GTA : Take-Two repart à la chasse aux mods et aux projets non-officiels en vue des trois remasters

Publicité

GTA : Take-Two repart à la chasse aux mods et aux projets non-officiels en vue des trois remasters

JVFR
© Rockstar / Take-Two Interactive

L’annonce de l’arrivée potentielle d’une série de remasters d’anciens opus de la série Grand Theft Auto a indéniablement fait des émules. Mais pas que, car l’éditeur Take-Two Interactive s’est lancé dans une croisade en direction de projets amateurs et non-officiels qu’il souhaite faire disparaître avant le lancement de la compilation des trois remasters.

L’éditeur a lancé les hostilités en milieu de mois dernier en s’attaquant à des sites de modding très connus, ModDB et Liberty City, dans le but de retirer de la circulation une poignée de contenus créés par des développeurs amateurs pour GTA III, GTA : Vice City ou encore GTA V.

Publicité

Take-Two Interactive prépare le terrain…

Il y a quelques jours, Take-Two Interactive a relancé les batailles juridiques en ciblant les projets re3 et reVC, soit des versions rétroconçues de GTA III et de GTA : Vice City créées par un groupe de programmeurs. Cette technique de rétro-ingénierie a notamment permis de porter ces jeux relativement âgés sur des plateformes inédites, Switch en tête, tout en leur offrant des améliorations.

Déjà ciblés par un DMCA (Digital Millenium Copyright Act), les programmeurs ont dû faire face cette fois aux avocats de Take-Two Interactive, bien déterminés à faire table rase de tous ces projets amateurs en prévision de la sortie des trois remasters de Grand Theft Auto.

Or, la rétro-ingénierie est juridiquement légale, mais Take-Two semble bien déterminé à trouver la faille et évoque, entre autres, une « violation du droit d’auteur » ou encore une volonté, de la part des développeurs, de nuire à l’éditeur en tentant de « s’approprier un marché qui appartient à Take-Two ».

Publicité

… et emploie les grands moyens !

Tandis que les sanctions tombent pour certains, Take-Two se sert des retombées médiatiques de ses actions pour intimider les communautés de moddeurs autour des franchises Grand Theft Auto. En raison de l’hostilité grandissante affichée par l’éditeur, certains ont d’ores et déjà pris leurs dispositions.

Fruit d’un travail long de six ans, c’est le projet GTA Underground qui ferme dès à présent ses portes avant de s’attirer les foudres de Take-Two Interactive. Ce mod ambitieux avait pour but de rassembler l’ensemble des mondes de Rockstar (GTA III, Vice City, San Andreas, Manhunt, Bully…) en une seule et même carte.

Les développeurs ont expliqué « qu’en raison de l'hostilité croissante envers la communauté des moddeurs et du danger imminent pour notre bien-être mental et financier, nous avons officiellement cessé le développement de GTA : Underground et mis hors ligne tous les téléchargements ». Ils ne se laissent pas abattre pour autant car, après quelques remerciements adressés à la communauté, ils ont annoncé vouloir désormais travailler sur leur propre jeu.

Sources : PCGamer, Eurogamer

Modifié le 06 septembre 2021 à 10h54

Dernières actualités