Test Unpacking : ranger ses affaires n'aura jamais été si reposant

Publicité

Test Unpacking : ranger ses affaires n'aura jamais été si reposant

JVFR

Une des sensations de la dernière conférence Wholesome Games du printemps dernier, Unpacking, est enfin sortie sur nos machines le 2 novembre. Le puzzle game relax des Australiens de Witch Beam peut enfin dévoiler tout son potentiel, que l'on était nombreux à vouloir voir après avoir joué à la démo disponible pendant la durée du Steam Néo Fest de juin. Résultat : un petit bijou au potentiel de zen incroyable qui doit rendre fière Marie Kondo du haut de son château tout bien rangé.

Si vous croyiez que Unpacking avait autre chose à offrir qu'un gameplay minimaliste qu'il faut utiliser pour déballer des cartons et placer plein d'objets de partout, eh bien vous aviez tort. Enfin, pas tout à fait puisque Unpacking raconte aussi des choses, mais c'est tout. Unpacking c'est juste ça : une expérience satisfaisante comme on a rarement vu. Mettez-vous sous un plaid, préparez-vous un thé chaud et explorons ensemble le potentiel de ce petit jeu fort réussi.

8

JVFR
Voir le prix
Unpacking
  • L'ambiance cosy et relaxante
  • Le pixel art propre et très joli
  • La satisfaction d'un bon rangement
  • Raconter une vie en déballant des affaires
  • C'est très court
  • Quasiment pas de challenge

Unpacking a été testé sur le Game Pass PC. Il est aussi disponible à 19,99€ sur Steam, Nintendo Switch, Xbox One, Humble Store et GoG.

Publicité

Lofi hip-hop playlist to emménager vol.3

Déménager... Emménager... probablement les étapes d'une vie atteignant le sommet de la tier list des choses stressantes et énervantes/fatigantes/frustrantes. Tout d'abord, il faut bien tout ranger dans son précédent lieu de vie. Préparer les cartons, tout trier, bien positionner les objets pour ne pas les casser, puis transporter le tout dans un camion ou un engin quelconque qui amènera ce petit bazar devant la nouvelle maison ou le nouvel appartement. Si vous avez de la chance, des amis sont présents pour vous aider. Si vous n'en avez pas, vous savez que c'est l'enfer qui vous attend dans cette petite cage d’escalier qui laisse à peine la place pour y faire passer une table de nuit... Hop hop hop on oublie tout ça maintenant et navré pour les sueurs froides provoquées.

JVFR
Il y a pile-poil la taille pour ranger ses petites affaires

Unpacking ne garde que le bon côté d'un emménagement et vous le rend encore meilleur : ranger ses cartons. Dans une série de niveaux, on suit l'histoire d'une jeune femme à travers ses emménagements, de son enfance en 1997 à l'âge adulte en 2018. 21 ans d'histoire à suivre à travers les objets personnels de cette personne que l'on apprendra à connaître simplement via ses biens personnels. Aucun texte, aucune image d'elle, juste des objets qui l'accompagnent dans sa vie. Oui on peut y voir ici un côté voyeur, mais jamais le jeu n'est malveillant là-dessus et nous présente le tout avec une douceur constante.

Une douceur musicale amenée par les compositions aux sonorités chiptune (remarque personnelle : Unpacking se marie aussi très bien avec une de ces fameuses playlist lofi hip-hop que l'on voit de partout sur Youtube en ce moment, effet relax garanti) mais aussi une douceur visuelle poussée par les couleurs chaleureuses utilisées dans le magnifique pixel art du jeu. Cette histoire, on la suit si on le désire, en observant en détail les objets que l'on déballe, mais il est tout à fait possible de ne s'en tenir qu'au rangement pur.

JVFR
Unpacking possède une ambiance visuelle très douce et cosy

À nous, joueurs et joueuses, d'imaginer le quotidien de cette femme anonyme à travers ses déplacements d'appartement en maison en passant par la chambre étudiante. Cette histoire, racontée sans aucun mot, nous laisse volontairement dans le flou sur la plupart de ses sujets afin de nous laisser nous projeter dans sa vie, sans toutefois omettre les détails plus importants qui nous feront comprendre en partie la vie sentimentale et familiale de cette personne. Unpacking raconte une histoire touchante d'exploration et d'affirmation de sa sexualité dans un monde qui évolue avec le temps.

Publicité

Un clic et puis c'est tout

Dans sa volonté de nous proposer le jeu le plus relaxant possible, le studio Witch Beam a pensé dès le début de la production à inclure tout le monde dans Unpacking. On a pu voir cela une semaine avant la sortie du jeu lorsque le studio a publié la liste des options d’accessibilité du jeu. Taille du curseur ajustable, nombre de mots utilisés réduit au strict minimum, effets visuels modifiables et un jeu qui peut être traversé entièrement d'une seule main avec un gameplay constitué simplement d'un clic. Un clic pour ouvrir un carton, un clic pour sélectionner l'objet que l'on veut et un clic pour le poser. C'est tout. Pas de bouton à presser constamment, pas de clics rapides à effectuer, pas de drag and drop...

