eFootball 2022 : Konami présente ses excuses pour la sortie déplorable du jeu

Publicité

eFootball 2022 : Konami présente ses excuses pour la sortie déplorable du jeu

JVFR
© Konami

Le passage en free-to-play de la franchise footballistique de Konami vire à la catastrophe et l'éditeur japonais se lance maintenant dans une périlleuse entreprise pour limiter les dégâts.

Il y a seulement trois jours, Konami commercialisait eFootball 2022, la nouvelle version de son jeu de football. Sortie précipitée, manque de moyens et modèle économique discutable avaient alors eu raison de la bienveillance des joueurs et joueuses PC, lesquels ont « dézingué » le jeu dans les critiques publiées sur la plateforme Steam avec un record de 8 % de critiques favorables sur plus de 10 000 avis laissés en quelques dizaines d'heures.

Publicité

Faire amende honorable

Konami ne pouvait laisser la situation dégénérer et l'éditeur japonais s'est logiquement fendu d'un communiqué de presse pour expliquer la situation et tenter d'éteindre l'incendie.

JVFR
© Konami

« Après la sortie de eFootball 2022, nous avons reçu de nombreux retours et requêtes portant sur l'équilibre général du jeu, incluant la vitesse des passes et la prise en main de la défense. Nous aimerions aussi reconnaître les problèmes relevés par les utilisateurs et utilisatrices avec les cinématiques, les expressions faciales, les mouvements des joueurs et le comportement de la balle ».

Ce faisant, Konami admet que son jeu n'est pas conforme aux attentes et souligne effectivement la plupart des problèmes soulevés par les joueurs et joueuses, particulièrement remontés contre des animations à la limite du ridicule qui laissent cette impression de joueurs qui glissent littéralement sur la pelouse, tels des patineurs.

Le communiqué de l'éditeur poursuit :

« Nous sommes sincèrement désolés de ces problèmes et nous voulons assurer à toutes et tous que nous les prendrons sérieusement en considération et ferons tout notre possible pour améliorer la situation actuelle ».

Publicité

Un mea culpa peu convaincant

Hélas, le communiqué de l'éditeur ne nous rassure pas vraiment à JVFR. En premier lieu, il est effectivement bien joli – après le lancement – de préciser que l'on va faire son maximum pour que les problèmes trouvent leur solution, mais on se demande surtout pourquoi Konami a décidé de commercialiser eFootball 2022 dans cet état.

Rappelons que dès la publication de la première vidéo de gameplay, il était évident que le jeu ne partait pas dans la bonne direction avec des problèmes techniques qui sautaient aux yeux. Il aurait été logique de voir Konami repousser un titre qui n'avait été annoncé que quelques mois plus tôt. Précisons aussi qu'avec cette nouvelle version, l'éditeur japonais a lancé un vaste chantier en troquant le FOX Engine pour l'Unreal Engine 4.

Bien sûr, on peut toujours imaginer un retour en grâce auprès des joueurs et joueuses, mais pour être tout à fait honnête, on voit assez mal comment revenir sur une telle catastrophe en quelques semaines de développement et quelques patchs correctifs. De plus, cela ne change rien aux orientations économiques prises par Konami : jeu free-to-play et mode Master League exclusivement en DLC.

Terminons en précisant que, pour les joueurs et joueuses PC du moins, la situation de la scène football n'est pas rose en cet automne 2021. Certes FIFA 22 n'est pas livré dans un état aussi triste que le jeu de Konami, mais EA Sports semble avoir assuré le minimum syndical avec une version PC basée sur la version old gen et non sur les moutures PlayStation 5 et Xbox Series X|S.

Source : communiqué de presse

Modifié le 02 octobre 2021 à 08h10

JVFR

FIFA 22

  • PC
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One
  • Nintendo Switch

Dernières actualités