DokeV : une carte démesurée et des monstres folkloriques, Pearl Abyss détaille ses ambitions

Publicité

DokeV : une carte démesurée et des monstres folkloriques, Pearl Abyss détaille ses ambitions

JVFR
© Pearl Abyss

Lors de la Gamescom 2021 qui s’est tenue en août dernier, DokeV a fait une entrée fracassante dans le milieu vidéoludique, sur fond de musique K-Pop, allant même jusqu’à nous offrir l’un des plus beaux plans du salon numérique. À ce moment-là, un extrait assez long nous avait permis de nous familiariser avec son univers.

Aujourd’hui, c’est auprès du site IGN que les développeurs de Pearl Abyss ont apporté des précisions sur certains points, tels que le monde ouvert et les créatures de DokeV.

Publicité

Une ode à l’aventure et à l’exploration

En l’espace de quatre minutes, les contrées insulaires de DokeV sont parvenues à nous éblouir en nous offrant un premier aperçu de deux villes, dont White Whale Town, tirées du jeu. Toutefois, le producteur principal de DokeV, Sangyoung Kim, nous assure qu’il ne s’agit que d’une infime partie de ce qu’il sera possible d’explorer au sein du jeu.

Pour nous donner un ordre d’idées de ce qui a été aperçu jusqu’à maintenant, le producteur estime que la bande-annonce de la Gamescom ne révèle que 10 % de l’ensemble du terrain de jeu offert par DokeV et que tout un tas de décors et d’environnements sont encore à découvrir.

Avec une carte démesurée, DokeV a pour ambition de divertir les joueurs et joueuses en leur offrant une grande liberté d’exploration avec une pléthore de moyens à disposition pour en découvrir les moindres recoins : jet skis, planeurs en forme de parapluie, voitures, vélos, skateboards et même des alpagas ! Mais tout n’a pas encore été révélé pour le moment.

Le monde de DokeV bénéficiera également d’un cycle jour-nuit et d’une météo dynamique en fonction des saisons. Point central du jeu de Pearl Abyss, le monde ouvert de DokeV, actuellement en développement, ambitionne de devenir encore plus grand et riche d’ici sa sortie.

Publicité

Des monstres folkloriques nés des rêves

Toutefois, le jeu de Pearl Abyss n’a pas souhaité miser uniquement sur son monde ouvert pour faire sensation. En nous présentant un système de créatures à capturer et évoluant à nos côtés, un lien avec la franchise Pokémon a vite été établi.

En réaction, Sangyoung Kim a tenu à rappeler que DokeV n’offrira pas une expérience semblable à celle que l’on peut avoir à travers un Pokémon ou, dans un même genre, un TemTem où les combats sont centraux et opposent les joueurs et joueuses.

Dans DokeV, les fameuses créatures appelées Dokebi, un nom dérivé du terme « Dokkaebi », sont en réalité une matérialisation physique des rêves des gens et s’inspirent, entre autres, de la mythologie coréenne où ils sont considérés comme des êtres spirituels.

Notre personnage, l’une des rares personnes capables de les apercevoir, partira à leur recherche pour accomplir ses rêves et se lier d’amitié à eux en collectant des indices à leur sujet et en accomplissant des tâches spécifiques. À partir de là, les Dokebi qui nous accompagneront seront en mesure de nous aider en combat et pour tout un tas d’autres activités encore inconnues.

Sources : IGN (1), (2)

Modifié le 17 septembre 2021 à 12h15

Dernières actualités