Vous pouvez visiter la ville de Dijon avec votre Game Boy !

Publicité

Vous pouvez visiter la ville de Dijon avec votre Game Boy !

Noëllie Mautaint

06 mars 2022 à 14h00

2
© Johnny Humberset
© Johnny Humberset

Il y a des projets plus originaux que les autres. Alors que la tendance est aux demakes, une pratique qui consiste à redonner vie à des jeux récents avec des atours polygonaux dignes de la PS1, d’autres tentent de nouvelles choses sur Game Boy.

Grâce à une nouvelle création sortie il y a quelques jours, il est désormais possible de visiter la ville de Dijon depuis sa vieille Game Boy.

Publicité

Publicité

Visiter Dijon depuis sa Game Boy

Il n’est pas ici question d’attraper des monstres ou de combattre des ennemis, mais de découvrir la ville de Dijon à travers une dizaine de lieux emblématiques, comme l'église Notre-Dame, l'université de Bourgogne ou encore le parc de la Colombière. À chaque fois, une courte histoire ou une anecdote est racontée, le tout sur cette console portable iconique de plus de 30 ans ou depuis un navigateur internet.

Ce projet farfelu, sorti sur itch.io, est l'œuvre de Johnny Humberset, un habitant de la cité des Ducs depuis 9 ans sans aucune expérience dans la programmation. Son jeu lui a été inspiré par le Game Boy Gallery Camera, une initiative qui fait que des gens prennent des photos avec l’objectif que l’on pouvait fixer à la console pour ensuite créer un musée virtuel. Johnny Humberset débute la création de Dijon Game Boy Edition début janvier via le logiciel GB Studio, avec toutes les contraintes que cela implique. « Ici, il n’y a que 3 couleurs et une transparence, alors il a fallu retoucher les images en tout petit (160 x 144) tout en restant lisibles », explique-t-il dans les colonnes de Ouest France

Le succès a immédiatement été au rendez-vous. Le jeu a attiré plus de 400 joueurs le premier jour, et près de 16 000 personnes ont vu la page du jeu. Si une sortie en cartouche n’est pas d’actualité, le créateur du jeu travaille sur une nouvelle mise à jour et espère se lancer rapidement dans la conception d’un nouveau projet : « On m’a demandé si je ne pouvais pas faire la même chose pour Rennes, Tours ou Angers. »

Source : Ouest France

Commentaires via Clubic

Dernières actualités