Preview New World : notre premier contact avec le MMO d'Amazon

Publicité

Preview New World : notre premier contact avec le MMO d'Amazon

JVFR
© Amazon Games

C'est à l'occasion d'un événement dédié à la presse qu'Amazon Games nous a présenté son MMORPG très ambitieux : New World. Durant plusieurs minutes, nous avons eu la possibilité de prendre le jeu en main afin de visiter une infime portion de la carte et d'accomplir quelques quêtes au passage. Il est temps de livrer nos premières impressions en direct des terres d’Aeternum.

Projet officiellement lancé en 2016, New World a longtemps été menacé d'une annulation pure et simple. Malgré une volonté sincère de briller sur la scène vidéoludique, Amazon a essuyé de nombreux revers en abandonnant plusieurs jeux en cours de route. Ainsi, le MMO que nous avons eu la chance d'essayer est à l'heure actuelle le grand rescapé de cette période sombre pour la division gaming du géant de la vente en ligne. Et après moult reports, le titre se prépare à débarquer sur PC le 31 août prochain.

Mais avant cela, les développeurs ont permis à la presse (et à votre humble serviteur) de tester une version alpha privée. Quant à la bêta fermée, elle prendra la relève dès ce mardi 20 juillet. Pour pouvoir la télécharger, il est nécessaire de précommander le jeu sur Steam ou Amazon. Le studio de développement peut également tirer au sort plusieurs élus parmi sa base d'utilisateurs inscrits sur le site officiel du jeu.

Publicité

Un nouveau monde prometteur

Dès les premières minutes de jeu, New World se démarque de la concurrence grâce à son univers. Il faut dire que l'île d'Aeternum profite d'une modélisation exemplaire en optant pour un rendu plutôt réaliste, mais sans manquer d'ajouter une petite touche artistique appréciable. Que ce soit sur la plage sombre qui nous sert de point de départ, au cœur de la forêt, dans des cavernes ou en ville, les graphismes flattent la rétine. Reste à voir si ce choix du « réalisme » se révélera payant sur le long terme puisque les MMO utilisent généralement une patte graphique plus colorée afin d'encaisser le poids des années. Hélas, étant donné des conditions de jeu pas toujours optimales lors de cette preview, nous n'avons pas pu apprécier la bande originale à sa juste valeur. Mais cette dernière devrait être agréable à écouter.

JVFR
© Amazon Games

Bien entendu, il va falloir attendre la version finale de New World pour juger de la variété des décors. Mais de ce que nous avons pu voir en une grosse heure, l'île qui nous servira de terrain de jeu offre des panoramas dépaysants. Et bien évidemment, ce monde recèle de dangers... Qu'il s'agisse de pirates, de zombies et autres créatures de la forêt plus ou moins surnaturelles. L'exploration est vraiment au cœur du gameplay que ce soit pour récolter des ressources ou dénicher de précieux trésors.

JVFR
© Amazon Games

Publicité

Un MMO pur souche

En ce qui concerne son contenu, New World rassemble tous les ingrédients requis pour en faire un MMO avec une longévité importante. Le PVE pourra rassembler jusqu'à 50 joueurs qui devront défaire ensemble des vagues d'ennemis contrôlés par l'IA au cours d'une défense de fort pendant 30 minutes. Quant au PVP, il verra deux camps s'affronter. Le premier, composé de 50 joueurs attaquera un énième fort alors que le second, de 50 joueurs également, devra défendre la bâtisse. Des instances accueilleront aussi les utilisateurs à partir du niveau 60 et les expéditions mettront la coopération d'un groupe de 5 joueurs à rude épreuve pour résoudre des énigmes et battre des boss.

JVFR
© Amazon Games

Hélas, lors de cette preview, nous n'avons pu essayer les modes évoqués précédemment. Nous nous sommes contentés de réaliser des quêtes basiques comme ramasser des objets perdus dans des épaves de bateaux, charcuter des loups et collecter des ressources. En effet, New World appuie fortement sur le fait de devoir crafter soi-même des éléments. Pour cela, il faut abattre des arbres, ramasser de la pierre, tuer des animaux pour cuire leur viande etc... Si l'idée est bonne, espérons qu'elle ne poussera pas au farming à outrance (bien qu'un MMO échappe peu souvent à ce phénomène). Une certaine forme de répétitivité pourrait vite se faire sentir.

JVFR
© Amazon Games

Une vie en Aeternum

Tout de suite après la création du personnage, le joueur se retrouve libre d'évoluer comme il l'entend dans l'univers de New World. Que ce soit dans le choix de sa faction (Les Maraudeurs, L'Ombre ou Les Engagés), de son rôle (tank, DPS, soigneur...) ou de l'équipement qu'il désire utiliser. En effet, notre avatar peut se servir de n'importe quelle arme et chacune dispose de son propre arbre de compétences (actives et passives). De plus, la moindre petite activé accomplie, comme couper du bois ou cuisiner (des exemples parmi tant d'autres), vient booster le talent qui en découle afin de constamment débloquer de nouvelles améliorations. Ainsi, la progression semble se faire de manière assez organique et le joueur est toujours encouragé à expérimenter. Les récompenses tombent vite et l'impression de puissance est plutôt palpable.

JVFR
© Amazon Games

Enfin, les combats demeurent classiques avec des attaques légères, puissantes, une touche d'esquive et la possibilité de parer. Tout se fait en temps réel et certains adversaires ne se laissent clairement pas faire. Ces premières minutes de jeu sont précieuses pour trouver ses marques, mais dans l'ensemble, les amateurs de MMO ne seront pas dépaysés. Par contre, les nouveaux venus risquent d'avoir besoin d'un temps d'adaptation plus important. Car parmi les écueils remarqués sur cette alpha, soulignons un inventaire trop peu lisible qui risque hélas de ne pas beaucoup changer avant le lancement. L'interface est aussi assez austère et le trop grand nombre de fenêtres n'aide pas à s'y retrouver. Pour terminer, nous pouvons regretter l'impossibilité de jouer à la manette et actuellement, les équipes en charge du jeu n'ont rien à annoncer de ce côté-là.

JVFR
© Amazon Games

New World – le premier avis de JVFR

S'il manque de peaufinage dans certains domaines comme au niveau de son interface et peut-être sur les animations minimalistes, New World semble nous promettre une aventure à la fois longue et passionnante. Si les quêtes réalisées dans le cadre de notre preview étaient relativement basiques, force est de constater que le titre d'Amazon est porté par un univers enchanteur à la réalisation bluffante. Évidemment, il va falloir patienter pour juger du succès du jeu sur le long terme, mais il semble avoir les cartes en main pour s'imposer dans le monde sans pitié des MMORPG.

New World sortira donc sur PC le 31 août 2021. Aucune version à destination des consoles n'est pour l'instant d'actualité.

Preview réalisée sur PC à partir d'une version alpha. Visuels fournis par l'éditeur.

Modifié le 19 juillet 2021 à 15h00

JVFR

New World

  • PC

Date de sortie :

27 septembre 2021

Publicité

Dernières actualités