PlayStation : bientôt la possibilité de vote kick des joueurs... moyennant paiement ?

Publicité

PlayStation : bientôt la possibilité de vote kick des joueurs... moyennant paiement ?

JVFR
© Activision

C'est en tout cas ce qu'un brevet déposé par Sony en janvier 2020, s'intéressant aux consoles PS4 et PS5 et validé cette semaine, laisse entendre.

Plus exactement, cette fonctionnalité brevetée permettrait à des spectateurs, notamment sur Twitch, d'envoyer un avertissement à des joueuses et joueurs pour leur mauvaise performance et éventuellement de payer pour les faire sortir d'une partie.

Publicité

Les jeux du Colisée modernes

Après le dépôt de nombreux brevets s'intéressant notamment à la possibilité de poster des conseils en jeu sur PS5, ou l'utilisation du SSD de la console sur le service PlayStation Now, un nouveau brevet fait surface chez Sony. Celui-ci s'intéresse à un certain pouvoir donné aux spectateurs lors du visionnage d'une partie sur une console PlayStation.

Dans une situation donnée, ces derniers pourront accéder à un menu leur permettant de voter pour qu'un joueur soit écarté de la partie en cours. Plus spécifiquement, quatre options seront offertes aux spectateurs concernant un joueur en particulier : « le retirer de la partie », « l'avertir de s'améliorer », « lui envoyer un message personnalisé » ou « le garder dans la partie ».

Chaque vote sera ainsi comptabilisé et si l'option « retirer un joueur de la partie » atteint un certain seuil, celui-ci sera irrévocablement écarté de la partie en cours. Le brevet indique également qu'une animation ou un indice visuel pourra être fourni aux spectateurs et aux joueuses et joueurs en cours de partie, leur indiquant le retrait d'un participant.

Le brevet vient cependant ajouter un certain cadre à de telles situations, notamment l'évaluation du niveau des spectateurs afin de déterminer le poids de leur vote pour retirer un joueur de la partie.

Publicité

Le vote du peuple bientôt payant sur PlayStation ?

En soi, la fonctionnalité a toutefois de quoi soulever des sourcils interrogateurs. Il est de notoriété publique que de nombreux spectateurs peuvent se montrer quelque peu « toxiques ». Une telle pratique pourrait ainsi mener à des dérives et ruiner l'expérience d'un joueur victime d'un tel vote. Dans une autre mesure, le streamer ou la streameuse offrant ce pouvoir à ses spectateurs peut les influencer afin de voter de manière arbitraire contre un opposant donné.

Outre cette crainte, c'est aussi la manière dont le vote peut être conduit qui se montre discutable. En effet, le brevet propose une alternative payante au vote pour retirer un joueur. Les spectateurs seraient ainsi invités à se rendre sur un autre menu pour évincer un joueur dont la performance leur déplaît contre une monnaie en jeu ou de l'argent réel. Ce paiement a même été divisé en trois formes : tarif fixe, pourcentage ou enchère.

Une pratique pour le moins douteuse, mais qui s'inscrit dans les efforts de Sony pour se tailler une place plus importante dans l'e-sport, notamment avec le rachat de EVO, l'un des tournois de jeux de combat les plus prestigieux au monde. Rappelons toutefois qu'il ne s'agit pour l'heure que d'un brevet et Sony pourrait ne jamais le mettre en application.

Source : Kotaku

Modifié le 25 octobre 2021 à 12h35

JVFR

Sony PlayStation 5

Date de sortie :

19 novembre 2019

Publicité

Dernières actualités