eFootball : le successeur de PES sous le feu des critiques après de premiers retours peu concluants

Publicité

eFootball : le successeur de PES sous le feu des critiques après de premiers retours peu concluants

JVFR
© Konami

En abandonnant son identité, à savoir la marque Pro Evolution Soccer, et en changeant son modèle économique pour désormais s’envisager comme un free-to-play alimenté par des mises à jour ultérieures, eFootball se lançait dans un pari osé. Malheureusement, le coup de poker tenté par Konami n’a pas l’air de prendre auprès des joueurs qui ont pu tester le jeu en avance.

Les images et vidéos récupérées ont suscité de vives réactions chez les joueurs car, s’il s’agit certainement d’essais réalisés sur une version non définitive du free-to-play, tout ceci n’est pas rassurant à mesure que la sortie officielle, le 30 septembre, se rapproche.

Publicité

Muscle ton jeu, eFootball !

Tout a commencé par la diffusion d’une vidéo de 11 minutes réalisée par Great Game, une chaîne YouTube chinoise. Si, malheureusement, la vidéo n’apparaît plus depuis sur la plateforme, un thread Twitter rédigé par @Durandil67, un moddeur PES, compile de nombreux soucis relevés par le joueur.

Parmi la longue liste de messages postés dans ce thread, Durandil souligne des baisses de fréquence d’images récurrentes, une animation saccadée de la foule dans les gradins et des collisions surprenantes entre les joueurs lors des contacts.

Face à ces déconvenues, les joueurs ne se sont pas montrés tendres à l’égard d’eFootball. Certains soulignent le manque d’innovation, voire une régression en comparaison aux anciens opus de PES, quand d’autres se montrent particulièrement frustrés face à ce qu’ils qualifient, ni plus ni moins, de jeu mobile.

Au-delà des soucis d’animations, de physique du ballon et bien d’autres, c’est la décision d’orienter la licence vers un marché mobile et « casual » qui ne passe pas auprès des joueurs, tant Konami leur donne le sentiment d’avoir balayé l’héritage et l’histoire de PES d’un revers de la main.

Modifié le 08 septembre 2021 à 08h15

Dernières actualités