dans la demi-mesure.

La fonctionnalité phare de Ricochet, c’est tout bonnement son pilote PC qui analysera l’ensemble des logiciels et applications afin de vérifier si ceux-ci tentent d’interagir avec le jeu ou de l’utiliser à des fins peu scrupuleuses. L’éditeur est d’ailleurs catégorique à ce sujet : une fois que le pilote sera déployé, il sera obligatoire pour jouer à Call of Duty: Warzone et Vanguard.

Par souci de transparence et de respect des données personnelles, Activision tient d’ores et déjà, en marge du lancement de Ricochet, à assurer que ce pilote au niveau du noyau du système d’exploitation ne s’activera que lorsque les joueurs lanceront le soft sur PC et ne ciblera que les activités liées aux deux titres.

À noter que cet outil a également été pensé de manière à être efficient même lors des affrontements cross-play entre les joueurs PC et consoles puisque ces dernières bénéficieront, par la même occasion, des avancées permises par ce tout nouveau système anti-triche.

Publicité

Ricochet va plus loin

Bien plus que le simple fait de cibler en plein cœur la pratique de la triche, Activision veut mener la bataille sur plusieurs fronts, car au pilote PC s’ajoutent des améliorations de serveur pour les deux derniers FPS en date de l’éditeur.

Mais la série de mesures ne s’arrête pas en si bon chemin puisque les décisions draconiennes d’Activision s’agrémentent de processus d’enquête améliorés et de mises à jour pour, respectivement, éradiquer la triche et ceux qui contribuent à la répandre, et améliorer la sécurité des comptes et des serveurs.

Néanmoins, l’éditeur en appelle toujours à la vigilance des joueurs et joueuses sur les comportements suspects des autres players et invite la communauté rassemblée autour de la licence à poursuivre les signalements.

Call of Duty: Warzone sera le premier à bénéficier de ce fameux pilote et des nouvelles fonctionnalités anti-triche. Aucune date précise n'a été donnée pour le moment, mais cela devrait coïncider avec le déploiement de la mise à jour Pacific. La sortie de Call of Duty: Vanguard marquera, elle, l’amélioration des serveurs tandis que le pilote arrivera, lui, à une date ultérieure.

Source : Kotaku

Modifié le 14 octobre 2021 à 09h20

Dernières actualités