Epic Games Store : un programme similaire à Steam Direct entre en bêta fermée

Publicité

Epic Games Store : un programme similaire à Steam Direct entre en bêta fermée

JVFR
© Epic Games

Toujours dans l'idée de concurrencer Steam, Epic Games souhaite tester sur sa propre plateforme un programme d'autopublication pour les développeurs, à priori similaire à Steam Direct.

Ce nouveau programme lance ainsi sa bêta fermée sur l'Epic Games Store, et quelques développeurs pionniers peuvent dès à présent s'essayer à l'exercice. D'après le géant américain, cela permettra au catalogue de sa plateforme de croître « plus rapidement que jamais ».

Publicité

Epic Games prend la route Direct de Steam

Jusqu'à présent, pour qu'un jeu soit approuvé et publié sur l'Epic Games Store, les développeurs devaient obligatoirement passer par Epic pour chaque étape du processus. Un cheminement long et fastidieux pour les différentes parties en présence, qu'Epic compte faciliter via ce nouveau programme.

Avec l'accès en bêta fermée à ces outils d'autopublication, Epic entend proposer aux développeurs la possibilité « d'établir leurs propres pages produits, succès, prix, offres, et de pousser à leur rythme les nouvelles versions et mises à jour de leurs titres » sur la plateforme. Un procédé qui n'est pas sans rappeler Steam Direct, instauré en 2017 par Valve, et offrait également une certaine liberté aux développeurs, moyennant une redevance fixée à 100 dollars.

À l'époque, ce programme avait permis sur Steam de faire grandir de manière exponentielle son catalogue. Trop peut-être, entraînant une lourde baisse du contrôle qualité et l'arrivée par centaines de jeux dits « shovelwares », des clones d'autres titres n'apportant pour ainsi dire rien à la plateforme ou à ses utilisateurs. Chose finalement jugulée par Valve en resserrant la vis au niveau du filtrage et de l'algorithme pour rendre les jeux visibles ou non auprès des utilisateurs.

Publicité

Une relative liberté offerte aux développeurs

Rien de nouveau sous le soleil, Epic sait prendre inspiration des choses qui marchent chez la concurrence. Sa propre version des outils d'autopublication devrait ainsi, à l'instar de Steam quatre ans plus tôt, garantir moins de dépendance pour les développeurs des équipes chargées de la plateforme. Dans quelle mesure précisément, il est encore trop tôt pour le dire, le programme venant à peine de rentrer en bêta fermée.

Les développeurs souhaitant devenir pionniers de ce nouveau programme peuvent donc s'inscrire sur la page dédiée, citée en source ci-dessous. Les critères pour participer à la bêta fermée se montrent assez peu contraignants. Il suffit a priori simplement que le jeu puisse être lancé avec succès, fonctionner correctement, et disposer d'une description cohérente sur sa page produit. Les jeux en multijoueur requièrent toutefois le support du crossplay sur toutes les autres plateformes de jeux PC.

Le contenu des jeux ne doit cependant pas comporter d'éléments « haineux ou discriminatoires, pornographiques, illégaux ou des malwares se faisant passer pour des jeux ». Des règles encore une fois similaires à celles de Steam, excepté pour le contenu pornographique, que la plateforme de Valve tolère plutôt facilement. Reste donc à voir à quel point ces nouveaux outils seront profitables aux développeurs et à l'Epic Games Store, dans quelle mesure ses équipes lâcheront la bride sur le contrôle de qualité des futurs titres à venir sur la plateforme, et à quel prix.

Source : Epic Games

Modifié le 19 août 2021 à 07h24

Dernières actualités