Test Farming Simulator 22 : pas facile la vie d'agriculteur

Publicité

Test Farming Simulator 22 : pas facile la vie d'agriculteur

JVFR

Trois longues années après sa dernière (vraie) édition, Farming Simulator revient sur le devant de la scène avec ses pâturages et ses engins agricoles. GIANTS Software avait promis pléthore de nouveautés et autres aménagements pensés pour les consoles (et PC) nouvelle génération ; de quoi rendre cette virée à la campagne réellement satisfaisante ? Pour le savoir, chaussons nos bottes et prenons un bol d'air (plus ou moins pur) !

Il y a 13 ans de cela, la licence Farming Simulator faisait ses grands débuts avec un concept pour le moins farfelu dans le petit monde des jeux vidéo : nous transformer en agriculteurs virtuels. Mais force est de reconnaître que la formule commençait à sensiblement s'éroder... Aussi, pour pallier les manquements de la version 2019, GIANTS Software a choisi de prendre le temps de concocter une itération 2022 plus complète et immersive.

5

JVFR
Voir le prix
Farming Simulator 22
  • De nombreuses machines à conduire
  • Des récoltes variées
  • Le métier d'agriculteur plutôt bien dépeint
  • Les quelques options favorisant l'accessibilité
  • C'est laid !
  • La physique totalement à revoir
  • L'austérité de la bande-son
  • Des tutoriels peu nombreux et pas clairs

Test réalisé sur PS5 à partir d'un code fourni par l'éditeur

Publicité

Une entrée en matière difficile

Le moins que nous puissions dire, c'est que Farming Simulator 22 va à l'essentiel. Au moment de lancer une nouvelle partie, le joueur choisi entre trois modes de difficulté pour commencer sa carrière d'agriculteur avec une belle ferme et tout le matériel nécessaire ou avec presque rien. Les débutants seraient inspirés de commencer en douceur avec toutes les aides disponibles car la simulation ne nous prend clairement pas par la main. On est immédiatement plongé dans le grand bain sans trop d'explications. Les quelques tutoriels sont mal ficelés et ne se suivent pas de manière logique. Résultat, on se perd dès les premières minutes de jeu.

JVFR
Les options de personnalisation sont nombreuses en début de partie

Certes, quelques paragraphes peu attrayants nous donnent une poignée d'indications mais très rudimentaires, c'est trop peu pour savoir exactement quoi faire. La carte manque elle aussi de clarté avec des icônes difficilement identifiables... En mode « facile », on comprend assez vite qu'il faut récolter le blé qui a déjà atteint maturité puis labourer le champ. Mais ensuite, il faut vraiment s'accrocher pour ne pas perdre le fil. Les nouveaux venus ont de quoi être découragés... Et ces premières impressions peu engageantes sont renforcées par la plastique repoussante de notre territoire rural.

JVFR
Pas facile de filer droit !

Publicité

Le moteur d'une deux chevaux

Si GIANTS Software nous avait promis un moteur graphique plus performant, nous devons admettre que le studio Suisse s'est magistralement planté. Sur PS5, Farming Simulator 22 est tout simplement visuellement immonde. Les textures manquent cruellement de finesse sur les bâtiments, la végétation ou encore les PNJ. Par exemple, en s'approchant de la fenêtre d'une maison, on se rend tout de suite compte que l'intérieur n'est qu'une pauvre image collée derrière la fenêtre. Seuls les engins agricoles ont bénéficié d'un soin particulier et ressemblent aux modèles réels. Fort heureusement, l'aspect technique est déjà plus convaincant et le jeu profite d'une fluidité constante…

JVFR
Un bien beau tracteur

C'est toutefois la moindre des choses tant les trois différentes maps sont vides. Peu de vie se dégage du monde ouvert et les quelques passants aperçus dans les rues sont hideux voire totalement buggés (avec une partie de leur tête non modélisée par exemple). Pour couronner le tout, la physique générale est parmi ce qui se fait de pire à l'heure actuelle. Notre avatar grimpe partout sans même appuyer sur la touche de saut et les véhicules partent dans tous les sens au moindre léger contact avec un petit objet. Si la franchise Farming Simulator n'a jamais été un canon de beauté, sur PS5, nous attendions mieux.

JVFR
Des rues désertes

L'amour est-il dans le pré ?

