De retour aux affaires, Fredrik Wester réoriente la stratégie de Paradox Interactive

Publicité

De retour aux affaires, Fredrik Wester réoriente la stratégie de Paradox Interactive

JVFR
© Paradox Interactive

Seulement quelques jours après avoir retrouvé son poste de P.-D.G. de l'éditeur suédois – qu'il avait occupé quinze ans durant entre 2003 et 2018 – Fredrik Wester semble vouloir nettement réorienter les activités de Paradox Interactive.

Officiellement sans lien avec le tumulte qui agite Paradox Interactive et plusieurs accusations de harcèlement au sein des diverses équipes, Ebba Ljungerund a quitté son poste de P.-D.G. de l'éditeur suédois il y a seulement quelques jours. Elle avait remplacé Fredrik Wester en août 2018 et avait conduit le rachat de plusieurs studios (Harebrained Schemes, Playrion, Iceflake Studios).

Publicité

Annulation de multiples projets

De retour aux affaires donc, Fredrik Wester a d'abord tenté de calmer le jeu du côté des accusations de harcèlement et explique :

« Nous avons fait appel à un cabinet externe et neutre pour effectuer un audit approfondi de nos processus ainsi qu'un sondage complet auprès des employés. Cela nous aidera à optimiser nos efforts sur tous les sujets que nous avons souhaité améliorer ces derniers temps / années ».

Fredrik Wester a par ailleurs très vite voulu marquer de son empreinte les orientations du groupe côté développement. Pour son second communiqué de presse « d'importance » depuis qu'il est à nouveau en poste, il a ainsi souligné que Paradox avait « décidé d'interrompre le développement de plusieurs jeux non annoncés ». Un choix qui aura d'ailleurs un impact négatif sur les comptes du troisième trimestre 2021 : 13 millions d'euros sur le bénéfice avant impôts.

Le communiqué publié pour l'occasion précise que « ces annulations sont la conséquence de la stratégie voulue par la société : focaliser ses ressources et son expertise sur ses niches de jeux éprouvés et ses projets qui répondent mieux aux exigences de l'entreprise en matière de rendement et de risque ».

Publicité

Les chantiers « majeurs » se poursuivent

Rappelons effectivement que les projets annulés par Paradox Interactive sont tous des chantiers qui n'avaient pas encore été révélés au public. De fait, il n'est aucunement question d'annuler des jeux dont la présentation a déjà été faite… fussent-ils très en retard comme ce Vampire: The Masquerade - Bloodlines 2 dont la sortie a déjà été repoussée à plusieurs reprises.

Fredrik Wester et plus largement la direction de Paradox Interactive, souhaitent se focaliser des titres « éprouvés » et on notera notamment que l'éditeur travaille actuellement à la version console next gen (PlayStation 5 / Xbox Series X|S) de Crusader Kings 3, l'un de ses plus gros succès de ces dernières années. Dans le monde PC, il œuvre aussi sur Victoria 3 dont la réussite commerciale est moins assurée compte tenu de ventes traditionnellement plus faibles sur cette franchise que sur les poids lourds du groupe.

Enfin, Paradox Interactive termine son communiqué de presse en citant le développement de Shadowrun Trilogy (sur Nintendo Switch) et du premier « gros » DLC pour Crusader Kings 3, Royal Court. Un planning qui reste donc plutôt chargé pour l'éditeur suédois.

Modifié le 02 octobre 2021 à 09h03

Dernières actualités