Non, Nintendo ne vient pas de résoudre le Joy-Con drift avec deux bandes de mousse

Publicité

Non, Nintendo ne vient pas de résoudre le Joy-Con drift avec deux bandes de mousse

JVFR
© Nintendo

Un acheteur des nouveaux Joy-Con aux couleurs de The Legend of Zelda: Skyward's Sword a démonté ses nouvelles manettes, et aurait découvert que Nintendo y a intégré des pièces susceptibles de changer la donne concernant le « Joy-Con drift ». 

Jusqu'ici, Nintendo s'était contenté de glisser la poussière sous le tapis en ne reconnaissant jamais ouvertement le problème, tout en offrant aux joueurs et joueuses concernés un échange ou une réparation gratuite de leurs manettes défectueuses. Mais il n'y a pas de quoi sauter au plafond ici. Malgré l'enthousiasme qui grimpe depuis la « découverte » du joueur sur Twitter, ces deux pièces de mousse sont bel et bien là depuis le début.

Publicité

Le Joy-Con drift résolu par deux bandes de mousse ?

Sur Twitter, un utilisateur répondant au nom de Chicken Noodle Gamer dit avoir démonté ses nouveaux Joy-Con et y avoir remarqué que deux bandes de mousse étaient disposées autour des joysticks. Selon lui, cet ajout permettrait de mettre un terme au problème du Joy-Con drift, car « il est connu qu'appliquer une pression [supplémentaire] au dos du joystick arrête le drift », écrit-il dans un tweet.

Seulement, d'autres twitteurs se sont emparés de l'affaire et révèlent que ces bandes de mousse étaient déjà présentes... sur des Joy-Con datés de plusieurs années. Et cela n'a bien entendu pas empêché ces manettes d'être touchées par le problème de dérive caractéristique.

Une utilisatrice du réseau social a même publié une photo de ses Joy-Con datés de la sortie de la console (mars 2017), et l'on remarque effectivement que la manette droite dispose de ces deux bandes noires. Il semblerait en revanche que tous les Joy-Con présents sur le marché ne soient pas équipés de cette fameuse mousse.

Publicité

Joy-Con drift : épine dans le pied et sourde oreille

Autrement dit : circulez, il n'y a rien à voir. Aussi on se demande bien si Nintendo se décidera un jour à prendre le problème à bras le corps. Mais à en juger par les dernières annonces du constructeur, ce n'est certainement pas la Switch OLED, dont la sortie est prévue en octobre, qui changera la donne. De l'aveu de Big N « la conception et les fonctionnalités des manettes Joy-Con ne changent pas avec la Nintendo Switch OLED ».

Touchant aussi bien sa Switch classique que la Switch Lite sortie en 2019, le Joy-Con drift handicape fortement le confort de jeu. Aussi de nombreuses associations de consommateurs de par le monde se sont réunies afin de lancer des actions de groupe contre Nintendo. Aux dernières nouvelles, ce sont pas moins de quatre procès qui sont intentés contre la marque, dont celui porté en France par l'UFC-Que Choisir. 

L'association a par ailleurs mis en ligne un guide (PDF) permettant à tout un chacun de réclamer une réparation sans frais de ses Joy-Con si un problème de drift a été constaté. 

Source : Twitter

Modifié le 27 juillet 2021 à 07h24

Dernières actualités