Ghost Recon Frontline : la première phase de test repoussée après les retours négatifs des fans

Publicité

Ghost Recon Frontline : la première phase de test repoussée après les retours négatifs des fans

JVFR
© Ubisoft

C'est ce qu'on peut appeler une annonce ratée. Dès sa présentation, Ghost Recon Frontline a essuyé de vives critiques de la part des joueurs et des joueuses. Et la nouvelle prise de parole des développeurs cette semaine n'est pas franchement rassurante.

Le 5 octobre dernier, Ubisoft célébrait les 20 ans de la saga Ghost Recon en annonçant un nouvel opus. Ainsi, Frontline est un free-to-play PvP assez classique qui regroupera jusqu'à 100 agents sur une même carte. Rapidement, les gamers ont exprimé leur mécontentement et la vidéo d'annonce complète affiche un terrible ratio de 4 900 mentions « J'aime » contre 17 000 « Je n'aime pas » sur YouTube.

Publicité

Un geste désespéré pour éviter la catastrophe ?

Une première phase de test fermée devait avoir lieu prochainement… mais les plans ont visiblement été modifiés à la dernière minute. Le compte Twitter de Ghost Recon Frontline annonce que la démo technique est finalement repoussée à une date indéterminée. Les développeurs disent simplement vouloir « créer la meilleure expérience possible ».

Nous pouvons imaginer que les premiers retours ont forcé Ubisoft à revoir sa copie. Mais Ghost Recon Frontline peut-il remonter la pente après un si mauvais départ ? Seul l'avenir nous le dira…

Modifié le 13 octobre 2021 à 17h27

Dernières actualités