Les meilleures simulations de vol (2022)

Publicité

Les meilleures simulations de vol (2022)

Nerces

20 février 2022 à 09h00

3
© Microsoft
© Microsoft

Si le genre du simulateur touche de nombreux domaines, c’est plus particulièrement la simulation de vol qui a intéressé les joueurs, et ce, dès le début des années 80. Indissociable du jeu vidéo sur PC, le simulateur de vol existe aussi, parfois, sur consoles comme peut en témoigner le portage sur Xbox Series par Microsoft de son Flight Simulator en juillet 2021.

Flight Simulator justement est sans doute à l’heure actuelle le plus populaires des simulateurs de vol. C’est d’ailleurs lui qui a redonné au genre une certaine visibilité. Il figure logiquement en bonne place dans notre sélection alors que les autres titres sont plus confidentiels. Ils ont toutefois tous profité du regain d’intérêt du grand public entraîné par la sortie de Flight Simulator. Alors, préparez joystick et HOTAS pour, à votre tour, leur donner une petite chance de vous séduire ?

Publicité

Publicité

Digital Combat Simulator – La simulation militaire par excellence

Digital Combat Simulator World

  • Jeu de base gratuit
  • Modèles de vol réalistes
  • Variété des add-ons
Le Digital Combat Simulator d'Eagle Dynamics est peut-être ce qui se fait de mieux en matière de simulator de vol militaire. Sa base gratuite et la richesse de ses options permettent un accès rapide, mais sa complexité rend sa maîtrise aussi délicate qu'elle est gratifiante.

Très populaire, notamment depuis sa sortie sur Steam en mars 2018, Digital Combat Simulator, ou DCS pour les intimes, constitue le prototype de la simulation de vol « bac à sable ». Le jeu de base est gratuit, mais il nécessite de lui ajouter quantité de modules – payants eux – pour prendre tout son intérêt. C’est ainsi que l’on trouve quantité de terrains d’opération pour mener des campagnes dans le golfe Persique, en Syrie, dans le Nevada.

Des environnements carrément historiques ont également été conçus pour revivre, par exemple, la Bataille de Normandie. Reste que l’essentiel des modules est constitué d’innombrables avions de chasses, des aéronefs militaires qui englobent aussi bien des appareils de la Seconde Guerre mondiale comme l’Ilyushin IL-16 que des avions modernes tel le Chengdu JF-17 chinois. Disponibles aussi bien sur la plateforme de son éditeur que sur Steam, les modules en question représentent un coût total de plus de 2 500 euros, c’est dire la quantité d’add-ons disponibles.

DCS est une simulation tournée vers le réalisme des situations, mais aussi et surtout des contrôles, des commandes, des modèles de vol. La courbe d’apprentissage rend le jeu d’accès délicat, mais il se montre aussi particulièrement gratifiant, une fois les appareils maîtrisés. Depuis quelques années, il a ajouté la prise en charge des casques VR à ses nombreuses options.

Publicité

Publicité

Flight Simulator – Pas loin d’être le plus beau jeu du monde

Microsoft Flight Simulator 2020
  • Le monde entier dans votre main
  • Graphiquement impressionnant
  • Un gameplay exigeant mais avec de nombreuses assistances possibles
  • Des tutoriels bien pensés
  • Les vols de découverte, une bonne initiation
Microsoft Flight Simulator est la simulation la plus réaliste qui soit à l'heure actuelle. Faire le tour du monde est une expérience unique et le jeu d'Asobo rend cela possible sans bouger de notre canapé. Une opportunité en or à ne pas louper !

Si la franchise Flight Simulator est une véritable référence dans le monde de la simulation de vol et, plus généralement du jeu vidéo sur PC, Microsoft l’avait un peu abandonnée entre 2006 et 2020 avec la seule sortie du très controversé Flight. Heureusement, grâce à Asobo Studios, l’éditeur lui a redonné de sa superbe et, aujourd’hui, Flight Simulator « 2020 » est sans aucun doute le plus populaire des simulateurs de vol.

En premier lieu, Microsoft et Asobo Studios ont œuvré à rendre l’environnement aussi réaliste que possible grâce à l’emploi de plus de 2 pétaoctets de données permettant la cartographie ultra précise d’une très large portion de notre planète : plus de deux millions de villes, 1 500 milliards d’arbres et plus de 37 000 aéroports sont ainsi présents. On peut donc survoler la totalité de la surface de la Terre en préparant des plans de vol extrêmement complexes laissant la part belle aux interactions grâce à un système de tours de contrôle et de trafic en temps réel.

