PUBG passe en free-to-play et fait décoller sa base de joueurs

Publicité

PUBG passe en free-to-play et fait décoller sa base de joueurs

Le grand jour est arrivé pour PUBG: Battlegrounds ! Ainsi, cinq longues années après sa sortie initiale, le jeu passe un cap en devenant gratuit. Une belle façon de gonfler la base d'utilisateurs et d'espérer faire de l'ombre au grand Fortnite.

Il faut bien l'admettre, le battle royale imaginé par Brendan Greene ne fait plus vraiment la une de l'actualité. Le dernier fait d'armes remontait en août 2021, lorsque nous apprenions que le jeu abandonnait son nom PUBG pour devenir PUBG: Battlegrounds. Durant ce même temps de communication, le studio officialisait aussi le passage de son jeu au format free-to-play.

Publicité

Gratuit et populaire

Ce nouveau modèle économique entre en vigueur dès aujourd'hui sur l'ensemble des supports. Tout le monde peut donc télécharger PUBG: Battlegrounds gratuitement et sans attendre. Les joueurs ont toujours la possibilité de payer une sorte de DLC intitulé Battleground Plus. Contre 12,99 euros, il déverrouille l'accès aux matchs personnalisés privés, aux parties classées, à des skins supplémentaires, mais aussi à des boosts de XP.

En optant pour le modèle free-to-play, PUBG: Battlegrounds connaît un véritable regain de popularité. Ce mercredi 12 janvier 2022, jusqu'à environ 669 000 joueurs en simultané étaient recensés sur la version Steam. Mais nous sommes encore bien loin des plus de 3,2 millions enregistrés à la sortie officielle du jeu en décembre 2017.

Modifié le 12 janvier 2022 à 17h12

JVFR

PUBG: Battlegrounds

  • PC
  • iOS
  • Android
  • PlayStation 4
  • Xbox One
  • Google Stadia

Publicité

Dernières actualités