Test Forza Horizon 5 : quand la beauté et la générosité pointent à l'horizon

Publicité

Test Forza Horizon 5 : quand la beauté et la générosité pointent à l'horizon

La route est embouteillée en cette fin d'année 2021 sur les consoles Xbox. En effet, ces derniers mois seront portés par les deux licences exclusives les plus emblématiques de la marque américaine. Et avant le grand retour de Master Chief, les moteurs s'apprêtent à rugir dans Forza Horizon 5. Puisque la saga est aussi bien adulée par la critique que par les amateurs de jeux de course depuis ses débuts en 2012, nous n'attendions pas moins que l'excellence pour ce cinquième grand départ. Les équipes de Playground Games sont-elles parvenues à répondre aux désirs de la communauté Forza ? C'est ce que nous allons tenter de voir dans ce test.

9

JVFR
Voir le prix
Forza Horizon 5
  • Le Mexique, magnifique et aux paysages variés
  • Un contenu gargantuesque
  • Le gameplay aux petits oignons
  • L'ambiance du festival Horizon (et ses musiques)
  • Du clipping parfois prononcé en mode performance
  • Nouveautés en retrait
  • Les dialogues pas toujours passionnants

Test réalisé sur la version Xbox Series X du jeu, à partir d'un code fourni par Microsoft. Nous avons aussi passé quelques minutes en compagnie du titre sur Xbox Series S et PC. Forza Horizon 5 sortira le 9 novembre 2021 et sera inclus day one dans le Xbox Game Pass. Les acheteurs de la Premium Edition pourront jouer dès le 5 novembre.

Pour celles et ceux qui auraient vécu dans une grotte ces dix dernières années, rappelons que la franchise Forza Horizon est le pendant arcade de Forza. Annoncé en juin 2021 et lancé à peine cinq mois plus tard (une vraie rareté dans l'industrie du gaming), le nouvel opus du studio britannique a rapidement suscité l’enthousiasme des amoureux de la licence comme des novices. Car, et c'est une particularité de la série, le jeu s'adresse aussi bien aux pilotes chevronnés qu'aux débutants désireux de se perdre au cœur d'un immense terrain de jeu.

Publicité

Viva Mexico !

Commençons avec la véritable star de ce Forza Horizon 5 ! Après le Colorado, la zone à cheval entre la France et l'Italie, l'Australie puis la Grande-Bretagne, c'est au tour du Mexique d'accueillir le fameux festival Horizon. Ce terrain de jeu gigantesque est à l'épicentre des premières minutes de jeu puisque l'introduction nous permet de parcourir différents environnements à bord de superbes cylindrées. Après la map certes somptueuse, mais sensiblement terne du précédent jeu, Forza Horizon 5 renoue avec un certain exotisme des plus appréciables. Les 11 biomes à découvrir sont tout bonnement incroyables et parfaitement connectés entre eux. On passe d'une zone à une autre avec une fluidité exemplaire, que ce soit par les routes ou en coupant à travers champs. Car comme à son habitude, Playground Games a confectionné une carte totalement ouverte et extrêmement vaste. La traverser de part en part prend aisément plusieurs minutes et certaines courses viennent magnifier cette sensation de gigantisme.

JVFR
La nuit tombe sur Horizon... Et que c'est beau !

Si la construction de la carte en elle-même frôle la perfection... et bien son remplissage est lui aussi d'excellente facture. Chaque recoin cache des activités à terminer ou encore des panneaux d'expérience et de voyage rapide à briser. En sortant des sentiers battus, des trésors de grange (soit d'anciennes voitures abandonnées) peuvent également être dénichés. Des à-côtés assez classiques, mais l'exploration reste grisante. Le seul petit bémol à noter concerne la faune assez discrète. On croise trop rarement les flamants roses, chiens sauvages et autres ânes pourtant présents en nombre dans les trailers diffusés avant la sortie du jeu. Ainsi, certains lieux peuvent sembler un peu vides... Mais rien de dramatique à signaler puisqu'on a plutôt tendance à filer à vive allure sans trop s'arrêter à un endroit précis.

JVFR
Le Mexique est plein de surprises !

Publicité

Une beauté sans pareil

Mais que serait ce formidable monde ouvert sans une réalisation digne de ce nom ?! Là encore, Playground Games ne déçoit pas ! Sur Xbox Series X, Forza Horizon 5 est superbe avec ses panoramas à couper le souffle et une distance d'affichage rarement égalée dans un jeu vidéo. Le souci du détail fait mouche aussi bien sur les environnements que sur les véhicules à la modélisation impeccable. Le titre se permet également de tourner comme un charme avec un 30 FPS solide en mode qualité et du 60 FPS constant en favorisant les performances. Impossible d'omettre les effets météorologiques tels que les tempêtes de sable, les orages ou encore le vent qui font preuve d'un réalisme saisissant. De plus, grâce au système des saisons, l'apparence du monde changera chaque semaine. Et que dire de la sensation de vitesse à bord d'un véhicule lancé à 300 km/h sur les routes mexicaines ?! Un pur régal !

