Test Légendes Pokémon : Arceus, un renouveau à la hauteur de la légende ?

Publicité

Test Légendes Pokémon : Arceus, un renouveau à la hauteur de la légende ?

Thibaut Popelier

26 janvier 2022 à 14h00

0

Après 25 longues années passées à écumer les consoles de Nintendo, la saga Pokémon nous revient avec une promesse de renouveau. À son annonce, Légendes Pokémon : Arceus semblait mettre l'accent sur l'exploration et la liberté. De quoi offrir de nouvelles perspectives aux joueurs qui devaient jusqu'à présent se contenter de J-RPG très old-school. Si les intentions étaient plutôt louables sur le papier, nous devions assez logiquement attendre de prendre le jeu en main avant de livrer notre verdict sur le titre de Game Freak. Ce jour est enfin arrivé !

Dès sa première bande-annonce, Légendes Pokémon : Arceus mettait en lumière des environnements ouverts qui laissaient présager un terrain de jeu immense aux antipodes des épisodes habituels. Les vidéos de présentation se sont enchaînées ces derniers mois en peinant parfois à convaincre (en particulier sur le plan graphique). Il est donc temps de connaître le fin mot de l'histoire. Bienvenue à Hisui !

8

Voir le prix
Légendes Pokémon : Arceus
  • Hisui, une région plaisante aux panoramas variés
  • Un côté RPG qui gagne en profondeur
  • Une durée de vie immense !
  • La formule Pokémon peaufinée avec des combats plus intenses
  • Pas toujours très beau graphiquement
  • Des personnages toujours muets
  • Un brin répétitif à la longue

Légendes Pokémon : Arceus a été testé sur Nintendo Switch OLED via un code fourni par l'éditeur. Le jeu sortira le 28 janvier 2022

Publicité

Publicité

Un passé bien capturé

C'est à une époque lointaine que se déroule les péripéties de ce Légendes Pokémon : Arceus. Les Hommes et les fameuses créatures ne vivent pas encore en parfaite harmonie. La cohabitation n'est pas toujours aisée et les habitants du village Rusti-Cité surveillent nos chers monstres avec méfiance. Mais ce n'est bien évidemment pas le cas de notre héros qui rejoint rapidement le Groupe Galaxie au sein du Corps des Chercheurs. Notre objectif est plutôt simple puisqu'il va tout bonnement falloir se rendre aux quatre coins d'Hisui afin de capturer et de recenser les nombreux Pokémon qui peuplent cette vaste région. Le but étant de compléter à 100% notre Pokédex. Mais la tâche ne sera pas aisée...

Entre deux missions, n'hésitez pas à sympathiser avec vos Pokémon
Entre deux missions, n'hésitez pas à sympathiser avec vos Pokémon

Pour éviter de spoiler le scénario de cet épisode, contentons-nous de dire que des événements étranges viennent vite troubler le calme de ce monde à l'apparence paisible. Des Pokémons surpuissants, voire carrément incontrôlables, y sèment le chaos et ce sera à notre explorateur de mettre un terme à ce fléau. Dans ses grandes lignes, l'histoire se révèle plutôt intéressante grâce au contexte chronologique du jeu et aux nombreux personnages croisés au fil des heures. Les amoureux de la franchise seront sans aucun doute passionnés par le lore de cette époque qui dissimule quelques belles surprises. De réels efforts ont été faits sur toute la partie narrative du titre et les dialogues (parfois un peu longuets) apportent des détails croustillants.

Un opus qui a la langue bien pendue (mais sans voix)
Un opus qui a la langue bien pendue (mais sans voix)

Publicité

Publicité

Breath of the Wild en guise d'inspiration ?

Levons le doute d'entrée de jeu ! Non, Légendes : Pokémon Arceus ne dispose pas d'une structure open-world pourtant réclamée avec insistance par les fans ces dernières années. Hisui est divisée en plusieurs zones relativement vastes, mais il n'est malheureusement pas possible de passer d'un territoire à un autre en toute liberté. En sortant du village qui sert ici de hub, le joueur doit sélectionner le secteur où il souhaite se rendre en le sélectionnant depuis la map. Une obligation qui casse légèrement l'immersion, mais qui offre un gain de temps non négligeable pour se rendre en un lieu bien précis.

La classe !
La classe !

