Cyberpunk 2077 : un an après, que vaut le RPG fantasque de CD Projekt ?

Publicité

Cyberpunk 2077 : un an après, que vaut le RPG fantasque de CD Projekt ?

Le très controversé Cyberpunk 2077 est sorti il y a tout juste un an : à l'heure des grosses promotions, faut-il encore s'attarder sur ce RPG, symbole à la fois de la démesure et d'un développement raté ? On fait le point.

C'était il y a seulement un an. Le 10 décembre 2020, au terme d'un développement chaotique aux multiples retards, le titre était repoussé in-extremis pour sortir de terre juste avant Noël. Le résultat, on le connaît : le lancement de Cyberpunk 2077 fut raté de bout en bout, et les révélations sur les coulisses de la production du titre, entre crunch à n'en plus finir, conditions salariales contestables, toute puissance des grandes pontes du studio et harcèlement réel, ont fini par achever ce qui devait être le RPG du futur. Mais il n'est pas question de refaire l'histoire ici.

Publicité

Des versions consoles toujours à la peine

En un an, toutefois, CDProjekt ne s'est pas tourné les pouces : après la période de lancement, les excuses et les remboursements, le studio s'est attelé à réparer son jeu. « Réparé », c'est le terme, car sur consoles le titre était tout simplement catastrophique, au point de pousser Sony à retirer le jeu de son store, pour l'y remettre six mois plus tard, en juin 2021.

Aujourd'hui, la situation a-t-elle évoluée pour ce jeu qu'il est « hors de question d'abandonner », de l'aveux même d'Adam Kicinski, CEO de CD Projekt RED ? Oui, et non.

Pour cet article, nous avons relancé le jeu sur une PS4 Pro… Et constaté que l'expérience est toujours assez douloureuse, même après le gigantesque patch estival. Le framerate est toujours à la peine - moins qu'avant toutefois - et le jeu est encore loin d'être à la hauteur techniquement. Sur PlayStation 5 en revanche, le test est autrement meilleur, même si le patch next-gen, d'abord promis pour cette année, puis reporté à une date indéfinie, n'est toujours pas disponible.

Faut-il pour autant vous conseiller de placer Cyberpunk 2077 sous le sapin de vos consoles next-gen préférées ? Assurément non, même si l'update attendue sera gratuite. À noter tout de même qu'une nouvelle version sera commercialisée pour l'occasion que les prix hors promotion en profiteront sûrement pour remonter.

À vrai dire, si vous achetez Cyberpunk 2077 sur consoles aujourd'hui, vous faites plus un pari sur l'avenir qu'autre chose. Jouer au titre à l'heure actuelle sur PS5 ou Xbox Series n'est pas une mauvaise expérience, mais l'approche avant-gardiste du jeu risquerait de pâtir des soucis techniques qui persistent.

JVFR

Publicité

Sur PC, c'est une valeur sûr…

Il en est tout autre sur PC. La plateforme « principale » du jeu profite sans surprise d'une édition plus que premium - d'aucuns diront même qu'il s'agit de l'expérience promise à l'origine. Et les patchs qui ont été rendus disponibles lui ont fait encore plus de bien.

Si vous aviez des problèmes de framerates sur ordinateur il y a encore quelques mois, il y a fort à parier que Cyberpunk 2077 se porte désormais comme un charme. Dans notre configuration de test, à un an d'intervalle, le constat est sans appel : avec tous les pilotes à jour, et le dernier patch estival, le jeu de CD Projekt voit son framerate doublé, avec ou sans DLSS.

Outre les versions sur le Cloud (notamment celle de GeForce Now, qui dispose du Ray-Tracing), la version PC « en dur » reflète sans aucun doute la vision initiale du studio, avec une ambiance à couper le souffle. Le défi technique que représente l'univers du titre est toujours au rendez-vous, et de nombreux bugs ont été corrigé. Durant notre session on a certes assisté à quelques scripts douteux ici et là, mais rien d'aussi dramatique que ce qui avait été proposé au lancement.

JVFR

… mais des problèmes sont encore là

Les problèmes intrinsèques à Cyberpunk 2077 sont toutefois toujours bien présents et l'on se demande vraiment s'ils pourront être corrigés, tant ils font partie intégrante de sa structure. Les policiers qui sortent de nulle part ? Check. La populace qui disparaît si vous tournez la caméra ? Check. L'intelligence artificielle aux abonnés absents ? Check, check, et re-check.

Les patchs sont loin d'être terminés c'est vrai, et bien d'autres arriveront dans les prochains mois, mais sur PC, on peut se l'offrir à coup sûr pour une poignée d'euros, sans risquer d'être désabusé.

Une oeuvre majeure du jeu vidéo

Si tout n'est pas encore parfait - pourrait-ce seulement l'être ? - Cyberpunk 2077 reste, un an après sa sortie, un grand RPG en termes de mise en scène, de choix, d'écriture, de liberté d'action… Ne pas l'essayer, c'est sans doute passer à côté de ce que l'on peut considérer comme une expérience majeure du jeu vidéo. Un an après, il n'est plus question pour les joueurs (au moins sur PC) de subir, mais bien de prendre véritablement part à une aventure haletante, comme seuls les créateurs de The Witcher peuvent nous offrir.

Et c'est sans aucun doute ça qui fait toute la différence : en dépit de ses problèmes, qui ne sont pas à minimiser ni à cacher, Cyberpunk 2077 n'a rien perdu de sa modernité au fil des mois. Un an après, il reste aussi frais dans le paysage du RPG occidental, bien aidé par l'absence d'une réelle concurrence, il faut le dire.

Modifié le 04 décembre 2021 à 11h12

Publicité

Dernières actualités