Les chiffres ont parlé : le Game Pass est encore loin d'être le Netflix des jeux vidéo

Publicité

Les chiffres ont parlé : le Game Pass est encore loin d'être le Netflix des jeux vidéo

Pierre Crochart

29 mars 2022 à 15h52

7
© Microsoft
© Microsoft

Si le Game Pass est un service apprécié et porté aux nues par les joueurs et par la presse, son impact sur le marché du jeu vidéo est à relativiser, nous apprend une étude.

Alors que Sony se préparerait à dévoiler son nouveau service de jeu par abonnement Spartacus, des données partagées par Ampere Analysis nous font comprendre que le jeu vidéo par abonnement est encore bien marginal.

Publicité

Publicité

Le Netflix du jeu vidéo ? Pas pour tout de suite

D'après les données du chercheur Piers Harding-Rolls, les services de jeux vidéo par abonnement ne compteraient que pour 4 % des revenus générés dans l'industrie du jeu vidéo en Amérique du Nord et en Europe. Cela représente 3,7 milliards de dollars, contre plus de 81 milliards de dollars pour les ventes de jeux en physique, en dématérialisé et les microtransactions qui les accompagnent.

À titre de comparaison, le streaming compte aujourd'hui pour 72 % des revenus générés par l'industrie du cinéma, avec 1,3 milliard de dollars On est donc encore très loin du compte pour Microsoft, qui peut toutefois se satisfaire d'être (avec une belle avance) le leader de ce marché. Ampere estime que le Game Pass compte pour plus de 60 % des parts de marché du jeu vidéo par abonnement, grâce aux plus de 25 millions d'abonnés au dernier décompte.

À ce jour, ses plus grands concurrents sont Apple Arcade (9 % des parts) et le Google Play Pass (7 %). Jusqu'à ce que Sony se décide enfin à sauter le pas ? Réponse, vraisemblablement, cette semaine.

Source : Axios Gaming

Commentaires via Clubic

Dernières actualités