Lorsqu'on parvient à passer outre les (très) nombreux problèmes évoqués précédemment, Farming Simulator 22 révèle tout de même une richesse insoupçonnée. Cette version est extrêmement complète avec plus de 400 machines et outils pouvant être utilisés. Plus de 100 marques agricoles sont représentées dans le jeu, et Michelin, Continental ou encore Nokian ont répondu à l'appel. Cette variété se retrouve aussi au niveau des semences avec le blé, l'orge, le maïs, le tournesol, les pommes de terre et même le coton. On notera l'ajout du raisin, des olives et du sorgho. Sans oublier tout l'aspect élevage qui nous permet d'ajouter poules, vaches, moutons, cochons ou encore chevaux à notre ferme.

JVFR
La belle vie à la montagne... Enfin pour l'instant.

C'est là le principal attrait de Farming Simulator 22 ! Les joueurs les plus patients ont largement de quoi faire et le réalisme organisationnel d'une exploitation agricole peut être poussé à son paroxysme avec un système de saisons qui apporte son lot de contraintes climatiques. Ces dernières ont un impact sur les récoltes et il est primordial notamment de prendre les dispositions nécessaires avant d'affronter les périodes les plus froides. Les passionnés devraient être convaincus par cette dimension qui renforce la simulation. Signalons également l'apparition de la chaîne de production, qui met à profit les récoltes pouvant être transformées en produits à vendre. Dans Farming Simulator 22, c'est donc l'agriculture dans son ensemble qui est mise à l'honneur sans aucun sacrifice. Un excellent point.

Une vocation fastidieuse

Comme nous l'avons expliqué précédemment, le manque de tutoriels limpides et d'explications en général n'aident pas les débutants. Dans les paramètres, des options d'accessibilité servent tout de même à simplifier la tâche des joueurs peu à l'aise avec le gameplay, en réduisant la consommation d'essence, en désactivant la destruction des cultures, en ralentissant le temps qui passe voire même en supprimant tout bonnement le trafic sur les routes... Ces modifications sont les bienvenues pour apaiser la relative exigence du jeu.

JVFR
On peut embaucher des salariés qui feront le boulot à votre place. Mais la rapidité n'est pas leur fort !

Reste qu'il est difficile de se sentir pleinement immergé dans notre campagne tant l'ambiance est d'une tristesse déconcertante. En dehors des moteurs des machines, la bande-son est ultra minimaliste, la qualité des morceaux diffusés à la radio est discutable et aucun dialogue ne vient rythmer notre petite vie champêtre. L'ennui guette à chaque instant et la dimension multijoueur est assez anecdotique puisqu'elle propose simplement de faire équipe avec des amis pour s'occuper de la ferme. Il n'est pas évident d'enchaîner les heures de jeu sans piquer du nez, à moins d'être un fan inconditionnel de la licence. Seul un certain public bien ciblé trouvera du plaisir dans Farming Simulator 22.

Farming Simulator 22 : l'avis de JVFR

Ce n'est pas une surprise, Farming Simulator 22 n'est pas un jeu pour tout le monde. On peut même dire qu'il s'adresse exclusivement aux passionnés qui ont déjà longuement joué aux précédents titres, et qui pourront pardonner les graphismes catastrophiques, la physique loupée et le manque cruel de finition sur toute la dimension audio. Nous sommes également peu et mal guidés au cours des premières heures, ce qui n'encouragera pas les apprentis agriculteurs à poursuivre leurs efforts.

Ces nombreux points négatifs sont légèrement tempérés par le contenu assez copieux de cette édition 2022 qui comptabilise des centaines d'engins à conduire et des possibilités de récoltes très variées. Reste que c'est trop peu pour conseiller l'achat dès la sortie du jeu. Farming Simulator 22 est réservé à un public averti. Tout simplement.

Farming Simulator 22

5

Farming Simulator 22 fait ce qu'on attend de lui dans le sens où il nous permet de découvrir le métier d'agriculteur dans son ensemble. Hélas, il échoue dans presque tous les domaines dans lesquels nous ne l'attendions de toute façon pas. Rien de surprenant donc. À réserver aux fans. Point barre !

Les plus

  • De nombreuses machines à conduire
  • Des récoltes variées
  • Le métier d'agriculteur plutôt bien dépeint
  • Les quelques options favorisant l'accessibilité

Les moins

  • C'est laid !
  • La physique totalement à revoir
  • L'austérité de la bande-son
  • Des tutoriels peu nombreux et pas clairs

Modifié le 22 novembre 2021 à 09h20

JVFR

Farming Simulator 22

  • PC
  • Mac
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One
  • Google Stadia

Date de sortie :

21 novembre 2021

Publicité

Dernières actualités