Avant son rachat par Sony, Housemarque était convoité par d'autres potentiels acquéreurs

Publicité

Avant son rachat par Sony, Housemarque était convoité par d'autres potentiels acquéreurs

JVFR
© Sony Interactive Entertainment

La semaine dernière, Sony Interactive Entertainment officialisait le rachat du studio Housemarque. Un rapprochement naturel puisque les deux entreprises travaillent ensemble depuis plusieurs années. Pourtant ce mariage aurait pu être compromis…

Ces derniers jours, le constructeur japonais a fait ses courses en s'offrant Nixxes Software (un studio spécialisé dans les portages PC) et bien entendu Housemarque. Après l'excellent Returnal, la firme finlandaise a été propulsée sur le devant de la scène comme jamais auparavant. De quoi attiser les convoitises au sein de l'industrie du jeu vidéo.

Publicité

Sony rafle la mise

Lors d'une interview accordée au média finlandais YIe, Ilari Kuittinen, le P.-D.G. d'Housemarque, est succinctement revenu sur les coulisses de ce rachat. Et Sony n'était visiblement pas la seule entreprise en course pour réaliser cette opération. « Je dois dire que nous avons passé un printemps très spécial et le fait que plusieurs entreprises se battaient pour nous racheter est assez surréaliste ».

Parmi les candidats, le principal intéressé cite notamment des acteurs majeurs dans le secteur situés en Chine, aux USA et même en Suède. « Il était devenu clair durant nos discussions que Sony souhaitait nous racheter car nous étions capables de faire quelque de spécial que les autres ne faisaient pas. Leur intention de départ n'était pas de nous voir créer des jeux selon une formule dictée par Sony ». Housemarque devrait donc conserver toute sa liberté créative.

Modifié le 05 juillet 2021 à 09h50

Dernières actualités