Nintendo Switch : deux brevets mentionnant une méthode d'upscaling similaire au DLSS font surface

Publicité

Nintendo Switch : deux brevets mentionnant une méthode d'upscaling similaire au DLSS font surface

JVFR
© Nintendo

Déposés l'an dernier, deux brevets fraîchement publiés de Nintendo s'intéressant à un upscaling propulsé par l'IA font miroiter la possibilité d'atteindre jusqu'à la 4K sur Switch.

Plus exactement, ces brevets détaillent des « systèmes et méthodes pour une conversion d'image par machine-learning ». Une technologie qui n'est bien sûr pas sans rappeler celle du DLSS, exclusive aux cartes graphiques RTX de chez NVIDIA.

Publicité

Une autre histoire de blocs chez Nintendo

Ces brevets décrivent la manière de convertir l'image dans des définitions supérieures ainsi : en prenant l'image source, l'IA peut la diviser en blocs de pixels qui auront chacun une donnée propre. Toutes ces données sont ensuite ajoutées à une « matrice d'activation » qui passera par un réseau neural, dont la tâche sera ensuite d'échelonner l'ensemble.

Pour une application plus concrète de ce jargon technique, les brevets donnent quelques exemples. Si la version portable de la Nintendo Switch ne sera pas en mesure de profiter de cette technologie, la relier à un téléviseur pourra notamment échelonner l'affichage en 1 080p.

Une autre application concrète se trouve du côté du cloud gaming, déjà utilisé sur Switch pour compenser sur certains jeux gourmands son hardware moins puissant que les autres plateformes. Grâce à cette technologie, les systèmes fondés sur le Cloud pourraient envoyer une image en basse résolution sur l'appareil, qui profitera de l'IA pour à nouveau l'échelonner en 1 080p.

Publicité

Et la fameuse 4K dans tout ça ?

Si les applications concrètes de cette technologie s'arrêtent toutes sur une définition en 1 080p, les deux brevets précisent que d'autres processus d'upscaling pourraient quant à eux aller jusqu'à la 4K. « Si les exemples présentés s'intéressent au passage d'une image en 540p vers une image en 1 080p, la technologie ici présente peut fonctionner sur d'autres tailles d'image, comme 720p vers 1 080p, 480p vers 1 080p, 1 080p vers 1 440p, 1 080p vers 4K, 720p vers 4K, etc. », peut-on en effet lire sur lesdits brevets.

Après les rumeurs de couloirs ces derniers mois, qui ont été déçues par l'annonce d'une Nintendo Switch OLED qui n'a pas vraiment répondu aux attentes des fans, un maigre espoir quant à l'existence de cette chimérique Switch Pro, quel que soit son véritable nom, demeure.

Maigre, car d'une part, les deux brevets n'ont pas encore été approuvés, et d'autres part, parce que, comme toujours avec ces derniers, rien n'indique que le déposant mettra un jour son invention à exécution. Quoi qu'il en soit, la possibilité qu'une Nintendo Switch puisse un jour atteindre la 4K existe, ne serait-ce que de façon hypothétique.

Modifié le 01 octobre 2021 à 19h58

Dernières actualités