Ubisoft : le lancement des NFT questionne les développeurs de la firme française

Publicité

Ubisoft : le lancement des NFT questionne les développeurs de la firme française

JVFR
© Ubisoft

C'est une information qui a bouleversé toute l'industrie du jeu vidéo la semaine dernière. En effet, Ubisoft a adopté la mode des NFT, ce qui a suscité de nombreuses réactions chez les joueurs comme au sein des équipes de l'éditeur français.

Grâce à la version bêta de Quartz, les utilisateurs peuvent acquérir des Digits dans Ghost Recon: Breakpoint. Il faut cependant remplir différentes conditions pour obtenir ces premiers objets qui pourront plus tard être revendus contre de l'argent réel sur des plateformes NFT. Cette initiative n'a pas fait que des heureux, puisque la vidéo de présentation postée sur YouTube a été accueillie assez froidement avec plus de 40 000 mentions négatives.

Publicité

Les développeurs ne comprennent pas…

Cette semaine, Kotaku a publié des messages postés par les employés d'Ubisoft via l'outil de communication interne de la société. Les développeurs y mettent en avant leur incompréhension quant à l'arrivée des NFT dans les jeux de l'éditeur. Un premier se demande si « Cela vaut vraiment la peine de faire la publicité (extrêmement) négative que cela provoquera ? » et un deuxième qualifie cette annonce de « contrariante ».

Un autre développeur va encore plus loin en posant la question suivante : « Comment pouvez-vous regarder la propriété privée, la spéculation, la rareté artificielle et l'égoïsme, puis conclure "oui, c'est bien, je veux ça, mettons-le dans l'art" ? » Enfin, des employés expriment aussi leur crainte de recevoir la directive d'intégrer des NFT dans le jeu sur lequel ils travaillent. Bonne ambiance…

Source : Kotaku

Modifié le 15 décembre 2021 à 15h00

JVFR

Ghost Recon : Breakpoint

Publicité

Dernières actualités