Test Kirby et le monde oublié : un platformer qui radote ?

Publicité

Test Kirby et le monde oublié : un platformer qui radote ?

Thibaut Popelier

23 mars 2022 à 12h00

0

Presque 30 ans après sa première apparition, la légendaire boule rose souriante revient dans une toute nouvelle aventure sur Nintendo Switch. Avec Kirby et le monde oublié, l'éditeur japonais semblait avoir pour ambition de nous proposer un opus un brin « plus réaliste » avec des décors aux allures post-apocalyptiques. Cependant, le titre ne devait pas bouleverser la saga pour autant puisqu'il s'agit bel et bien d'un jeu de plateforme traditionnel. Mais notre cher Kirby parvient-il à se démarquer dans ce genre surreprésenté ? La réponse est dans ce test !

7

Voir le prix
Kirby et le monde oublié
  • Les pouvoirs nombreux et sympathiques à utiliser
  • Un Kirby qui répond au doigt et à l'œil
  • Le village Waddle Dee et ses mini-jeux
  • Possibilité de tout faire en coopération
  • Technique à la ramasse avec un effet de flou horrible
  • Une aventure trop simple et dirigiste
  • Le transmorphisme sous-exploité
  • Un peu répétitif à la longue

Annoncé en septembre dernier, Kirby et le monde oublié est le 19ème opus de la saga (sans compter les spin-off) qui a fait ses débuts en 1992. Dès la première bande-annonce, Nintendo nous promettait un univers coloré en 3D avec des pouvoirs toujours plus farfelus pour notre adorable héros. Mais comme nous l'avons mentionné en introduction, l'esthétique de cet épisode inédit avait de quoi surprendre avec sa ville en ruine gigantesque ou son centre commercial désaffecté. Cet épisode tente-t-il quelque chose de nouveau en étant un brin plus ancré dans la réalité ? La réponse ne va pas vous surprendre.

Test effectué sur Nintendo Switch OLED à partir d'un code fourni par l'éditeur. Kirby et le monde oublié sortira le 25 mars 2022.

Publicité

Publicité

Viens au pays des Waddle Dees !

L'histoire commence lorsque notre pauvre Kirby est aspiré par un vortex apparu sur la planète Pop. Il se retrouve alors aspiré dans un autre monde vraisemblablement laissé à l'abandon. Après un réveil douloureux sur une plage ensoleillée, le joueur s'enfonce dans une forêt luxuriante avant de déboucher sur une ville partiellement détruite et à première vue déserte. Hélas, notre héros tout rond n'est pas accueilli très chaleureusement par les ennemis qui peuplent ces lieux. On apprend ensuite assez rapidement que tous les Waddle Dees locaux ont été capturés. En compagnie de son ami nommé Elfilin, Kirby va devoir sauver tout ce beau monde en traversant chaque niveau jusqu'au combat final. Certains prisonniers étant bien cachés, il va logiquement falloir ouvrir l’œil pour délivrer ces petits êtres qui viendront ensuite repeupler leur village.

Un village où il fait bon vivre !
Un village où il fait bon vivre !

L'intérêt de ce Kirby et le monde oublié ne réside clairement pas dans son scénario assez classique et sans réel rebondissement pour nous tenir en haleine. La structure du jeu est elle aussi plutôt banale puisqu'on se contente d'enchaîner les stages en les sélectionnant depuis une map. Ainsi, la seule petite originalité est finalement ce cher village des Waddle Dees. Celui-ci se développera en volant à la rescousse de ses habitants. De nouveaux bâtiments, mais aussi des mini-jeux viendront y fleurir au fil de l'aventure. Kirby pourra par exemple pêcher, participer à des combats dans le Colisée, jouer au serveur dans un fast-food ou même acheter des capsules à collectionner. Cela permet de varier un peu les plaisirs, de gagner des pièces étoiles (la monnaie du jeu) ou encore des boost temporaires.

Tout n'est pas rose pour le petit Kirby...
Tout n'est pas rose pour le petit Kirby...

Publicité

Publicité

Pour les surprises, on repassera !

Au lancement d'une nouvelle partie, le jeu nous demande de choisir entre deux niveaux de difficulté. Le mode brise (facile) permet de bénéficier d'une plus grande barre de vie et le mode ouragan vient réduire cette dernière, mais rapporte des pièces supplémentaires en guise de compensation. Dans l'ensemble, on constate assez vite que ce Kirby et le monde oublié n'offre que peu de challenge. Les ennemis lambda n'imposent pratiquement pas de résistance et seuls les ultimes boss de l'aventure demandent un minimum de concentration. Le soft de Nintendo est pour le moins accessible et peut même être intégralement joué en coopération à deux joueurs. L'option est sélectionnable à tout moment depuis le menu. Nous avons donc affaire à un jeu familial dans la veine des précédents opus.

Quelques séquences sont un peu plus dynamiques
Quelques séquences sont un peu plus dynamiques

Il faut le reconnaître, cette production a du mal à se démarquer par rapport aux innombrables platformers qui pullulent sur la console de Nintendo. La progression est relativement linéaire et la structure des niveaux un poil convenue. On avance globalement en ligne droite malgré quelques passages secrets à peine dissimulés. Chaque stage propose son lot de missions à accomplir (comme ouvrir des noix, manger des beignets, décrocher des avis de recherche...) dans le but de sauver encore plus de Waddle Dees. Refaire un stage est donc parfois nécessaire pour le compléter à 100%. Aussi, des niveaux particuliers intitulés Route des trésors obligent Kirby à utiliser un pouvoir précis afin d'achever un défi dans un temps imparti. Nous le répétons, c'est assez classique dans la forme comme dans le fond.

