Stadia : Humankind sera le premier jeu à bénéficier du "Direct Touch", le contrôle par mouvements tactiles

Publicité

Stadia : Humankind sera le premier jeu à bénéficier du "Direct Touch", le contrôle par mouvements tactiles

JVFR
© Amplitude

Attendu comme le renouveau du genre Civilization, Humankind innove sur de multiples points et pas forcément ceux sur lesquels on l'attendait le plus.

Dans à peine plus de 24 heures, Humankind sera disponible. Le jeu imaginé par les Français d'Amplitude se pose comme une alternative au poids lourd du genre, le Civilization VI de Firaxis. En plus d'une version PC et d'une version Mac, nous aurons droit à une troisième déclinaison, le jeu étant également prévu sur Stadia, avec une surprise à la clé.

Publicité

Contrôles tactiles direct touch

Non content d'être l'un des – si ce n'est le – premiers 4X disponibles sur Stadia, Humankind va donc introduire le système de contrôle baptisé direct touch à sa sortie, dès demain donc. Jusqu'à présent, jouer via Stadia impliquait de connecter de manière on ne peut plus classique une manette de jeu ou le couple clavier / souris.

Stadia propose toutefois une troisième solution qui n'était encore que très peu utilisée, en tout cas dans le monde du jeu vidéo. En effet, afin de se plier à un usage davantage mobile, il est possible de se reposer sur un « contrôleur » tactile. Il s'agit d'exploiter la fonction direct touch qui permet donc d'interpréter les tapes sur l'écran pour les actions.

JVFR
© Amplitude / Stadia

Afin de rendre la chose plus complète et intéressante, on ne se limite pas ici à une seule tape et plusieurs commandes / manipulations sont possibles : tape avec un seul doigt pour sélectionner, maintenir appuyé pour avoir une prévisualisation, tape avec deux doigts pour annuler, tape avec trois doigts pour faire apparaître le menu pause, glisser avec un seul doigt pour déplacer.

Bien sûr, la question sera de voir si l'ensemble se montre confortable à l'usage. Est-ce que le contrôle tactile sera suffisamment rapide ? Ne risque-t-il pas de souffrir d'une certaine latence ?

Publicité

« Leave your mark »

À la manière de ce qu'avait pu faire Hitman 3 à sa sortie, Humankind exploitera une autre fonctionnalité de Stadia pour se distinguer, le State Share. Le principe est ici d'autoriser un ami ou un autre joueur lambda à reprendre notre partie là où elle s'est interrompue. Il est alors possible de se mesurer les uns aux autres afin de comparer nos réussites – ou nos échecs – dans un contexte parfaitement identique.

JVFR
© Amplitude / Stadia

Humankind exploite le State Share via une fonctionnalité baptisée « Leave your Mark » : dès lors qu'un joueur ou une joueuse a partagé une capture d'écran ou une vidéo, Stadia se charge de lui associer nos progrès et, semble-t-il, la configuration du monde employée sur cette partie. Une façon originale de se mesurer à ses amis. Rappelons que Humankind, développé par les Français d'Amplitude Studios à qui l'on doit notamment les 4X Endless Space et Endless Legend, sera disponible dès demain 17 août.

Rien n’a encore été officialisé, mais alors que Civilization VI célébrera bientôt ses cinq ans et que deux extensions ont été commercialisées, l’annonce d’un nouvel opus semble aussi inéluctable que (relativement) proche. En attendant, nous avons décidé de revenir sur la genèse de celui qui est, à n’en pas douter, le plus célèbre des jeux de gestion et stratégie. Retour en 1991… Et même un peu plus loin encore.
Lire la suite

Source : 9to5Google

Modifié le 16 août 2021 à 08h45

Dernières actualités