Bien sûr, Flight Simulator est aussi une référence de part son esthétique remarquable et la présence de, déjà, très nombreux add-ons permettant de renforcer tel ou tel élément. Microsoft a certes prévu de nombreux aéronefs, mais des spécialistes enrichissent chaque jour ce qui constitue une référence… également disponible sur Xbox Series.

Publicité

Publicité

IL-2 Sturmovik : Battle of Stalingrad – Un peu de WW2 ?

IL-2 Sturmovik : Battle of Stalingrad

  • Précision de la simulation
  • Réalisme des modèles de vol
  • Exceptionnel système de dégâts
Prenant appui sur l'une des plus impressionnantes batailles de la Seconde Guerre mondiale, IL-2 Sturmovik : Battle of Stalingrad est une simulation de vol militaire aussi réaliste qu'efficace. Elle s'est bonifiée avec le temps et profite aujourd'hui de nombreux contenus additionnels.

Développé par les Russes de 1C Game Studios, Battle of Stalingrad est la dernière itération de l’excellente franchise IL-2 Sturmovik un temps distribuée par Ubisoft. La rigueur de la simulation et la précision de ses modèles de vol constituent l’un des principaux atouts de la franchise qui fait figure de référence tant que l’on reste dans le monde du jeu vidéo « accessible ».

IL-2 Sturmovik est un simulateur porté sur l’aspect militaire des choses et au-delà du seul contrôle de la dizaine d’appareils disponibles sur la version de base, il faut également faire une campagne scénarisée mettant évidemment le dogfight, le combat aérien, au cœur de la simulation. On profite alors de la nervosité des commandes et d’un exceptionnel système de gestion des dégâts. Bien sûr, le jeu n’étant pas de la dernière fraîcheur, l’aspect graphique est, lui, un peu en retrait, mais sans que ce soit la catastrophe.

De plus, les développeurs de 1C Game Studios ont le bon goût de suivre leur création et quantité de modules additionnels ont déjà été publiés avec, notamment, de nouvelles batailles comme celles de Kuban et de Moscou ou l'opération Bodenplatte.

Publicité

Publicité

Prepar3D – Rigueur d’une simulation ultra-réaliste

Prepar3D

  • Dix ans de suivi, ça compte
  • Réalisme de la simulation
  • Nouvelle gestion de la météo
À mi-chemin entre l'expérience ludique et l'outil d'apprentissage destiné aux professionnels, Prepar3D est un titre singulier dont le réalisme fait clairement référence. La richesse de son contenu, la nouvelle gestion de la météo et les multiples correctifs apportés par la v5 confirment le sérieux du studio.

Voilà déjà onze ans que Lockheed Martin pour lancé ce qui avait pour objectif de devenir la simulation de vol la plus réaliste possible. Contrairement à ce que propose Flight Simulator, l’ambition n’est pas ici de représenter la planète entière, de permettre le survol de n’importe quel coin du monde.

Non, Prepar3D – à prononcer prepared – nous place dans la peau d’un pilote de ligne, d’un contrôleur aérien ou même d’un cascadeur pour des missions très orientées, très riche. À la base, le « jeu » a été créé à des fins professionnelles ou académiques. Forcément, l’aspect jeu vidéo en prend un coup et l’ensemble peut paraître un peu austère. Pour autant, l’amateur de réalisme et de précision dans la simulation y trouvera son compte. Mieux, un kit de développement est livré afin que l’on puisse parfaire la simulation et en modifier le cadre (scénario, paysage…).

Forcément Prepar3D constitue une espèce d’O.V.N.I. au sein de notre sélection, mais sachant qu'il est utilisé par certains professionnels pour l’apprentissage du vol, il mérite assurément au moins un petit coup d’œil.

Publicité

Publicité

War Thunder – Quand le MMO s’envoie en l’air

JVFR

War Thunder

  • Sur PC, PS4 et Xbox One
  • Free-to-play à découvrir sans risque
  • Plus de 2 000 appareils différents
Jeu massivement multijoueur prenant la simulation de vol davantage comme un prétexte, War Thunder procure de très bons moments pour qui souhaite mettre l'accent sur le dogfight contre d'autres joueurs. Le réalisme des situation est en revanche très discutable.

Les studios sont très actifs sur le marché de la simulation militaire et, plus précisément, celui de la simulation de vol militaire. Gaijin Entertainment œuvre depuis plus de dix ans sur War Thunder, l’une des références en matière de combats aériens en ligne. Avec une bêta ouverte lancée dès 2013 et une version « finale » commercialisée à partir de 2016, le jeu a su convaincre de très nombreux joueurs malgré une orientation plus « arcade » que « simulation pure et dure ». En ce sens, on s’éloigne sensiblement de Digital Combat Simulator.

