E3 2021 : À la croisée entre Bioshock et Prey, Atomic Heart n'a toujours pas de date de sortie

Publicité

E3 2021 : À la croisée entre Bioshock et Prey, Atomic Heart n'a toujours pas de date de sortie

Il évoque certains des jeux les plus captivants de ces 20 dernières années, tout en conservant une part de mystère qui nous tient en haleine. L’énigmatique Atomic Heart, développé en Russie par Mundfish, a profité de l’E3 et de la conférence Xbox pour se montrer une nouvelle fois.

Annoncé pour la première fois début 2019, Atomic Heart flatte la rétine et réactive certaines parties de nos cerveaux en manque d’un nouvel opus de Bioshock, Prey ou Fallout. Il est toujours prévu à une date ultérieure sur PC, PS4, PS5, Xbox Series X/S et Xbox One.

Publicité

Un FPS solo qui flatte la rétine

À voir et revoir des images d’Atomic Heart, on comprend rapidement que Mundfish a fait un usage extensif des technologies de ray tracing pour donner vie à ses environnements. Située dans une Union soviétique alternative des années 50, l’action du jeu vous fait visiter des environnements variés, allant d’une forêt luxuriante à des installations secrètes du KGB qui fleurent bon le futurisme désuet et les expériences ratées.

Dans Atomic Heart, Internet, les hologrammes et les robots sont déjà une réalité. Le hic, c’est que la singularité l'est également. Le protagoniste devra effectivement manier armes lourdes et pouvoirs spéciaux (qui évoquent forcément les plasmides de Bioshock).

JVFR
© Mundfish

Nerveux (bien qu’un peu brouillon), Atomic Heart nous intrigue également pour un nom associé au projet : celui de Mick Gordon. Compositeur entré dans la légende après le nouveau souffle qu’il a su donner à DOOM en 2016 et sa suite DOOM Eternal l’an dernier. Il a aussi signé les bandes originales de Killer InstinctWolfenstein : The New Order et Wolfenstein II ainsi que Prey (2016). Bref : une pointure.

Publicité

Des interrogations demeurent

D’apparence, et si on laisse de côté une impression un peu étrange laissée par ses animations très rigides, Atomic Heart est aussi un jeu à envisager prudemment. Premier projet de Mundfish, il est scruté de près et régulièrement pointé du doigt par les sceptiques qui estiment qu’il n’est pas possible d’atteindre un tel résultat lors d’un coup d’essai.

Un développeur s’était en effet exprimé anonymement en 2019 pour exprimer ses doutes sur la viabilité du projet. Selon lui, le P.-D.G. du studio n’a absolument aucune connaissance en développement de jeux vidéo, et les chefs de projet ne savent tout simplement pas ce qu’ils souhaitent faire d’Atomic Heart. Aussi le jeu pourrait sortir sous un format épisodique pour laisser le temps à l’équipe de poursuivre le développement au fil de l’eau. 

JVFR
© Mundfish

Un témoignage isolé, qui n’a pas été étayé depuis plus de deux ans, mais auquel il faut rester attentif avant de projeter trop d’attentes sur Atomic Heart. Toujours est-il que ce FPS nous intrigue, et que les nouvelles images présentées ce soir ne font rien pour nous en désintéresser. 

Source : Xbox

Modifié le 12 octobre 2021 à 14h02

JVFR

Atomic Heart

  • PC
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One

Dernières actualités