La PDG de Paradox Interactive quitte son poste pour des « divergences stratégiques »

Publicité

La PDG de Paradox Interactive quitte son poste pour des « divergences stratégiques »

JVFR
© JVFR

En poste depuis août 2018, Ebba Ljungerud a quitté hier ses fonctions de P.-D.G. du studio Paradox Interactive. Des « divergences de point de vue sur la stratégie future de l'entreprise » sont invoquées par l'entreprise pour justifier cette démission.

En attendant la nomination d'un nouveau P.-D.G., c'est le précédent occupant du poste, Fredrik Wester, qui reprend les rênes de l'entreprise. Il quitte de facto la présidence du conseil d'administration de Paradox Interactive, qu'il cède à son adjoint Håkan Sjunnesson.

Publicité

Un bilan positif pour Ebba Ljungerud

« Ebba a fait un travail fantastique en tant que P.-D.G. de Parados Interactive. Pendant son mandat, notre base de joueurs a augmenté et nos projets de développement se sont renforcés, ce qui offre à l'entreprise de bonnes fondations pour sa croissance future, écrit Sjunnesson dans un communiqué de presse. Nous regrettons qu'elle ait décidé de démissionner, mais nous lui souhaitons le meilleur dans ses futurs projets ».

Pendant ses trois années à la tête de l'entreprise, Ebba Ljungerund a piloté l'acquisition de plusieurs studios (Harebrained Schemes, Playrion, Iceflake Studios) et offert à Paradox Interactive ses bilans financiers les plus reluisants.

En 2020, le chiffre d'affaires du studio suédois s'élevait à 178 millions d'euros, contre 106,2 millions d'euros lors de sa prise de poste. De bons résultats notamment imputables au carton Crusader Kings III, dont une version PS5 et Xbox Series X|S vient juste d'être annoncée. Très attendu, le jeu de stratégie Victoria III a également été annoncé en mai dernier.

Modifié le 03 septembre 2021 à 07h32

Dernières actualités