Les niveaux eux-mêmes sont assez courts et Unpacking ne vous demandera pas plus de 3h pour être complété. Mais ces quelques petites heures sont une parenthèse de bienveillance et de relaxation bienvenue dans laquelle on se pose, on prend du recul et on profite simplement. Une proposition très agréable dans ce contexte vidéoludique rythmé par les sorties incessantes de AAA nerveux et d'indés par dizaines chaque semaine. Unpacking est un petit îlot de verdure chatoyante au beau milieu de l'océan des sorties de jeux et cela fait un bien fou.

JVFR
Un bordel innommable lorsqu'on défait ses cartons
JVFR
Vous la sentez la satisfaction d'avoir tout bien rangé ?

Certes, le jeu est court, très court, mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose, Witch Beam nous proposant tout bonnement le strict nécessaire pour se reposer, sans tomber dans le piège facile de vouloir trop en faire. On peste parfois sur le manque de liberté de placement de certains objets qui, s'ils ne sont pas placés strictement au bon endroit, sont auréolés de rouge à la fin du niveau, nous empêchant de passer au niveau suivant si on ne les range pas correctement. Mais le jeu propose une option permettant de mettre les objets où on le souhaite, sans soucis de blocage.

Le challenge alors proposé par Unpacking n'est vraiment pas difficile et c'est en partie à cause de cela que la rejouabilité n'est pas élevée. Les complétionnistes relanceront des parties pour débloquer tous les stickers qui peuvent être utilisés dans le mode photo, mais cela ne va pas plus loin.

Satisfaction simulator 2K21

JVFR
Le mode photo permet d'immortaliser nos instants chaleureux

En réalité, Unpacking s'adresse à tous ceux qui aiment être satisfaits. L'expérience globale du jeu est de ressentir ce petit frisson de satisfaction lorsqu'on prend le temps d'admirer le fruit de notre rangement dans une pièce. Voir les livres bien alignés et triés par taille, les jaquettes de jeux qui rentrent parfaitement dans la petite commode sous la télé, les coussins bien positionnés sur le sofa, les ustensiles de cuisine qui sont regroupés ensemble dans le petit tiroir sous la cuisinière... Que de satisfaction de voir le sol propre et vide après y avoir déballé en vrac tous les objets d'un carton !

Et Unpacking vient même en rajouter une couche à la fin de chaque niveau en vous proposant de regarder en replay accéléré le rangement du niveau. Voir tous ces petits objets se ranger seuls rapidement avec les bruitages agréables que nous propose Witch Beam est une expérience en soi. Une expérience courte, certes, mais terriblement efficace si vous aimez que les choses soient à leur place. Vous pouvez même créer des Gifs de ces vidéos et les partager sur les réseaux sociaux.

Unpacking est aussi une expérience esthétique, que ce soit par ses graphismes en pixel art aussi propres que remplis de détails ou ses couleurs. C'est pourquoi un mode photo est aussi à disposition. On a accès à un choix de cadres et d'effets visuels limités, mais qui apportent une nouvelle vision au travail que l'on vient d'accomplir. Là encore, ces photos peuvent être partagées sur les réseaux.

Unpacking, l'avis de JVFR

Unpacking est indéniablement un jeu réussi. Sa proposition est aussi rafraîchissante que relaxante et on prend un plaisir constant à ranger les différentes pièces des niveaux disponibles. Sa durée de vie très courte, son gameplay simpliste au possible, son challenge quasi inexistant et sa rejouabilité limitée en font un titre qui ne conviendra toutefois pas à tout le monde. Si vous cherchez du gameplay un peu poussé ou de l'action, passez votre chemin, mais si vous êtes prêts à vous contenter d'être satisfaits, Unpacking est LE jeu à faire. Prenez le jeu de Witch Beam comme une vidéo Youtube de compilation de moments satisfaisants, mais dans laquelle c'est vous qui rendez le résultat ainsi.

Propre, accessible, beau et doux, Unpacking vous transporte du début à la fin dans son petit cocon de bienveillance. Un très joli travail de la part du studio australien qui nous apporte là un jeu original dont on a grandement besoin en ce moment. Et il semblerait que ça marche vu que le jeu, à l'heure où ces lignes sont écrites, est dans le top 10 des meilleures ventes Steam.

Unpacking

8

En nous proposant un gameplay minimaliste et une challenge limité, Unpacking nous transporte dans un monde reposant, doux et bienveillant. Le jeu de rangement de Witch Beam arrive à nous satisfaire dans tous les sens du terme en nous offrant en plus une jolie histoire.

Les plus

  • L'ambiance cosy et relaxante
  • Le pixel art propre et très joli
  • La satisfaction d'un bon rangement
  • Raconter une vie en déballant des affaires

Les moins

  • C'est très court
  • Quasiment pas de challenge

Modifié le 05 novembre 2021 à 08h56

JVFR

Unpacking

  • PC
  • Mac
  • Linux
  • Xbox One
  • Nintendo Switch

Date de sortie :

01 novembre 2021

Publicité

Dernières actualités