[Màj] Igor Manceau est le nouveau directeur créatif d'Ubisoft (et ça ne plaît pas à tout le monde)

Publicité

[Màj] Igor Manceau est le nouveau directeur créatif d'Ubisoft (et ça ne plaît pas à tout le monde)

JVFR
© Ubisoft

Vacant depuis l’éviction de Serge Hascoët l’été dernier, le siège de directeur créatif d’Ubisoft a eu le temps de refroidir. Du moins jusqu’à ce jour, puisque l’entreprise annonce y installer Igor Manceau, actuellement chief creative officer sur le jeu Riders Republic.

Le « changement structurel » promis par Ubisoft en réaction aux accusations de harcèlement et de discrimination sexuelle datées de l’été dernier semble être un projet au long cours, pour verser dans l’euphémisme. Et pas sûr que le profil du nouveau « CCO » ravisse les employés et employées qui réclament une équipe dirigeante plus diverse.

MàJ 09/09/2021 à 12:06 : Contacté par Ubisoft, le groupe nous a confirmé que Tommy François n'était plus en charge du recrutement et ne travaillait plus chez l'éditeur depuis près d'un an. La phrase le concernant a donc été retirée de notre article.

Publicité

Un vétéran « au style de leadership exemplaire »

Voilà 22 ans qu'Igor Manceau évolue dans les cercles de la famille Guillemot. D’abord affairé au marketing, avant de travailler quelques années dans les studios de Montréal, ce diplômé de l’EDHEC officie depuis janvier 2014 au sein d’Ubisoft Annecy, où il a notamment assuré la direction créative sur Steep et, nous l’écrivions plus haut, le futur Riders Republic (à paraître le 28 octobre).

Dans le communiqué publié par l’entreprise, Igor Manceau dit son « grand honneur de pouvoir guider et soutenir toutes les équipes engagées et incroyablement talentueuses d’Ubisoft, qui incarnent l’âme créative de nos jeux ».

« Nous avons chez Ubisoft des créatifs parmi les plus brillants de l’industrie et je suis impatient de pouvoir m’associer à eux pour travailler à des jeux encore plus innovants, qualitatifs et différenciants, afin d’offrir des expériences mémorables et enrichissantes à tous nos joueurs. » 

De son côté, Yves Guillemot, le P.-D.G. d’Ubisoft, loue l’expérience et le sens de l’innovation de son nouveau directeur créatif. « Igor a une profonde compréhension des motivations des joueurs, une forte intuition pour créer de nouveaux marchés et un style de leadership exemplaire », renchérit le chef d’entreprise.

Publicité

Un poste monolithique

Très réactif à la moindre évolution du gigantesque échiquier Ubisoft, le collectif d’employés et employées A Better Ubisoft a publié un communiqué prenant acte de la nomination d'Igor Manceau au poste de directeur créatif, tout en rappelant que la volonté initiale d’Yves Guillemot était de ne plus confier ce poste d’importance majeure à une seule et unique personne.

« Nous avons hâte de collaborer avec le nouveau CCO, Igor Manceau, afin de créer Un Meilleur Ubisoft et espérons qu’il est volontaire pour travailler étroitement avec les employés et employées, écrivent les membres du collectif. Nous espérons également recevoir enfin une réponse concrète aux demandes formulées par plus de 1 000 de ses collègues. Nous le renvoyons vers La Lettre — signée par plus de 1 000 actuels et anciens collègues — ainsi qu’à notre réponse à la réaction d'Yves [Guillemot, ndlr], qui mentionne explicitement notre désir de nous entretenir avec lui. »

Un accueil plutôt froid donc, d’autant que le collectif réclamant « Un Meilleur Ubisoft » se désole du « manque cruel de diversité au sein de l’équipe dirigeante », toujours essentiellement composée « de personnes blanches qui sont d’origine culturelle uniforme ».

Modifié le 09 septembre 2021 à 10h10

Dernières actualités