Now Playing ▶ Les meilleures musiques de jeux vidéo pour travailler

Publicité

Now Playing ▶ Les meilleures musiques de jeux vidéo pour travailler

JVFR

C’est la rentrée ! Et même si la lecture de ces mots vous donne sans doute l’envie de me mettre des doigts dans le nez – ne le faites pas, c’est sale –, n’ayez crainte. Que vous soyez un lycéen en colle, une étudiante qui s’ennuie en amphi ou un télétravailleur en slip, Now Playing vous propose sa sélection des meilleurs morceaux pour se concentrer et œuvrer au rayonnement économique de votre pays.

Aussi nécessaire à l'émotion que l'image elle-même, la musique de jeu vidéo aura peiné à sortir de son écrin. Si elle fait battre des coeurs, pleurer à chaudes larmes ou sait parfois nous pousser au crime, elle n'est pas qu'utilitaire et mérite de s'écouter hors jeu.

Nous vous proposons donc un voyage au coeur des musiques de jeu vidéo les plus marquantes ou les plus méconnues. Un voyage de passionnés concocté avec le coeur et, bien entendu, avec les oreilles : Now Playing.

Une sélection toujours éminemment subjective (il faut le répéter pour que ça rentre), qui devrait néanmoins vous faire découvrir de belles pépites à aller explorer de votre côté. Précisons que nous avons fait le choix de vous proposer des « titres » et non pas des bandes originales entières. En effet certains albums sont loin d’être compatibles de bout en bout avec l’idée qu’on se fait de la productivité.

Publicité

Coffee Talk - A Day with Coffee

Peut-être avez-vous l’habitude d’essorer YouTube à la recherche de la moindre playlist « lofi beats to study to » pour vous recentrer sur votre travail. Le cas échéant, vous seriez bien inspirés d’aller jeter une oreille sur la bande originale du visual novel Coffee Talk, imaginée par Andrew Jeremy.

Quintessence du chill, cet album vous met pour ainsi dire dans les bonnes dispositions. Il faut dire que le but du jeu n’est rien d’autre que de servir des boissons chaudes à vos clients dans un coffee shop de hipster à Seattle. Autant dire qu’on entend d’ici le son du clavier des MacBook alignés en rang d’oignons sur les tables du fond. Et pour celles et ceux qui voudraient prolonger le plaisir, le jeune beatmaker vient de sortir son premier album (« Back To Life ») qui navigue sans surprise dans les mêmes eaux. - PC

Publicité

Persona 5 - Beneath the Mask -rain-

Ceux qui ont déjà joué à Persona 5 ne seront pas surpris par la piste retenue ici. Beneath the Mask est en effet un choix logique pour travailler en laissant ses oreilles vagabonder au rythme des compositions de Shoji Meguro et de la belle voix de Lyn – notez qu'il existe également une version instrumentale pour ceux qui préféreraient.

J'aurais pu retenir Sunset Bridge, Tokyo Emergency, Regret, Life Goes On, Crossroads et bien d'autres morceaux de l'OST jazzy mémorable du RPG d'Atlus, mais il parait qu'il faut faire des choix… Attention cependant, certains morceaux plus énergiques de l'album pourraient vous réveiller devant votre travail. - AR

Lego Builder’s Journey - Sand Castle

Puisqu’on parle de malice, impossible de ne pas évoquer Lego Builder’s Journey. Lui aussi à ranger au rayon des puzzle games, on a beaucoup parlé de lui récemment pour être parmi les jeux à exploiter le mieux le ray tracing sur PC (il est sorti en 2019 sur iOS).

L’occasion de porter à nos oreilles la magistrale bande originale composée par Henrik Lindstrand. Musicien aux multiples facettes (il est membre fondateur du groupe de rock danois Kashmir), le pianiste s’épanouit également en composant pour la télévision et le cinéma. Premier effort dédié au médium vidéoludique, Lego Builder’s Journey s’inscrit dans la plus pure continuité de ses albums solo. Des mélodies mélancoliques au piano, destinées à accompagner les réflexions et l’émerveillement des joueurs et joueuses dans les drôles de tableaux imaginés par Lego. - PC

Worms W.M.D. - Fort Mode

Composée par Oli Wood (oui), la bande-son de Worms W.M.D. n'est pas l'élément du jeu auquel on aurait tendance à penser en premier. Et pourtant, avec ses longues pistes souvent chill pour réfléchir posément à comment exploser son voisin ver avec efficacité et panache, elle tire régulièrement son épingle du jeu.

C'est notamment le cas de la piste dédiée au mode Fort, que je trouve spécialement agréable pour travailler ou tout simplement me détendre. Calmez-vous, posez cette bombe banane et cliquez sur lecture. - AR

Mutazione - Gathering Together

Spotify m'apprend que Dayvan Cowboy est le deuxième titre de Boards of Canada le plus écouté sur la plate-forme. Ce qui ne m'étonne pas, puisque c'est un morceau incroyable. Et c'est probablement parce que je l'aime autant que la B.O de Mutazione m'est restée si longtemps en tête.

