Revue de presse : applaudi par la critique et les joueurs, Final Fantasy XIV Endwalker est un succès

Publicité

Revue de presse : applaudi par la critique et les joueurs, Final Fantasy XIV Endwalker est un succès

Pierre Crochart

17 décembre 2021 à 10h15

0
© Square Enix
© Square Enix

Voilà deux semaines qu'est sortie l'extension Endwalker de Final Fantasy XIV. Seulement, personne à la rédac' n'a d'accointances suffisamment fortes avec le MMORPG de Square Enix pour en faire un test en bonne et due forme. Faute de mieux, c'est donc une revue de presse que nous vous proposons aujourd'hui pour vous faire un avis éclairé sur ce qu'a à proposer la quatrième extension de Final Fantasy XIV.

Forcément massive, l'extension Endwalker offre une montagne de nouveautés et propose de conclure l'arc narratif Hydaelyn-Zodiarche, entamé il y a presque 10 ans avec A Realm Reborn. Figurant parmi les jeux les mieux notés de l'année sur Metacritic (92/100 pour la version PlayStation 5, 91/100 pour la version PC), FFXIV: Endwalker est si populaire que Square Enix a annoncé hier qu'il interrompait momentanément la vente du jeu afin de ne pas surcharger davantage les serveurs.

Publicité

Publicité

Une histoire entraînante et une conclusion satisfaisante

Final Fantasy XIV a cela de particulier dans le paysage des MMORPG qu'il est mû par une composante narrative très forte. La particule PvP du jeu étant assez peu développée, les joueurs et joueuses se passionnent avant tout pour l'histoire qui leur est racontée depuis 2013 avec Final Fantasy XIV: A Realm Reborn.

Une histoire qui, on l'a dit, trouve ici son point final. Endwalker vous emmènera même sur la Lune pour dénouer son intrigue. Les autres environnements méritent également le détour, puisque l'on compte pas moins de six nouvelles zones au total dans cette extension. 

Jouable presque intégralement en solo si c'est votre souhait, Endwalker améliore la mécanique d'Adjuration introduite dans l'extension Shadowbringers. Il vous est ainsi possible de partir arpenter les donjons en compagnie des PNJ du jeu plutôt qu'avec d'autres joueurs, et donc de progresser à votre rythme sans risquer de tomber sur des brebis galeuses via le matchmaking. Ce point a particulièrement séduit Easy Allies dans son test en vidéo.

Dans sa critique, PCGamesN s'enthousiasme de la maestria développée par Square Enix pour parvenir à raccrocher la plupart des wagons scénaristiques en une conclusion satisfaisante pour les fans comme pour les nouveaux venus. Même son de cloche chez GamesRadar, qui sanctionne d'un 4,5/5 cette extension jouissant « d'une écriture impeccable » et offrant « une conclusion sensationnelle » à l'arc Hydaelyn-Zodiarche.

Publicité

Publicité

Deux nouveaux jobs qui font le job

En plus de rehausser le level cap à 90 et d'opérer moult ajustements sur les jobs existants, Endwalker introduit par la même occasion deux nouveaux jobs. Le Sage est notamment apprécié pour la profondeur de son gameplay, qui demande une certaine expérience de la part du joueur ou de la joueuse pour se laisser prendre en main correctement. Soigneur offensif, il se concentre sur la génération de boucliers et sur la régénération de vie par l'attaque.

De l'autre côté du spectre, on trouvera le Faucheur. DPS dans l'âme, il se bat à l'aide d'une faux et peut déployer des attaques tournoyantes dévastatrices. Agréables à prendre en main, ses attaques s'accompagnent d'effets visuels spectaculaires pour en mettre plein les yeux. Un point qu'a particulièrement apprécié notre confrère de jeuxvideo.com, qui rejoint l'avis général en attribuant la note de 18/20 à l'extension.

Les nombreux ajustements effectués par Square Enix sur les autres jobs du jeu semblent aussi satisfaire les joueurs. En l'occurrence, l'Invocateur sort du lot comme étant le job le plus satisfaisant à jouer. Désormais capable d'invoquer de véritables Primordiaux, il peut causer un sacré bazar sur le champ de bataille, pour la plus grande satisfaction de Windows Central, qui a passé un long moment à tester les nouvelles capacités de l'Invocateur.

Publicité

Publicité

Une technique vieillissante, mais une réussite artistique

Ah, c'est sûr, Final Fantasy XIV fait pâle figure face à New World. Mais s'il est construit sur une base technique très datée, le MMORPG de Square Enix ne ménage pas ses efforts pour en mettre plein la vue, côté direction artistique.

Les nouveaux environnements sont très soignés, les donjons et nouveaux boss sont ingénieux, et le caractère épique des affrontements sublimés par les compositions toujours aussi incroyables de Masayoshi Soken. Visiblement au sommet de son art, le compositeur est décrit comme « un maître de la musique de Final Fantasy » dans le test de Rock Paper Shotgun

Bref, vous l'aurez compris : c'est une réussite à tous les étages. Et que les fans se rassurent : si le terme de « conclusion » a été rédigé à plusieurs reprises ici, le producteur Naoki Yoshida renouvelait récemment son souhait d'offrir une nouvelle décennie de contenus aux joueurs et joueuses de Final Fantasy XIV. Et Square Enix ayant admis que le MMORPG était désormais le jeu Final Fantasy le plus rentable de son histoire, il y a assez peu de chances que le souhait de Yoshi-P ne se réalise pas.

Final Fantasy XIV

Final Fantasy XIV

  • PC
  • Mac
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • PlayStation 3

Date de sortie :

29 septembre 2010

Commentaires via Clubic

Dernières actualités