Jump Force : voilà pourquoi le jeu va bientôt être retiré de la vente

Publicité

Jump Force : voilà pourquoi le jeu va bientôt être retiré de la vente

JVFR
© Bandai Namco

Alors que Metal Gear Solid vient de disparaître des boutiques virtuelles, voilà qu'un jeu signé Bandai Namco approche la « date limite de consommation ».

En effet, dans quelques mois, il ne sera plus possible d'acheter le jeu Jump Force au format dématérialisé.

Publicité

Jump Force : la date de péremption fixée à février 2022

Le 15 février 2019, Bandai Namco lançait le jeu Jump Force, un titre ambitieux qui réunissait des personnages issus de différentes franchises très populaires comme One Piece, Bleach, Ken le Survivant, Saint Seiya ou encore l'indémodable Dragon Ball. Un titre qui n'a toutefois pas fait l'unanimité, tant au niveau de la critique que des joueurs…

Aujourd'hui, Bandai Namco a tenu à remercier les joueurs de Jump Force pour leur soutien. Et pour cause, l'éditeur confirme que le jeu ne sera plus commercialisé sur les plateformes numériques à compter du 8 février 2022.

Jump Force va donc bientôt atteindre sa date limite de consommation numérique, puisque le jeu « ne sera plus achetable » en dématérialisé sur PS4, Xbox 360, PC et Nintendo Switch à compter de cette date. Outre le jeu, les contenus additionnels seront eux aussi retirés des différentes boutiques virtuelles respectives.

Pire encore, Bandai Namco indique que la majorité des fonctionnalités en ligne de Jump Force seront désactivées à compter du 25 août 2022. On ne pourra donc plus profiter des joies des combats en ligne, ni même accéder aux classements en ligne. Évidemment, le jeu restera jouable en solo, et ceux qui ont acquis du contenu via un DLC pourront continuer d'utiliser le contenu en question.

À compter du 8 février 2022, ceux qui voudront démarrer l'aventure Jump Force n'auront donc pas d'autre choix que d'acheter le jeu en version physique. Bien que Bandai Namco n'ait pas expliqué la raison de l'arrêt de la commercialisation de Jump Force, des problèmes de droits seraient en cause, l'éditeur n'ayant pas l'envie/la possibilité de les renouveler pour continuer à exploiter tous les personnages du jeu.

Source : Bandai Namco

Modifié le 10 novembre 2021 à 13h25

Publicité

Dernières actualités