JVFR
Les défis sont assez faciles à terminer

Publicité

Publicité

Plus d'un tour dans son sac !

À l'instar de ses précédentes épopées, Kirby est bien évidemment capable d'aspirer ses adversaires afin de s'octroyer leur compétence. Par exemple, l'explorateur lui permet de tirer avec une arme à feu, l'épée se montre utile pour trancher les ennemis (à la Link), les bombes s'avèrent pratiques pour tout faire exploser et la foreuse sert à se faufiler sous terre. Il y a environ une douzaine de pouvoirs distincts et Kirby ne peut en utiliser qu'un à la fois. De plus, il peut être nécessaire d'avoir la bonne capacité pour franchir un obstacle précis. Mais soyez rassuré, le jeu placera toujours l'ennemi adéquat à proximité pour vous simplifier la vie. Ces transformations ont toujours été la grande force de la saga et cela ne change pas avec cet épisode. En récupérant les plans cachés dans les niveaux et en déboursant des pièces étoiles, il est même possible d'améliorer ces pouvoirs afin de les rendre plus efficaces. Un petit côté RPG appréciable donc !

JVFR
Les ennemis ne résistent pas longtemps aux pouvoirs de Kirby

Et ce n'est pas tout, car le transmorphisme est également au programme. À certains instants bien définis de son voyage, Kirby peut prendre le contrôle d'objets du quotidien comme une voiture, un distributeur de soda, un réservoir ou même un cône de chantier. Cela débouche généralement sur des séquences bénéficiant d'un gameplay un peu différent. Là encore, c'est un ajout agréable qui apporte un brin de variété, mais qui ne pimente que trop peu la progression. Ces moments restent rares et sans doute trop encadrés pour réellement stupéfier le joueur... Et les boss ne relèvent pas vraiment le niveau d'intensité avec leurs attaques prévisibles ainsi que leur relative faiblesse.

JVFR
Boissons gratuites !

Publicité

Publicité

Une technique vraiment oubliée...

En jetant un coup d’œil rapide à ce nouveau Kirby, on peut se dire qu'il nous offrira de beaux décors ultra colorés et dotés d'une patte artistique plaisante. Mais en y regardant de plus près, les défauts à la fois techniques et graphiques nous sautent violemment à la figure. Ainsi, l'effet de flou si cher à la Nintendo Switch fait ici un retour des plus fracassants. Tout paraît vaporeux à seulement quelques mètres (voire centimètres) de Kirby. Il n'est alors pas évident de profiter des panoramas que le jeu a parfois envie de mettre en avant. Tout est constamment gâché par ce flou horrible, omniprésent en arrière-plan... Regarder au loin est tout bonnement inutile ! Heureusement, si on se cantonne à la zone entourant Kirby, le rendu est convaincant et les graphismes assez propres malgré un scintillement parfois prononcé.

JVFR
Un joli décor un peu flou

Autre point noir, les animations des personnages en arrière-plan tournent toutes au ralenti. Un choix délibéré des développeurs qui permet normalement d'économiser des ressources afin d'améliorer la fluidité globale. Cela n'en reste pas moins flagrant et dérangeant au cours des premières minutes. Seul Kirby a profité d'un peaufinage certain avec ses rictus ultra mignons pouvant être déclenchés à volonté à l'aide de la croix directionnelle. Quant à la bande-son, elle se révèle anecdotique en dehors d'une poignée de musiques plaisantes à écouter.

JVFR

Publicité

Publicité

Kirby et le monde oublié, l'avis de JVFR

Vous l'avez compris, Kirby et le monde oublié ne se mouille pas trop en se reposant exclusivement sur une formule usée jusqu'à la moelle. Mais qu'on se le dise, le jeu demeure dans son ensemble agréable à parcourir. Kirby se laisse contrôler sans aucun problème, les pouvoirs sont plaisants à utiliser et les missions à finir au cours d'un niveau viennent gonfler la durée de vie. Mention spéciale au village Waddle Dee qui fait figure de hub chaleureux tout en offrant des mini-jeux sans prise de tête.

Hélas, tout est beaucoup trop classique et linéaire. Il est plus que recommandé de parcourir le jeu en coopération afin d'ajouter de la convivialité à une aventure trop dirigiste et banale. En revanche, il est impossible de passer outre la technique calamiteuse du titre qui baigne dans un flou incessant. Kirby et le monde oublié ne cherche même pas à maquiller ses imperfections esthétiques. Bref, c'est un platformer divertissant, mais qui manque de finition et d'idées nouvelles pour marquer durablement les esprits.

Kirby et le monde oublié

7

Kirby et le monde oublié est un jeu sans la moindre surprise qui se contente de réutiliser les ficelles habituelles des platformers. Il se laisse tout de même parcourir avec un certain plaisir malgré sa plastique peu reluisante. Un jeu de plateforme parmi tant d'autres en somme…

Les plus

  • Les pouvoirs nombreux et sympathiques à utiliser
  • Un Kirby qui répond au doigt et à l'œil
  • Le village Waddle Dee et ses mini-jeux
  • Possibilité de tout faire en coopération

Les moins

  • Technique à la ramasse avec un effet de flou horrible
  • Une aventure trop simple et dirigiste
  • Le transmorphisme sous-exploité
  • Un peu répétitif à la longue
JVFR

Kirby et le monde oublié

  • Nintendo Switch

Date de sortie :

24 mars 2022

Commentaires via Clubic

Dernières actualités