Nintendo Switch OLED : la presse américaine l'a prise en main, voici ce qu'il en ressort

Publicité

Nintendo Switch OLED : la presse américaine l'a prise en main, voici ce qu'il en ressort

JVFR
© Nintendo

L’annonce de la Nintendo Switch OLED en début de semaine n’a pas tout à fait provoqué les réactions escomptées. Toujours est-il que trois mois seulement nous séparent de sa sortie, et GameSpot a déjà eu l’opportunité de la prendre en main.

Un article dans lequel Alessandro Fillari rappelle qu’il ne s’agit définitivement pas d’une « Switch Pro », mais que les quelques ajustements réalisés par Nintendo sur sa nouvelle console suffisent à proposer une expérience plus confortable.

Publicité

Un écran plus captivant

Comme son nom l’indique, la Nintendo Switch OLED se distingue du modèle original (sorti il y a quatre ans) par son écran de type OLED. Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers de cette technologie, résumons-la très grossièrement. Là où un écran LCD est rétroéclairé en permanence et sur toute sa surface, les pixels d’une dalle OLED sont indépendants. Cela a plusieurs avantages. D’abord, le taux de contraste est dit « infini », en cela qu’un pixel noir est… parfaitement éteint. Finis, donc, les noirs qui ressemblent davantage à du gris. La luminosité est également meilleure sur un écran OLED, et les couleurs généralement plus vives. Enfin, et pour les raisons explicitées plus haut, la consommation énergétique de l’écran est diminuée par rapport à une matrice LCD.

Autant d’arguments techniques que GameSpot met en lumière dans son article. « J’ai pu jouer à The Legend of Zelda : Breath of the Wild − au tout début du jeu, jusqu’à la fameuse vue sur le paysage d’Hyrule − et le nouvel écran apporte énormément d'éclat grâce au contraste des couleurs », s’enthousiasme le journaliste. Un constat qui s’applique aussi bien à Mario Kart 8 Deluxe qui « parait incroyablement fluide et net sur l’écran OLED du nouveau modèle ».

JVFR
© Nintendo

Néanmoins Alessandro Fillari le répète : cette nouvelle Nintendo Switch s’adresse avant tout aux joueuses et joueurs qui privilégient le jeu nomade. Pour les personnes qui profitent déjà de leurs jeux en docké sur un beau téléviseur OLED, cela ne changera rien.

Reprécisons au passage que l’écran de la Nintendo Switch OLED est légèrement plus grand que celui de la Switch (6,2 pouces) et de la Switch Lite (5,5 pouces), avec sa diagonale de 7 pouces obtenus en réduisant les bordures − la console profite des mêmes dimensions que son aînée. Par conséquent tous les accessoires précédemment compatibles avec le modèle classique (dont les Joy-Con) le resteront sur cette nouvelle Switch.

Publicité

Un son plus percutant et un support plus malléable

Autre nouveauté de cette Switch OLED : ses haut-parleurs. Plus grands que ceux de la Switch, ils offrent d’après GameSpot un nouvel enrobage sonore aux jeux de la console. Plus précis, le son est surtout décrit comme plus puissant, au point de rendre la Switch OLED « plus recommandable [que le modèle classique] lorsque vous jouez en public, avec des amis ou seul. »

Dans des configurations de jeux à plusieurs, le nouveau support, plus large, offre aussi davantage de possibilités pour s’adapter à la position des personnes face à la console. Il faut dire que Nintendo part de loin en la matière ; difficile de jouer confortablement à la Switch dans un avion low cost, par exemple.

JVFR
© Nintendo

En définitive, GameSpot confirme que les nouveaux arguments de la Switch OLED sont tangibles. En l’occurrence, l’écran de la console « rends le jeu portable plus beau qu’il ne l’a jamais été », écrit le journaliste du site américain.

Faut-il en conclure que Nintendo a réussi son coup ? Passée la déception de découvrir que la Switch OLED n’est pas un modèle « Pro », il faut reconnaître que Nintendo ne fait pas autre chose que ce qu’il a toujours proposé par le passé. GameSpot dresse un parallèle avec les Game Boy Advance SP ou les New 3DS XL. Des consoles qui, techniquement, se différencient à la marge de leurs modèles, mais qui offrent aux futurs acheteurs et acheteuses une option supplémentaire pour faire leur choix sur la console qui leur correspond le plus.

La Nintendo Switch OLED sortira le 8 octobre prochain au tarif de 359 €. Elle sera disponible en version blanche ou bleue et rouge. Le nouveau dock, comportant un port Ethernet, pourra être acheté séparément à un tarif encore inconnu.

Source : GameSpot

Modifié le 10 juillet 2021 à 09h00

Dernières actualités