Dans l'ensemble, cette structure semi-ouverte n'est pas dérangeante... L'atmosphère générale rappelle celle d'un The Legend of Zelda : Breath of the Wild avec ses décors très sauvages et ses étendues gigantesques. Ces zones semblent assez vides au premier abord, mais elles peuvent être traversées à toute vitesse grâce aux montures déblocables en cours de jeu. Nous tairons la nature de ces « moyens de locomotion » mais certains sont assez surprenants. Ainsi, c'est bien la nature qui est sous le feu des projecteurs et on apprécie fortement cette bouffée de fraîcheur qui débouche sur des mécaniques de gameplay inédites pour la franchise.

À la différence des jeux principaux, les hautes herbes sont vos alliées dans Légendes Pokémon : Arceus
À la différence des jeux principaux, les hautes herbes sont vos alliées dans Légendes Pokémon : Arceus

Publicité

Publicité

Combattre pour mieux régner

La capture de Pokémon reste au centre de cette épopée. Cette pratique usée jusqu'à la corde durant un quart de siècle se réinvente sensiblement avec Légendes Pokémon : Arceus. Le joueur aperçoit directement les petits monstres sur la carte et a la possibilité de lancer une Poké Ball sans avoir besoin d'engager le combat. Selon leur niveau, mais aussi leur tempérament, les Pokémon se laissent capturer plus ou moins facilement. Il peut donc être nécessaire de ruser en se dissimulant dans les hautes herbes. Le combat est fréquemment inéluctable pour affaiblir la créature avant d'être en mesure de l'enfermer dans une Ball.

Les affrontements restent dans leur grande majorité assez classiques avec des actions au tour par tour et le système de résistance / faiblesse si cher à la saga. Le seul changement se trouve dans le fait que le dresseur est libre de se mouvoir à sa guise pendant la bataille. L'aspect statique des précédents opus a enfin été abandonné.

JVFR
Les combats restent assez classiques

Par ailleurs, s'il n'invoque pas un Pokémon après avoir été repéré, notre jeune héros s'expose au danger puisque les ennemis peuvent lui asséner une attaque hors combat. Voilà pourquoi un système d'esquive (en pressant Y) a été mis en place. S'il subit trop de dégâts, le joueur est tout bonnement mis KO. Il faut le reconnaître, le gameplay a gagné en nervosité puisqu'il est primordial d'agir dans l'urgence pour se sortir d'une situation périlleuse. Les duels très encadrés face aux dresseurs des précédentes versions ne sont qu'un lointain souvenir... Et nous n'allons pas nous en plaindre !

Hélas, la difficulté reste à un niveau assez faible étant donné la dimension grand public de la licence. Seuls les Pokémon Barons (c'est-à-dire des Pokémon plus puissants que leurs congénères) viennent réellement pimenter ces joutes. Des boss encore plus redoutables, les Monarques, viennent quant à eux ponctuer l'aventure de bien belle manière !

JVFR
Les rencontres avec les Monarques donnent lieu à des combats durant lesquels notre talent d'esquive est mis à rude épreuve

Publicité

Publicité

Un RPG qui coche toutes les cases

Toujours au rayon des évolutions majeures du jeu par rapport à ses prédécesseurs, nous devons souligner la forte composante « RPG moderne » insufflée par Game Freak. Légendes Pokémon : Arceus pullule d'idées empruntées aux légendes (sans mauvais jeu de mots) du genre. Déjà, nous avons désormais l'opportunité de crafter potions, Poké Balls et autres objets en récupérant des ressources au cours de nos pérégrinations. Il peut s'agir de baies que nos Pokémon feront tomber des arbres ou de matériaux obtenus après avoir détruit des rochers spécifiques.

La fabrication est disponible à tout moment en utilisant un kit fourni en début de partie. Des quêtes secondaires font aussi leur apparition en nombre. Ces activités annexes sont assez distrayantes, mais manquent de variété. Capturer tel Pokémon, montrer une page complétée du Pokédex, retrouver un personnage disparu... Tous les classiques y passent.

JVFR
Des mini-jeux s'invitent à la fête

Parmi les petites originalités, nous devons évoquer le système d'étoile. Celui-ci sert à débloquer des schémas de fabrication, des objets supplémentaires et la possibilité de contrôler des Pokémon plus puissants. Une fois n'importe quelle zone passée au peigne fin, le professeur Lavande regroupe nos trouvailles avant de les convertir en points. Le total permet de franchir des paliers pour décrocher ces chères étoiles.