Dans Gathering Together, Alessandro Coronas nous sert ce qui pourrait être une outro low-key de Dayvan Cowboy. Une guitare aux sonorités fatiguées, un rythme lancinant et quelques notes de clavier qui viennent se suspendre dans l'air et évoquent parfois l'inoubliable bande originale de Outer Wilds. Mais si la majorité de la musique du jeu de Die Gute Fabrik est de cet acabit, gare aux morceaux baptisés Riot Girls qui, comme leur nom l'indique, versent plutôt dans le punk. Ce qui n'est pas particulièrement connu pour aider à la concentration. - PC

Mirror's Edge Catalyst - Savant

La majorité des joueurs s'accordera à dire que Mirror's Edge Catalyst était une déception. Mais rien que pour sa bande-son signée par l'artiste Solar Fields, je suis prêt à tout pardonner au jeu.

Composée de très longues pistes alternant les rythmes, cette OST est magique car elle permet simultanément de se détendre et de prendre de grands coups de fouets. J'y ai retenu Savant, mais Downtown District, Benefactor, Catalyst et bien d'autres peuvent accompagner avec brio votre activité. - AR

Kind Words - Mid Century

Dans la série des grands écarts musicaux, je demande Clark Aboud. Porté aux nues pour son travail sur les compositions du hit planétaire Slay the Spire, il se fraye un chemin jusqu’à notre sélection pour les titres du bien nommé Kind Words (lo fi chill beats to write to).

Dans ce jeu développé par Popcannibal, vous n’avez rien d’autre à faire qu’à envoyer et répondre à des lettres parfaitement anonymes d’autres joueurs et joueuses du monde entier. Un espace de bienveillance, parfois magnifique, parfois déchirant à la lecture de certaines missives, mais toujours profondément humain et authentique, dans lequel nous sommes donc accompagnés par les douces mélodies de Clark Aboud. À découvrir en jouant au jeu pour vous faire encore plus de bien à l’âme. - PC

FTL - Space Cruise

Bien entendu. Bien entendu que Ben Prunty allait être dans cette sélection. Le compositeur (que nous interviewons il y a peu pour la sortie de Subnautica Below Zero), est l'un des meilleurs compositeur électro quand il s'agit d'aider le cerveau et les oreilles à partir loin.

Difficile une fois encore de choisir une piste plutôt qu'une autre dans la foisonnante OST de FTL (et des autres compositions de l'Américain), alors partons tout simplement sur le thème principal qui donne envie de rester dans le menu jusqu'à la fin des temps. - AR

Airborne Kingdom - The Wind's Bazaar

Les city builders comptent beaucoup sur leur musique pour instaurer une ambiance. Anno 1800 a la grandiloquence et l’ampleur des compositions de Dynamedion pour inviter à la découverte (et au colonialisme) ; Surviving Mars les nappes électroniques envoûtantes de George Strezov. Airborne Kingdom, lui, repose en grande partie sur les merveilleuses partitions du québécois Paul Aubry, dont c’est la première participation à la bande-son d’un jeu vidéo.

Une première réussie pour le multi-instrumentiste, qui nous envoie littéralement en l’air avec 14 titres aux couleurs résolument orientales. Fouillées, malignes et juste ce qu’il faut d’entraînantes, les musiques d’Airborne Kingdom invitent au voyage… mais finissez donc ce dossier sur lequel vous planchez depuis des mois avant de penser à prendre la tangente, voulez-vous. - PC

Risk of Rain 2 - The Rain Formerly Known as Purple

Déjà acclamé pour son travail sur le premier Risk of Rain (écoutez au moins la piste Coalescence), Chris Christodoulou a absolument crevé le plafond pourtant déjà haut avec sa suite. Si le risque de air guitar sur The Rain Formerly Known as Purple est bien réel, je ne m'en excuserai pas.

À l'instar de bien d'autres morceaux de l'album, cette piste est un chef d'oeuvre qui peut bien pardonner quelques petites baisses de productivité ça et là. Et si vous souhaitez quelque chose de tout aussi beau mais d'un peu plus posé, la piste …con lentitud poderosa est là.

Signs of the Sojourner - Bartow

Multi-instrumentiste biberonné au jazz, Steve Pardo a commencé sa carrière dans la musique en qualité de responsable audio chez Harmonix (Guitar Hero 1 & 2Rock Band, Dance Central) avant de lancer sa boîte de production SkewSound, qui intervient aussi bien dans le jeu vidéo que sur des films et séries. 

Sur le jeu de cartes narratif Signs of the Sojourner, le musicien signe des morceaux aux influences variés et à la production fourmillante. Un album qui s'écoute d'une traite, qui compte au moins trois coups de génie par titre, et qui saura se faire un compagnon de travail idéal pour vous aider à vous concentrer sur votre travail pendant que vos collègues procrastinent (envoyez-leur notre chronique !). - PC

The Red Strings Club - Marketing Director

Si la plupart des OST que j'ai retenues dans cette sélection disposent de quelques pistes assez peu propices au travail, celle de The Red Strings Club, par Fingerspit, elle, peut s'écouter en entier. J'ai sélectionné la piste Marketing Director car il s'agit tout simplement de ma favorite, mais vous pouvez tout aussi bien écouter l'album dans son ensemble, d'autant qu'il s'ouvre sur un bruit de pluie des plus agréables.

Si son piano et ses nappes de synthés envoûtantes donnent énormément envie de s'accouder à un bar avec un bon whisky et de s'ouvrir au barman comme dans le jeu, reste que le travail de l'artiste espagnole est idéal pour avancer vos projets en paix. - AR

Modifié le 11 septembre 2021 à 09h50

Dernières actualités