PS5 : face à la pénurie, Sony est forcé de produire plus de PS4

Publicité

PS5 : face à la pénurie, Sony est forcé de produire plus de PS4

JVFR
© Sony

Lors du lancement de la PlayStation 5, en novembre 2020, beaucoup s’attendaient à ce que Sony délaisse progressivement sa précédente machine, la PS4, sortie sept ans plus tôt. Néanmoins, le monde entier a dû faire face à une crise majeure qui a fortement touché l’industrie vidéoludique et les chaînes d’approvisionnement, ce qui a récemment contraint Sony à prendre une décision importante.

Comme le rapporte le site Bloomberg, la firme nippone a dû revoir sa stratégie vis-à-vis de la PlayStation 4. Si la société avait une idée bien précise sur la quantité de consoles à produire, celle-ci n'a pas eu d'autre choix que revoir ses prévisions à la hausse.

Publicité

La PS5 et la PS4 vont cohabiter plus longtemps que prévu

Depuis maintenant plus d’un an, beaucoup de joueurs ont tenté d’acquérir une PS5. Pour celles et ceux qui en ont fait l’expérience, il s’agit parfois d’un véritable chemin de croix pour espérer mettre la main sur le Saint Graal. Du point de vue de Sony, ce manque d’offre doit être comblé afin de maintenir les joueurs sur l’écosystème et éviter qu’ils cèdent aux sirènes de Microsoft et de ses Xbox Series X|S.

Par conséquent, la firme nippone s’est rapprochée de ses partenaires d’assemblage pour leur indiquer que la production de PS4 allait se poursuivre tout au long de l’année 2022. Initialement, le constructeur avait prévu de stopper le processus à la toute fin de l’année 2021, une information depuis démentie. En conséquence, un million de PS4 supplémentaires devrait se retrouver sur le marché des consoles cette année.

Toutefois, ce chiffre n’est pas gravé dans le marbre et pourrait bien être modulé selon la demande des consommateurs. Au-delà du fait de contrer la pénurie qui frappe actuellement la construction des PS5, Sony justifie ce choix en raison de la plus grande simplicité de fabrication de la précédente machine : celle-ci utilise, entre autres, des puces moins avancées ce qui en fait une alternative économique majeure en attendant un retour à la normale pour les consoles de nouvelle génération.

Source : Bloomberg

Modifié le 12 janvier 2022 à 09h51

Publicité

Dernières actualités