JVFR
Le mode Forzavista est l'occasion d'admirer nos voitures avec le Ray Tracing (en mode qualité)

Hélas, comme tout open-world qui se respecte, la copie ne peut être parfaite. Dans le cas de Forza Horizon 5, le principal souci se matérialise par des éléments (arbres, poteaux, buissons...) qui ont la fâcheuse tendance d'apparaître au dernier moment. Le phénomène est accentué en lançant le mode performance qui vient forcément rogner quelques aspects graphiques dans le but de maintenir un framerate stable. Il est important de préciser que ces quelques imperfections n'ont pas une incidence majeure sur l'expérience. Enfin, l'esthétique des menus n'a pas bougé d'un iota et on navigue facilement entre les différentes sections. Il est inutile de s'éterniser plus longtemps sur la beauté du jeu puisque celle-ci ne faisait déjà pas le moindre doute lors de notre preview.

JVFR
Les tempêtes de sable sont uniquement disponibles au cours de certaines missions, mais leur rendu est incroyable

Quid des versions Xbox One et PC ?

Nous avons également pu lancer Forza Horizon 5 sur Xbox One S. Sur cette console, la résolution Full HD à 30 FPS ne peut être dépassée. Forcément, les concessions sont de mise sur une machine aujourd'hui limitée sur le plan technique. La qualité graphique est en berne avec des textures moins détaillées et arrière-plans qui font parfois mal aux yeux. Il faut dire que la distance d'affichage impressionnante du titre n'aide pas vraiment. L'aliasing se veut également assez prononcé sur les décors et la physique de plusieurs éléments (comme les plants de maïs en leur roulant dessus) a été revue au strict minimum. Les temps de chargement sont inévitablement plus longs et surtout plus nombreux. Cependant, le tout reste jouable sans trop de soucis en matière de performances et la modélisation des voitures est extrêmement correcte.

Sur PC on pourrait s'attendre à la superior version (comme on dit dans le milieu), et c'est effectivement le cas… pendant les 3 minutes de jeu avant que celui-ci ne crash. En effet le jeu souffre de crashs intempestifs à l'heure actuelle, et nous n'avons pas été en mesure de passer la course d'introduction. Les problèmes sont connus chez les développeurs et gageons qu'un patch résoudra la situation d'ici la mise à disposition du titre au public. Nous avons tout de même pu faire tourner l'outil de benchmark intégré sur notre configuration (RTX 3080, i9).

JVFR
JVFR
Voici un petit aperçu de Forza Horizon 5 sur Xbox One S

Bis repetita

Le joueur incarne donc la grande superstar du festival Horizon. Après avoir usé les routes du Royaume-Uni, notre fou (ou folle) du volant s'apprête à démontrer tout son talent sur le continent américain. Une fois notre avatar créé par le biais d'options de personnalisation assez rudimentaires, l'aventure peut commencer. Le but du jeu est simple puisqu'il faut enchaîner les courses pour engranger des crédits et des points de réputation. Au fil des victoires, le festival développera de nouvelles antennes et finira par s'étendre dans tout le Mexique. Des épreuves supplémentaires seront ainsi débloquées au fil du temps. Courses sur route, épreuves sur terre, de cross-country, de rue ou encore de drag, il y en a pour tous les goûts. Les iconiques rassemblements, panneaux danger, radars, pionniers et zones de drift font aussi leur retour. Les activités se comptent littéralement par dizaines !

JVFR
Grosse cascade en perspective !

Parmi les timides nouveautés introduites dans ce Forza Horizon 5, nous avons le droit à des (petites) histoires inédites en compagnie de personnages peu charismatiques. Signalons aussi l'arrivée des expéditions. Le concept de ces dernières consiste à se rendre sur un lieu précis afin d'y accomplir des tâches plutôt classiques comme prendre en photo telle statue ou récupérer des objets. S'il y a de quoi être subjugué face à ce contenu colossal, il ne nous est pas interdit de pester face au cruel manque d'inspiration sur les ajouts presque anecdotiques évoqués précédemment. La recette Forza Horizon n'a clairement pas été remaniée malgré les trois années qui se sont écoulées depuis la sortie du quatrième opus. Mais pourquoi changer une formule qui fonctionne si bien ?!

JVFR
Certains véhicules sont... originaux !

Une fois de plus, c'est la démesure qui prime durant cette édition du festival Horizon. 526 véhicules à collectionner, 1876 distinctions à obtenir, 56 points de repère à découvrir, 250 panneaux à détruire, 578 routes à recenser... La durée de vie est assurément folle ! À cette histoire de gros chiffres s'ajoute une dimension connectée et sociale des plus complètes. Il est possible de partager nos créations en ligne, d'offrir des cadeaux à d'autres joueurs et de distribuer des kudos. Nous pouvons aussi défier les drivatars et interpeller les pilotes aux alentours via la fonction Link. Le tout sans oublier les championnats saisonniers et les multiples outils de personnalisation délivrés par l'EventLab. Celui-ci sert à confectionner circuits, défis, cascades voire même des modes de jeu dans leur entièreté. Il y a de quoi être conquis face à tant de générosité.

