Call of Duty: Warzone : pour lutter contre la triche, 100 000 comptes ont été bannis en un jour

Publicité

Call of Duty: Warzone : pour lutter contre la triche, 100 000 comptes ont été bannis en un jour

JVFR
© Raven Software/Activision

Activision Blizzard a fort à faire en ce moment entre les allégations de harcèlement et le lancement récent de la communication autour du prochain opus, Call of Duty: Vanguard. Sauf que la société doit faire face à un autre problème récurrent sur son battle royale, Warzone, à savoir le phénomène exponentiel de tricheurs.

Depuis le lancement du jeu, nombreux sont les articles qui recensent les sanctions mises en place par Activision tandis que la société rode son discours, et ce, depuis des mois en annonçant qu’elle prendrait toujours plus de mesures à l’encontre de ces pratiques.

Publicité

Un chiffre record en une seule journée

Les mois se suivent et se ressemblent pour Raven Software, le studio qui œuvre sur Call of Duty: Warzone, au sujet des adeptes de la triche au sein du battle royale. À tel point que depuis son lancement, plus de 500 000 comptes ont été bannis pour des faits de tricherie.

Rien que pour ce mois d’août 2021, Raven Software avait annoncé des sanctions à l’encontre de 50 000 comptes en l’espace d’une dizaine de jours, mais c’est un chiffre encore plus impressionnant que le studio a récemment communiqué.

Ainsi, en l’espace d’une seule et même journée, Raven Software révèle que sa dernière tentative de lutte contre les tricheurs s’est soldée par une vague de bannissement qui a ciblé plus de 100 000 comptes. La situation est de plus en plus préoccupante et pousse Activision à mettre en place une solution efficace et pérenne.

Lors de l’annonce de Vanguard, l’éditeur a déclaré qu’un nouveau système antitriche à multiples facettes serait introduit dans Warzone en même temps que la prochaine map, soit un peu plus tard dans l’année. L’initiative est louable, mais la communauté du jeu pointe du doigt la possibilité pour les tricheurs de créer de nouveaux comptes à répétition.

L’utilisation du bannissement matériel est l’une des méthodes privilégiées d’Activision. Toutefois, il existe de nombreux programmes de tricherie à même de combattre ces sanctions et de permettre aux joueurs concernés de passer entre les mailles du filet, ce qui contraint Activision a revoir sa copie en misant sur des améliorations notables.

Source : IGN

Modifié le 27 août 2021 à 10h10

Dernières actualités