Overwatch League : les Shanghai Dragons sont enfin champions

Publicité

Overwatch League : les Shanghai Dragons sont enfin champions

JVFR

L’équipe chinoise (composée de joueurs coréens) des Shanghai Dragons a remporté son premier titre de champion de l’Overwatch League en battant les Atlanta Reigns hier.

Un match à sens unique pour les Shanghai Dragons qui ont survolé les playoffs toute la semaine, ne concédant que deux cartes sur les 15 jouées.

Publicité

Des playoffs surprenants et haletants

La semaine dernière jusqu’à ce dimanche matin (très tôt chez nous) se tenaient les playoffs de l’Overwatch League à Hawaï pendant lesquelles se sont affrontées les huit meilleures équipes des divisions Est (Atlantique) et Ouest (Pacifique) du championnat. Sur le papier, aucune n'était grande favorite. Les Dallas Fuel ont effectué une saison extraordinaire, les Los Angeles Gladiator sont revenus de loin, passant d’équipe de milieu de tableau à solides concurrents ; les Chengdu Hunters ont impressionné par leur jeu régulier ; Washington Justice a confirmé sa montée en puissance entamée l’année dernière ; les Philadelphia Fusion, fidèles à eux mêmes, ont effectué une saison raisonnable mais sans jamais concrétiser lors des grands rendez-vous ; les San Francisco Shock, tenants du titre, restaient très forts malgré plus d’incertitudes dans les rencontres… Enfin, Atlanta Reign a surpris tout le monde après une bonne fin de saison.

En effet, après avoir remonté le loser bracket et passé les phases finales en éliminant coup sur coup les double champions en titre, San Francisco Shock, (3-1) et les Dallas Fuel (3-1), un des favoris de cette année, l'équipe Atlanta Reign s’est hissée jusqu’en finale pour affronter les Shanghai Dragons dimanche matin. Une rencontre très attendue qui allait mettre un terme à la dernière saison d’Overwatch League sur le jeu de Blizzard, puisque la prochaine édition se tiendra sur Overwatch 2 à partir d’avril 2022.

Hélas, le match a été à sens unique. Les Shanghai Dragons ont écrasé Atlanta 4 à 0 en déployant tout leur jeu reposant sur une maîtrise totale de la communication d’équipe et sur des individualités extrêmement fortes, empochant au passage les 1,5 million de dollars de cash prize. Lip, le DPS de l’équipe a d’ailleurs été élu MVP, un an après que son coéquipier Fleta, DPS lui aussi, a été consacré. Shanghai possède donc officiellement l’alignement de DPS le plus puissant du monde. Quand on voit la route parcourue par l’équipe depuis le début de l’Overwatch League, le résultat est encore plus impressionnant.

Publicité

Le disciple est devenu maître

Qu’elle semble loin la saison inaugurale de l’Overwatch League en 2018 ! Souvenez-vous, les Shanghai Dragons et leur roster 100 % chinois avaient perdu toutes leurs rencontres (40 défaites d’affilées tout de même) mais avaient tout de même réussi à gagner le cœur des fans, pris d’affection pour cette petite équipe en difficulté. Depuis, de nombreux changements ont été effectués que ce soit dans le staff ou dans les joueurs, passant à une équipe composée exclusivement de talents coréens. Les résultats n’ont pas tardé à arriver et l’équipe a rapidement montré son potentiel, en commençant par un style de jeu bien différent pendant la célèbre méta GOATS, préférant une opposition Pharah et Widowmaker. Une décision qui les aura menés à la victoire du stage 3 de l’Overwatch League.

En 2021, Shanghai Dragons a atteint son plein potentiel grâce à un roster d’une extrême qualité. Que ce soit au niveau des DPS joués par la superstar Fleta, Lip ou Whoru ; des tanks incarnés par les excellents Fate et Void ou des supports Izayaki, Leejaegon et Moly ; les Shanghai Dragons ont quasiment survolé toute la saison, ne buttant que rarement lors des confrontations qu’ils ont pu avoir dans la division Ouest (qui regroupe les équipes de Chine et de Corée). N’oublions tout de même pas Atlanta Reign qui a surpris tout son monde et déjoué tous les pronostics. Les joueurs concrétisent une bonne saison et, malgré leur deuxième place, il n’y a pas à avoir honte. Après tout, ils ont bien gagné contre les double champions en titre et une des équipes les plus en forme et agressive du tournoi.

L’Overwatch League revient donc en avril prochain sur Overwatch 2 mais nous n’avons pas encore d’informations concernant l’organisation globale (va-t-on rester en divisions Pacifique et Atlantique ? Quid des matchs en public ? Les tournois mensuels seront-ils maintenus ? Quel sera l'impact financier du départ d'importants sponsors de la compétition, suite aux affaires juridiques d'Activision-Blizzard ?)

On sait déjà qu'Overwatch 2 se jouera en 5v5 et non en 6v6 ce qui limitera les choix dans les nouveaux rosters de la saison prochain. Il y a fort à parier que les places de tank seront extrêmement chères puisqu'unique sur le terrain au lieu de deux. Enfin, on sait qu'il n'y aura plus de cartes de contrôle, pour le plus grand bonheur des fans et des joueurs professionnels. Ce mode sera remplacé par le nouveau mode Push d’Overwatch 2 qui consistera à faire avancer un robot le plus loin possible sur la map.

Modifié le 27 septembre 2021 à 08h01

Dernières actualités