Steam Deck : premier aperçu détaillé de l'OS

Publicité

Steam Deck : premier aperçu détaillé de l'OS

Beaucoup de questions se posent encore sur le Steam Deck, annoncé tout récemment. Le média américain IGN a interviewé trois designers de Valve, qui donnent dans une vidéo de 5 minutes des informations sur l'interface de la console nomade.

Une vidéo peu avare en détails, mais qui laisse encore quelques doutes sur certains points.

Publicité

Priorité à l'accès rapide aux jeux

La console portable de Valve fait couler beaucoup d'encre depuis son annonce. Tout est sujet à discussion, de son prix (419€ pour la version de base avec 64 Go de mémoire, et jusqu'à 679€ pour le modèle équipé d'un SSD de 512 Go) jusqu'à l'étrange agencement des touches et joysticks sur la machine. Trois designers de chez Valve ont répondu aux questions d'IGN et coupent court à certaines hypothèses.

Ainsi, on nous confirme que le Deck tourne sous SteamOS, le système d'exploitation de Valve basé sur Linux. En outre, les designers ont précisé que la priorité lors du développement de la console a été mise sur l'accès rapide et facile aux jeux. La console étant nomade, les joueurs et joueuses en auront un usage bien différent que celui qu'on peut avoir sur PC ; ainsi, comme avec la Switch ou les smartphones, l'accent sera mis sur les courtes sessions. Valve a donc beaucoup travaillé avec AMD pour garantir aux joueurs un accès rapide et stabilisé à leur session de jeu : les joueurs pourront faire une pause dans leur partie en mettant la console en veille, et la reprendre au même endroit quand bon leur semblera.

Publicité

Un effort particulier quant à l'accessibilité

Pour lancer son jeu rapidement, il faut d'abord le trouver rapidement. C'était l'une des grosses questions posées lors du développement : comment adapter cette application Steam desktop, si fournie, sur le petit écran (7 pouces, 1280x800 pixels) d'une console nomade ? La navigation dans les menus se faisant aisément avec une croix directionnelle, les équipes de Valve ont cherché l'inspiration du côté des applications des télévisions connectées. En outre, la refonte, l'an dernier, de la bibliothèque Steam sur la version desktop leur a permis de récupérer beaucoup d'outils simples à introduire dans la version portable de leur OS.

L'écran d'accueil du Steam Deck présentera donc le magasin, la bibliothèque de jeux mais aussi les listes d'amis ou encore les collections. En gros : tout Steam sur un seul écran. L'utilisation de la croix directionnelle permettra un accès qui se veut rapide et efficace au service recherché.

Le doute continue de planer sur la console

S'il est incontestable que le Steam Deck, avec son CPU AMD Zen 2 et sa carte graphique AMD RDNA 2, permettra de faire tourner bon nombre de jeux récents, des doutes subsistent encore sur la viabilité de cette console. L'agencement des touches, par exemple, en a fait tiquer plus d'un. Si, dans la vidéo, on peut voir quelques séquences de gameplay présentant l'essentiel des fonctionnalités (giroscopie, écran tactile, joysticks, croix directionnelle, pavé tactile de précision), on se pose encore des questions sur cette ergonomie si particulière.

D'un autre côté, on sait déjà que tous les jeux que l'on possède sur Steam ne seront pas tous jouables, puisque le Steam Deck ne peut lancer que ceux compatibles avec Proton, le logiciel de Valve qui permet aux jeux exclusifs Windows de tourner sur les OS Linux. Question prix, on se pose aussi des questions : la version supérieure, dotée d'un SSD avec plus de mémoire, est déjà très chère, mais il faudra à nouveau mettre la main au porte-monnaie (pour une somme pas encore communiquée) si l'on souhaite acquérir le dock, non fourni dans le pack, pour accéder au Steam Deck sur sa télé.

Les plus convaincus auront le temps de faire des économies pour acquérir le précieux sésame, les premières livraisons n'arrivant pas avant le premier trimestre 2022 dans nos contrées européennes.

Modifié le 21 juillet 2021 à 13h28

JVFR

Valve Steam Deck

Publicité

Dernières actualités