Pour autant, la chose est loin d’être désagréable et est surtout l’occasion de faire découvrir le monde de la « simulation de vol » aux joueurs consoles puisqu’à côté d’une version PC, le jeu est aussi sorti sur PlayStation 4 dans la foulée et sur Xbox One quelques années plus tard. Sur chacune de ces versions, on profite de riches batailles autorisant des affrontements en deux équipes de 16, voire de 32 sur certaines cartes spéciales.

Forcément, avec plus de 2 000 véhicules représentés dans le jeu, il ne faut pas s’attendre au même niveau de réalisme que sur les autres jeux de notre sélection. Reste que pour se défouler sur du dogfight nerveux, War Thunder n’a pas son pareil… et plus de 25 000 joueurs simultanés sur Steam, ça permet d’en imaginer des batailles !

Publicité

Publicité

World of Warplanes – L’autre MMO aérien

JVFR

World of Warplanes

  • Gameplay très accessible
  • Des parties rapides et amusantes
  • Variété des situations
Pendant aérien de World of Tanks, World of Warplanes tente de rééditer l'exploit du premier jeu de Wargaming, mais la sauce prend moins. On s'amuse et on se fait plaisir pour pas cher, mais le manque de réalisme des situations est plus gênant qu'avec un char d'assaut.

Stupéfiant et colossal succès du jeu vidéo sur PC, World of Tanks a logiquement donné des idées à ses créateurs qui ont lancé World of Warplanes deux années plus tard, enfin, en version d’essai. L’idée n’est clairement pas de proposer une simulation de vol pure et dure, mais plutôt un jeu d’action mettant en scène quantité d’avions issus de la Seconde Guerre mondiale.

Massivement multijoueur, comme World of Tanks, World of Warplanes est un concurrent direct de War Thunder à ceci près qu’il se limite aux seuls ordinateurs (PC / Mac) et n'est pas prévu sur consoles. Il dispose de plusieurs modes de jeu et de nombreuses options pour personnaliser ses avions, mais il ne faut clairement pas s’attendre à des modèles de vol réalistes ou des situations un tant soit peu crédibles. En revanche, la prise en main immédiate et la qualité des contrôles à la souris compensent largement.

World of Warplanes n’a jamais connu le même succès que World of Tanks, mais profite malgré d’un suivi intéressant de la part de Wargaming qui ne baisse pas les bras et soutien toujours sa communauté de joueurs.

X-Plane 11 – LE concurrent de Flight Simulator

X-Plane 11

  • Niveau de réalisme incroyable
  • Nettes améliorations graphiques
  • Gestion de la météo efficace
X-Plane 11 est sans aucun doute le concurrent le plus dangereux pour Flight Simulator tant il est en mesure de lutter sur tous les plans. Le réalisme de la simulation est épatant et les progrès réalisés sur l'aspect technique des choses sont impressionnants. Encore quelques améliorations ergonomiques et le jeu n'en sera que plus accessible.

Un peu moins ancienne que Flight Simulator, la franchise X-Plane va tout de même sur ses 30 ans, un âge plus que respectable lorsque l’on parle de jeu vidéo. Initié en 1993 par Laminar Research, le jeu a évolué de manière finalement plus régulière encore que la simulation de Microsoft comme en témoignent la sortie de la version 11 en 2017 et l’annonce de la version 12 il y a quelques semaines.

Durant de nombreuses années, X-Plane et Flight Simulator ont été opposés constituant les deux principales simulations de vol « accessibles » tout en gardant un haut niveau d’exigence. X-Plane dispose aujourd’hui d’une réalisation technique qui n’a pas grand-chose à envier à Flight Simulator – avec notamment une excellente gestion de la météo – si ce n’est peut-être la photogrammétrie de certains lieux.

X-Plane 11 a été l’occasion d’une massive refonte de l’interface utilisateur, mais aussi de l’ambiance sonore ou de la réalisation graphique. Il dispose d’innombrables options de vol et se caractérise par l’excellente gestion de l’aérodynamisme pour un réalisme qui ne craint personne. La simulation pourrait être plus simple à prendre en main, mais les récents efforts des développeurs ont grandement amélioré les choses.

JVFR

Microsoft Flight Simulator 2020

  • PC
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One

Date de sortie :

26 juillet 2021

Commentaires via Clubic

Dernières actualités