Apex Legends hacké par des joueurs mécontents des piratages sur Titanfall ?

Publicité

Apex Legends hacké par des joueurs mécontents des piratages sur Titanfall ?

JVFR
© Electronic Arts

Si le hacking est une pratique malheureusement courante sur Internet et les jeux vidéo, il est rare que cela puisse déboucher sur une petite guerre entre deux communautés bien identifiées. C'est pourtant ce qu'il s'est passé lors du récent piratage d'Apex Legends ce week-end.

Et l'histoire est pour le moins alambiquée…

Publicité

L'enfant malaimé de Respawn

Tout commence en mars 2014, lorsque le tout jeune studio Respawn Entertainment sort son premier jeu intitulé Titanfall. Ce titre jouable à la première personne et permettant de contrôler des méchas géants s'est forgé une belle communauté au fil du temps… si bien qu'une suite a été lancée deux ans et demi plus tard. Le studio américain est alors resté silencieux jusqu'en février 2019 avec le déploiement surprise du free-to-play Apex Legends. Ce dernier se situe dans le même univers que Titanfall et s'est rapidement imposé dans le milieu très fermé des battle royale, mobilisant au passage une grande partie des ressources des équipes de développement.

Ainsi, depuis plusieurs mois (voire des années), la version PC de Titanfall premier du nom est laissée à l'abandon. Les joueurs se plaignent de la qualité médiocre des serveurs et des piratages à répétition qui rendent le titre « pratiquement injouable », selon certains. Et Respawn est vraisemblablement resté sourd à ces signalements. Un site SaveTitanfall.com a été mis en ligne par les fans dans le but de dénoncer publiquement ces problèmes.

C'est le point de départ de notre histoire de ce début de semaine.

Publicité

Un hack qui impacte deux communautés

Donc, ce dimanche, ce fut au tour d'Apex Legends d'essuyer un piratage massif pendant plusieurs heures. Beaucoup de joueurs ne pouvaient plus se connecter à une partie et tombaient sur des messages pointant l'état actuel de Titanfall en expliquant « qu'il est temps de hausser le ton » pour pousser les développeurs à agir. De plus, les messages en question renvoyaient sur un site : SaveTitanfall.com.

L'agresseur était alors désigné et des joueurs d'Apex Legends se sont rués sur la communauté Titanfall du serveur Discord TF Remnant Fleet (considérée comme étant l'une des plus grandes communautés du premier opus), soit les créateurs du site évoqué précédemment. Les administrateurs du serveur ont dû rapidement réagir pour démentir leur implication dans le hack du battle royale, tout en exprimant leur sympathie envers Apex et en souhaitant que « tout puisse revenir à la normale rapidement ».

Mais la guerre a fait des dégâts dans les deux camps et surtout à cette communauté Titanfall en termes d'image (et malgré les démentis sur leur implication). Quant à Apex Legends, le jeu est désormais accessible grâce à un correctif déployé par Respawn. Le studio rassure en informant que les données privées liées aux comptes des utilisateurs n'ont pas été compromises dans l'opération.

Source : IGN

Modifié le 05 juillet 2021 à 08h48

Dernières actualités