De plus, remplir le Pokédex à 100% n'est pas une mince affaire. Il faut pour chaque Pokémon accomplir diverses tâches comme le capturer un certain nombre de fois, le mettre KO en combat, utiliser telle attaque contre lui et bien plus encore. De quoi offrir une durée de vie conséquente !

JVFR
Certaines quêtes secondaires entraînent une évolution du village

Publicité

Publicité

Une immersion en demi-teinte

Si les occupations ne manquent pas en Hisui, encore faut-il pouvoir les enchaîner dans un confort absolu sur le plan visuel et technique. Contrairement à ce que les premières vidéos pouvaient laisser redouter, Légendes Pokémon : Arceus est agréable à regarder. La patte artistique y est pour beaucoup avec ses couleurs très prononcées (surtout sur Switch OLED). La météo dynamique (pluie, brouillard, neige…) est aussi d'excellente facture. Quant au cycle jour/nuit, il vient à son tour renforcer l'immersion. Tout n'est forcément pas parfait, la faute à un aliasing marqué, à des éléments qui apparaissent au dernier moment et à des textures pas toujours très propres.

À notre grand soulagement, rien n'altère le plaisir de jeu et de futures mises à jour pourraient bien corriger ces problèmes finalement peu perturbants. S'arrêter quelques secondes pour admirer les alentours (grâce à une caméra enfin contrôlable !) et les Pokémon qui gambadent a même quelque chose de grisant.

JVFR
Un temps idéal pour la chasse aux Pokémon

Le constat est très différent pour tout ce qui concerne la dimension audio qui fait bien pâle figure. Malgré une recrudescence de dialogues et des angles de caméra plus proches du visage des protagonistes, aucune voix n'a été enregistrée. Il faut aussi se satisfaire de bruitages simplistes issus d'une autre époque. Ainsi, la bande-son dans son ensemble est extrêmement décevante.

Il serait plus que temps d'offrir un doublage digne de ce nom à une grande licence comme Pokémon. Quant à la bande originale, elle est beaucoup trop classique pour marquer durablement les esprits. Des accrocs qu'il va falloir impérativement corriger en vue d'une hypothétique suite.

JVFR
En route pour l'aventure !

Publicité

Publicité

Légendes Pokémon : Arceus, l'avis de JVFR

Légendes Pokémon : Arceus fait preuve d'une bonne dose d'initiative pour relancer une saga qui en avait grandement besoin. L'aspect RPG gagne en profondeur via des mécaniques certes éprouvées ces dernières années, mais bien inédites pour un jeu Pokémon. L'exploration est agréable, la capture de créatures plus que gratifiante et le craft apporte une petite dimension survie assez jouissive. Inutile de passer des heures dans les boutiques et autres centres Pokémon pour se remettre en selle.

Craint par de nombreux joueurs, le rendu graphique est au final assez réussi et seule la partie audio peu travaillée fait vraiment tâche. Les minutes filent à toute allure en Hisui, les quêtes ne manquent pas (malgré leur légère redondance) et on ne s'ennuie jamais. C'est presque la première grosse surprise de ce début d'année... Légendes Pokémon : Arceus est une vraie réussite !

Légendes Pokémon : Arceus

8

Légendes Pokémon : Arceus est un opus qui ose enfin faire bouger les lignes pour une licence qui se reposait sur ses lauriers. C'est un vrai jeu de rôle doté de mécaniques modernes et d'une atmosphère remarquable ! De quoi plaire aux fans comme aux nouveaux venus

Les plus

  • Hisui, une région plaisante aux panoramas variés
  • Un côté RPG qui gagne en profondeur
  • Une durée de vie immense !
  • La formule Pokémon peaufinée avec des combats plus intenses
  • Le scénario plutôt plaisant à suivre

Les moins

  • Pas toujours très beau graphiquement
  • Des personnages toujours muets
  • Un brin répétitif à la longue
JVFR

Légendes Pokémon : Arceus

  • Nintendo Switch

Date de sortie :

27 janvier 2022

Commentaires via Clubic

Dernières actualités