Square Enix dépose de nouvelles marques liées à Final Fantasy VII Remake

Publicité

Square Enix dépose de nouvelles marques liées à Final Fantasy VII Remake

JVFR
© Square Enix

Square Enix semble préparer le terrain pour la deuxième partie de Final Fantasy VII Remake et dépose de nouvelles marques au Japon.

« Evil Crisis », « The First Soldier » et le logo de la société d'énergie Shinra sont les nouvelles marques déposées par Square Enix au Japon fin décembre et rendues publiques dans la soirée. Ces trois éléments semblent intimement liés à l'histoire de Final Fantasy VII et pourraient figurer d'une façon ou d'une autre dans la seconde partie du Remake.

Publicité

Une référence à d'anciens jeux s'inscrivant dans l'histoire de Final Fantasy VII

La marque « Ever Crisis » ferait référence à deux jeux proposés dans un format mobile par Square Enix. Tout d'abord Before Crisis: Final Fantasy VII, un jeu mobile sorti en 2004, et Crisis Core: Final Fantasy VII, sorti sur PSP en 2007.

Dans Crisis Core, le protagoniste principal n'est pas Cloud mais Zach, un camarade soldat dont la mission était de retrouver Genesis Rhapsodos, un autre soldat. Le jeu s'inscrivait comme une préquelle aux événements se déroulant dans l'histoire principale de Final Fantasy VII.

Ce titre PSP avait en son temps beaucoup plu aux fans de Final Fantasy VII, éclaircissant quelques zones d'ombres du scénario principal. L'hypothèse d'un remake de ce titre ne semble cependant que peu probable, mais l'histoire relatée dans ce jeu pourrait être intégrée d'une manière ou d'une autre à la trame de Final Fantasy VII Remake.

Publicité

Sephiroth's Origin Story ?

L'autre marque déposée, « The First Soldier », se raccroche judicieusement à « Ever Crisis » et l'histoire dépeinte dans Crisis Core. Dans sa quête de retrouver Genesis Rhapsodos, Zach en apprend en effet plus sur la manière dont « Project G » a changé Sephiroth, l'antagoniste principal et terriblement classe de Final Fantasy VII.

L'inclusion de l'histoire de Crisis Core dans l'une ou l'autre des prochaines parties de Final Fantasy VII Remake serait donc logique et permettrait à Square Enix de nous en dire plus sur l'identité de Sephiroth et comment il a obtenu autant de puissance.

Il s'agit bien entendu de simples suppositions, qui semblent cependant assez réalistes. Les fans de la licence et de Final Fantasy VII en particulier ne manqueront sans doute pas de théoriser sur ce que cela pourrait signifier pour la suite très attendue du Remake et des projets de Square Enix sur ce qui gravite autour de ce titre.

Source : Gematsu

Modifié le 12 octobre 2021 à 13h57

Dernières actualités