JVFR
Ouvrez les antennes du festival Horizon dans l'ordre de votre choix

Comme à la maison

Cette familiarité dans le contenu du jeu se retrouve également au niveau du gameplay. Les véhicules se contrôlent avec aisance puisque c'est le côté arcade qui prime. Mais en allant farfouiller dans les options, il est largement envisageable de rendre la jouabilité plus exigeante. La direction assistée, le contrôle de traction, de stabilité, la boîte de vitesses (automatique ou manuelle), les indications de trajectoire, l'impact des dégâts sur la conduite et la difficulté de l'IA sont autant d'aspects qui peuvent être paramétrés. Plus les assistances sont désactivées, plus le bonus sur les crédits obtenus est élevé. Et le jeu va même jusqu'à nous proposer de passer à une difficulté supérieure si les épreuves se révèlent finalement trop faciles.

JVFR
À pleine vitesse, c'est frissons garantis !

Dans l'ensemble, les sensations sont présentes manette en main. La maniabilité est impériale malgré l'altération du comportement de la voiture en fonction du revêtement de la route. Forza Horizon 5 est une sorte de compromis entre un gameplay arcade et une simulation plus traditionnelle. In fine, c'est le joueur qui décide... Et c'est sans doute la meilleure option pour contenter le plus grand nombre.

JVFR
Si les voitures ne se transforment jamais en épaves, les sorties de route font des dégâts bien visibles

Tout le monde s'éclate chez Horizon

Terminons notre tour d'horizon (sans mauvais jeu de mots) en reconnaissant l'ambiance unique qui se dégage de Forza Horizon 5. Une atmosphère appuyée par les musiques de grande qualité diffusées à la radio et via cette facette festive qui se dégage du festival à chaque minute passée sur les routes. Admirer les montgolfières et les feux d'artifice au loin, entendre les bruits de la foule ou encore les moteurs rugir sont autant d'éléments qui donnent envie de passer nos journées et nos soirées sur les routes du Mexique. Et si les conversations entre les personnages sont parfois un brin pénibles (la faute à un doublage français terne et à des dialogues peu inspirés), cela n'impacte pas trop négativement la copie générale.

JVFR
On ne gardera pas un souvenir impérissable des autres personnages

Forza Horizon, c'est le fun sans prise de tête, c'est la bienveillance et c'est la surenchère sans interruption ! On passe du bon temps, les heures défilent à la vitesse d'une Mercedes-AMG One et on ne s'ennuie jamais. C'est la qualité principale de la licence et le cinquième jeu coche absolument toutes ces cases sans jamais décevoir.

JVFR
C'est aussi ça Forza Horizon 5

Forza Horizon 5 : l'avis de JVFR

Forza Horizon 5 fait spontanément ce que nous attendions de lui. Sa plastique aguicheuse capte notre attention dès les premières minutes et le contenu plus que généreux ravira probablement les pilotes en manque de sensations. C'est un jeu qui s'adresse à tout le monde sans la moindre distinction et qui n'a qu'une obsession : délivrer un maximum de fun dans une atmosphère festive. On enchaîne les épreuves jusqu'à plus soif sans jamais bouder notre plaisir. Peu de jeux sont capables de véhiculer de telles émotions et Forza Horizon 5 le fait à merveille !

En elle-même, la progression n'a que peu évolué depuis Forza Horizon 4 et les nouveautés pêchent par leur banalité... Mais il faut reconnaître que le plaisir de jeu n'a lui pas disparu et que le souci du détail de Playground Games fait toujours son petit effet. Nous pouvons sans nul doute affirmer que Forza Horizon 5 est sur le podium des meilleurs jeux de course de tous les temps. C'est une exclusivité Xbox absolument incontournable !

Forza Horizon 5

9

Forza Horizon 5 est à la hauteur des attentes. Si la prise de risques est minimale, le plaisir de jeu est lui maximal ! Avec son contenu exceptionnel, ses graphismes somptueux, son gameplay accueillant et son ambiance unique, le jeu de Playground Games devient instantanément un incontournable.

Les plus

  • Le Mexique, magnifique et aux paysages variés
  • Un contenu gargantuesque
  • Le gameplay aux petits oignons
  • L'ambiance du festival Horizon (et ses musiques)
  • Graphiquement superbe !

Les moins

  • Du clipping parfois prononcé en mode performance
  • Nouveautés en retrait
  • Les dialogues pas toujours passionnants

Modifié le 04 novembre 2021 à 20h20

JVFR

Forza Horizon 5

  • PC
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One

Publicité

Dernières actualités