Nacon s'offre un douzième site de développement, creā-ture Studios

Publicité

Nacon s'offre un douzième site de développement, creā-ture Studios

JVFR
© Nacon

Filiale gaming du groupe BigBen Interactive, Nacon est à l'origine d'une nouvelle acquisition, la troisième depuis le début de l'année 2021.

Au travers d'un communiqué de presse en bonne et due forme, Nacon vient d'annoncer « avoir finalisé la signature d’un protocole d’acquisition de 100 % de creā-ture Studios ». La jeune équipe basée dans la banlieue de Montréal, Canada, fait grossir encore un peu plus l'éditeur français qui n'en finit plus de croître.

Publicité

Plus de 500 développeurs chez Nacon

Nacon s'est d'abord fait connaître pour ses périphériques dédiés aux joueurs, mais depuis que la maison-mère BigBen Interactive s'est mise en tête de développer son segment édition de jeux vidéo, Nacon a pris une ampleur considérable.

L'an dernier, il avait déjà croqué le studio belge Neopica en octobre et l'acquisition de creā-ture Studios n'est rien de moins que la troisième pour cette année 2021. En janvier, Nacon s'était offert les services des Australiens de Big Ant Studios qui, basés à Melbourne, ont principalement œuvré dans le domaine du sport. En avril, ce sont les Lyonnais de Passtech Games, fondé en 2012 par Sylvain Passot, qui ont rejoint le groupe.

Équipe d'un seul jeu - le titre de skateboard Session - creā-ture Studios restera dirigée par ses fondateurs, Marc-André Houde et Vincent Da Silva. Le communiqué précise qu'ils « continueront à animer l’équipe [….] en jouissant d’une grande autonomie afin de pouvoir se concentrer sur l’aspect créatif de leurs productions, tout en bénéficiant de l’apport commercial, éditorial et marketing des équipes de Nacon ».

Cette nouvelle étape dans la croissance de Nacon s'inscrit dans ce que le groupe avait baptisé le plan Nacon 2023 : l'objectif est d'en faire « un des leaders de référence des jeux vidéo dits "AA" ». Le pôle jeu vidéo de Nacon compte maintenant 12 sites de développement (sept en France, un en Belgique, un en Italie, deux au Canada et un en Australie), plus de 500 développeurs et une équipe édition de 60 personnes.

Modifié le 04 août 2021 à 06h49

Dernières actualités